Et si on se demandait vraiment comment ça va ?

"Bonjour, ça va ?" Aaaahhh ! Combien de fois par jour, par semaine prononce-t-on ou s'entend-on prononcer cette question tellement banale et à laquelle personne ne veut ni donner ni entendre une réponse franche. Et si en cette époque bien triste et maussade on osait un acte un peu subversif : vraiment se demander comment ça va ?

Ça va : un contact nul

En matière de communication, le "ça va ?" est complètement inutile. Le plus souvent, on n'attend même pas votre réponse. Et vous non plus d'ailleurs, quand vous dites bonjour à quelqu'un et que vous ajoutez un "ça va ?" avez-vous vraiment envie que l'autre vous renseigne sur sa santé mentale ou physique ? Je ne crois pas ! La plupart du temps c'est une simple formule de politesse, mais elle a l'inconvénient d'appauvrir l'idée d'aller bien ou mal. De fait, on porte moins d'attention aux sentiments des autres et peut-être même aux siens.

Politesse et bienveillance

L'année, on se l'accorde, a mis notre santé mentale et physique en péril. Peut-être qu'on pourrait donc vraiment se demander comment ça va, mais sans utiliser le simple et inutile "ça va". Nous avons tous besoin de contact, de rapprochement et de conversation, mais de conversation active !

>>> Cet article pourrait vous intéresser : Deuxième confinement et la santé mentale des français chavire

Prendre conscience les uns des autres

Aujourd'hui, il est grand temps de rendre nos conversations un peu plus humaines, de plus prendre soin les uns des autres et de vraiment s'intéresser aux autres. Nous avons tous besoin de plus de chaleur et nous avons tous besoin de temps en temps de nous confier et d'une oreille attentive (du moins en apparence). Comment s'y prendre ? Pourquoi ne pas remplacer le traditionnel "Comment ça va ?" par "Comment s'est passé ton week-end ?", "Que vas-tu faire de ta semaine ?", "Tiens c'est sympa cette plante, cette photo, ce bibelot, ce livre..." tout en regardant l'autre dans les yeux. Bref, intéressez-vous vraiment à l'autre. Le but c'est de donner lieu à une conversation profonde, franche et émotionnellement révélatrice, au sein de laquelle l'écoute sera réciproque.


L'avis de la rédaction - L'importance de s'intéresser aux autres

Plus on écoute les autres, sincèrement, et plus on leur donne de l'importance. C'est capital parce que c'est une attitude qui rejaillit sur nous. Apprendre à écouter développe notre charisme, nous rend aimable et donne envie aux autres de venir à nous, de se confier, mais aussi de nous écouter. C'est aussi un excellent moyen de vaincre sa timidité. Soyez curieuse, osez poser des questions (personnelles) et vous verrez que vous aurez toujours quelque chose à partager avec les autres, vous saurez toujours quoi dire, pour peu que vous sachiez écouter.

Contacter un coach bien-être

Et maintenant découvrez ce qu'est le quotient émotionnel.

Mais aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Nos derniers articles

TCC : Zoom sur la thérapie cognitive et comportementale

Vous êtes atteint d’une phobie qui vous gâche la vie ? Un trouble obsessionnel compul...

Lire

J'ai peur de dormir hors de chez moi : mes nuits d'enfer

Je pars bientôt en vacances, j'ai vraiment hâte, mais petite ombre au tableau, je n'a...

Lire

Pourquoi je fais toujours les mauvais choix ?

La vie est faite de choix. Nous devons tous à un moment ou à un autre prendre des déc...

Lire

Peur de la hiérarchie, d'où vient-elle ?

Depuis longtemps, j’ai peur de la hiérarchie. Lorsque je vois le big boss entrer dans...

Lire

L'insupportable manie de couper la parole, arrêtons ça !

S’il y a bien quelque chose que je n’aime pas, c’est me faire couper la parole. J’ai ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici