Faut-il systématiquement avoir le dernier mot ? Qu'est-ce que ça cache ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Aujourd'hui, zoom sur une manie qui me rend dingue : vouloir avoir le dernier mot. C'est sans doute parce que je n'ai pas beaucoup de répartie ou que je ne suis pas assez sûre de moi que je suis tout autant fascinée qu'agacée par ceux qui veulent toujours avoir raison. Mais pourquoi veulent-ils toujours avoir le dernier mot ? Qu'est-ce que ça cache ?

Faut-il systématiquement avoir le dernier mot ? Qu'est-ce que ça cache ?

Avoir le dernier mot ou avoir raison : telle est la question ?

Oui en effet, la question est bien là. Avoir le dernier mot n'est peut-être pas une habitude pour certaines d'entre nous, mais ça ne veut pas dire qu'on ne le fait jamais. Osons nous avouer que lorsque le sujet nous tient à cœur, on a toutes envie d'avoir le dernier mot, même si ce dernier mot est une sorte de charabia inaudible qui ressemblerait à un "tu dis vraiment n'importe quoi !" 🙃 Le fait d'avoir le dernier mot, ne signifie pas qu'on a raison. Au mieux cela veut dire que l'on est têtu, que l'on refuse de lâcher-prise, au pire, que l'on est arrogant.

Mais qui sont ceux qui s'entêtent ?

Quelle que soit la discussion, mon père ne lâche rien et si le sujet est politique ou sportif, c'est encore pire, la conversation devient un véritable combat. C'est agaçant, parce qu'en face, on ne peut rien dire. Impossible de faire entendre son opinion ! 🤐

Aujourd'hui, le débat semble s'être installé partout. Il faut avoir un avis et une opinion sur tout, ou presque, et en plus, il faut avoir le dernier mot. Mais pourquoi ? Ne pas être mal jugé ? Être respectée ? Avoir l'air intelligente ? Oui, c'est en grande partie tout ça qui compte. Avoir le dernier mot, nous permet de nous protéger, de faire partie de ceux qui savent, de faire taire le doute, le manque de confiance et l'échec.

📍
il est important de noter que vouloir avoir le dernier mot n'est pas nécessairement une mauvaise chose. Cela peut simplement signifier que vous êtes une personne passionnée qui aime exprimer ses idées et ses opinions. Cependant, si cette tendance devient excessive, elle peut parfois être perçue comme dominante ou inflexible, ce qui peut créer des tensions dans vos relations.

Pourquoi veut-on avoir le dernier mot ?

En mettant soi-même, avec force et ténacité, le point final à une conversation, on peut dire qu'on défend sa place, qu'on impose le respect (qu'on impose tout court) et qu'on prend le pouvoir sur les autres. Cependant, cette volonté de toujours avoir le dernier mot, peut aussi être une prise de pouvoir sur l'enfant que l'on était. Et si derrière tous ces têtus qui ne lâchent pas, il y avait des enfants blessés qui se révoltent ? 💪

Certaines personnes cherchent à avoir le dernier mot parce qu'elles ont besoin de se sentir entendues et validées. D'autres le font pour affirmer leur autorité ou leur contrôle dans une situation. Il peut aussi s'agir d'une habitude acquise au fil des années et des expériences, en réponse à des situations où l'on se sentait ignoré ou dévalorisé. 👏 Si vous avez identifié cette tendance chez vous à toujours vouloir le dernier mot, félicitations, c'est déjà un grand pas en avant, vous êtes prêt à grandir et évoluer. 

Je ne me tairai plus

C'est le cas par exemple des enfants que l'on n'écoutait pas, qui n'avaient pas le droit de parler ou pas la place nécessaire pour s'exprimer. On pense bien sûr aussi aux enfants brimés, à ceux qui se sont trouvés contraints de garder le silence (dans le cas de harcèlement scolaire, de violences domestiques ou encore d'inceste par exemple). Vouloir toujours avoir raison permet de ne plus être l'enfant soumis et muet qu'ils étaient autrefois.

J'ai le contrôle

Quoi de plus insupportable pour quelqu'un qui a besoin de tout contrôler que la parole de l'autre ? En effet, une conversation est tout sauf sous contrôle. Impossible de savoir ce que l'autre va dire, chaque nouvelle phrase est une surprise, un imprévu. Il suffit donc que l'on soit incapable de lâcher-prise, que l'on ait peur de l'imprévu pour qu'on se raccroche à la seule chose que l'on pense fiable : nos propres mots. Que l'on impose encore et encore, toujours plus fort.

Comment arrêter ça ?

Si vous souhaitez travailler sur ce point et arrêter de vouloir à tout prix de vouloir avoir le dernier mot, je vous conseille de travailler votre écoute et tout particulièrement l'écoute activeCela signifie non seulement entendre ce que l'autre personne dit, mais aussi comprendre son point de vue. Cela peut vous aider à créer un dialogue plus équilibré et respectueux dans lequel vous ne vous sentirez pas obligé de devoir avoir le point final de votre échange. 

Et comme tout par souvent de là, il peut être bénéfique de travailler sur votre confiance en vous, où vous situez-vous ? Comment vous estimez-vous ? Posez-vous les bonnes questions et répondez franchement. Souvent, le besoin d'avoir le dernier mot est lié à un sentiment d'insécurité. En renforçant votre estime de vous, vous pourriez ressentir moins le besoin de vous affirmer de cette manière alors au travail ! 

Et comme Rome ne s'est pas fait en un jour... n'oubliez pas que le changement prend du temps. Soyez patient avec vous-même et célébrez chaque progrès que vous faites. Vous êtes sur la bonne voie et je suis convaincu que vous avez la capacité de faire les changements que vous souhaitez.

L'avis de la rédaction : une habitude signe de souffrance...

Un besoin pathologique d'avoir le dernier mot, quel que soit le sujet, est le signe d'une souffrance, d'un événement traumatique du passé. Si vous êtes incapable de laisser le dernier mot à quelqu'un d'autre et que cette mauvaise habitude nuit à vos relations, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue. Ensemble, vous pourrez comprendre d'où vient ce comportement, remonter aux origines et mettre en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de vivre plus heureuse.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Il y a encore tant de choses à découvrir ! Par exemple, parlez à des inconnus, ça fait du bien !

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube