7 méthodes pour être motivée et surtout... le rester !

Mis à jour le par Camille Lenglet

Franchement il est parfois difficile de me motiver. Je préfère rester sur mon canapé ou devant mon ordinateur à ne pas faire grand-chose… Pourtant j’ai mille idées de projets qui fourmillent dans ma tête, mais rien n'y fait, je n’arrive pas à me motiver. Dernièrement, j’ai quand même envie de changer ça, c’est pourquoi j’ai réfléchi aux meilleures méthodes de motivation. Je les ai testé et je vous garantie que ce sont les plus efficace.s Alors c’est parti, voyons ensemble les 7 façons d’être plus motivée que jamais !

7 méthodes pour être motivée et surtout... le rester !

Les 7 méthodes les plus efficaces pour trouver la motivation et la garder !

1. On fait une liste ou on tient un bullet journal

Je n’y croyais pas avant de m’y mettre, mais les bienfaits du bullet journal sont nombreux, il est efficace pour se motiver 😎. On note toutes nos tâches et on conserve la liste de nos objectifs sous les yeux. Donc c’est mon premier conseil : il faut déterminer ses objectifs et les noter sous forme de liste ou dans son bullet journal.

🧾 

En faisant cela, on voit quels sont les objectifs à court terme, à long terme, les tâches urgentes ou non, etc. Surtout, on se rend compte quand le projet avance et ça, c’est super gratifiant !

2. On agit comme si on était déjà motivé

“Fake it until you make it”

C’est une phrase que les Américains répètent et je la trouve géniale : fais semblant jusqu’à ce que tu le fasses. Cela peut paraître bête, mais en réalité, c’est l’Effet Pygmalion qui se charge de tirer le meilleur de nous.

Plus on fait l’effort de croire en notre motivation, plus elle va venir naturellement. Au début, l’exercice peut paraître difficile. Ce n’est en aucun cas une manière hypocrite d’agir, il s’agit juste d’amener le positif en nous en leurrant notre cerveau. Je fais également ça pour booster ma confiance en moi et ça marche 💪 !

3. On se concentre sur ce qu’on fait

La concentration est nécessaire pour ne pas décrocher de ce qu’on fait, ça paraît évident. Mais parfois, on ne se rend pas compte qu’on accumule de la fatigue à cause d’un manque de sommeil. En effet, si on est victime d’angoisses avant de dormir ou d’un autre trouble du sommeil, cela peut avoir des répercussions sur notre efficacité. Il faut donc bien veiller à être reposée pour se concentrer plus efficacement.

📵 

En plus de veiller à avoir une bonne hygiène de vie, il est important de se déconnecter au moment où l’on effectue une tâche. La concentration augmente naturellement, donc on avance plus vite. Par conséquent, on fait une mini digital detox et on dit bye-bye aux notifications du téléphone !

4. On change nos habitudes

Il est important de sortir de sa zone de confort de temps en temps pour se booster à nouveau. La routine peut peser sur le moral, donc il est important de prendre l’air. Cela signifie qu’on peut se faire un petit week-end pour être inspirée par quelque chose de nouveau ! S’il n’est pas possible de partir en virée, on fait plus simple : on travaille dans un café, on change de playlist de musique, on voit une amie en dernière minute, on mange quelque chose de nouveau, etc. La monotonie est démotivante, c’est pourquoi il faut toujours essayer de se renouveler, y compris dans notre quotidien 🤗 !

5. On s’entoure des bonnes personnes

Que ce soit dans la réalisation d’un projet ou dans sa vie, il est important d'être entourée de personnes bienveillantes. Elles nous motivent par leur présence et leurs encouragements. À l’inverse, une personne toxique nous plombera. De plus, ne pas être seule permet d’avoir une réassurance sur ce qu’on fait. On est rassurée par notre entourage et ça nous aide à atteindre plus facilement nos objectifs.

👉 Bien sûr, cela signifie qu’on doit être une personne bienveillante aussi pour notre entourage. Il est important de savoir si on est une personne toxique pour les autres !

6. On prend soin de soi

Ce conseil peut sembler bête et logique comme ça, mais il peut arriver qu’on oublie de prendre soin de soi. Cela peut être, tout simplement, de se faire une soirée solo en mangeant ce qu’on veut devant sa série préférée. Cependant, il est aussi important de s’écouter et de prendre soin de sa santé mentale. Si on manque de motivation, c’est peut-être qu’il y a quelque chose qui nous empêche psychiquement d’être épanouie. Il faut prêter attention aux signes de la dépression, c’est pourquoi la bienveillance avec soi-même est nécessaire 🙇‍♀️ ! 

7. On fait quelque chose qui nous correspond

Se motiver en utilisant des techniques est une chose, mais il ne faut pas en oublier le plus important. Si on fait quelque chose qui nous correspond, peu importe le projet, ça nous permet de croire en ce qu’on fait. Il n’y aura même pas besoin de chercher la motivation, car elle sera naturellement là. Elle est un bon indicateur pour savoir si notre projet nous plaît réellement. Nous sommes l'unique personne à savoir ce qui nous correspond et ce qui nous plaît vraiment. Encore une fois, il faut être à l’écoute de ses envies et ne pas se laisser influencer par l’extérieur.

Besoin de plus d'inspiration ? Voici une vidéo de Stéphane Masson, coach, pour nous expliquer comment être motivé et le rester 🎬

null

L'avis de la rédaction : qu'on me donne l'envie !

Suivez les conseils de Camille et vous retrouverez l'envie, c'est garanti ! Et si la motivation ne revient pas, que vous ne trouvez plus vraiment de sens à ce que vous faites, que vous lever le matin est chaque jour un peu plus difficile, alors il est temps de contacter un professionnel afin de faire le point. Ensemble, vous trouverez les raisons de cette perte de motivation et trouverez le moyen de retrouver l'envie. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube