Comment faire pour encourager quelqu’un et être un vrai soutien ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

Dans la vie, tout le monde rencontre des difficultés. Et peu importe combien on a envie d’avancer et d’affronter la tempête, il y a toujours un moment où on a besoin de soutien et d’encouragements pour reprendre confiance. Néanmoins, quand on voit nos proches dans ce genre des situations, il peut être difficile de trouver les bons mots. Alors comment faire pour encourager quelqu'un ? Nous avons quelques idées pour accompagner vos proches, que ce soit à travers votre comportement ou des petites phrases à avoir sous le coude, pour être un vrai soutien.

Comment faire pour encourager quelqu’un et être un vrai soutien ?

Comment soutenir quelqu’un ?

La vie n’est pas une succession de douceurs et de joies, ça on en a bien conscience 😫. Les obstacles et les défis à relever peuvent être nombreux. Alors quand on voit une personne qui nous est chère, affronter l'une de ces épreuves, on a envie de lui apporter du soutien. On le sait, cela peut faire la différence, d'être bien entouré·e lorsqu’on traverse quelque chose de complexe. Alors, comment procéder 🤔 ?

👋 Cet article peut vous intéresser : "Je suis fier de toi”, une phrase à éviter, on vous dit pourquoi

👉 Être une oreille attentive

Si quelqu’un montre des signes de découragement, c’est qu’il ou elle a de bonnes raisons. Et difficile d’avancer lorsque l’esprit est encombré par des pensées négatives… Par conséquent, le meilleur moyen de soutenir une personne, c’est de commencer par l’écouter ! Effectivement, se confier est un excellent moyen de verbaliser ce qui ne va pas, à tout niveau. C’est aussi une excellente façon pour notre proche, de décompresser et de notre côté, cela permet de prendre en compte tous les tenants et aboutissants de l’histoire

Eh oui, avant de proposer des solutions, il faut avoir en tête les préoccupations qu’il y a dans celle de l’autre 😬 ! À partir de là et seulement à ce moment-là, le dialogue pourra être engagé.

👉 Ne pas ramener tout à soi

Il peut être tentant, lorsqu’on encourage quelqu’un, de comparer son vécu à notre expérience. Sauf que c’est une très mauvaise idée, car chacun a un parcours de vie différent. En plus, ce qui a marché pour nous, ne fonctionnera sûrement pas pour notre proche. On doit donc prendre sur soi et écouter avec bienveillance, les pensées de notre proche. Pour cela, on apprend à se mettre de côté pour éviter de faire de notre cas, une généralité. On évite ainsi de se mettre en avant, alors qu’on souhaite apporter du soutien et ainsi, on ne minimise pas les ressentis de l’autre 🧐.

👉 Tenir compte de son état d’esprit et de son caractère

On n’encourage pas tout le monde de la même façon, car personne n’a pas la même manière de vivre les choses et de réagir. En effet, une personne qui souffre de dépression vivra peut-être des encouragements très positifs comme quelque chose de toxique. Et on n’a pas envie de faire de la positivité toxique sur une personne fragile psychiquement… Il faut donc adapter son discours et y aller en douceur. À l’inverse, d’autres auront besoin de paroles très soutenantes et ce, de manière répétitive. Donc, on n’oublie pas d’adapter notre discours au caractère de la personne.

👉 Montrer le chemin parcouru

Pousser quelqu’un que l’on aime à aller de l’avant, c’est bien, mais il ne faut pas hésiter à regarder en arrière. C’est une bonne manière de faire constater le progrès et le chemin parcouru. Effectivement, il est facile d’oublier toutes les étapes franchies dans un projet et de se mettre rapidement en auto-sabottage... Et même en dehors d’un objectif à atteindre, lorsqu’on a face à nous une personne "juste" découragée, on peut lui remettre en tête ce qu’elle a déjà vécu. Tout ce qu’elle a déjà accompli et à quel point elle a progressé. En tout cas, lorsqu’on déprime, ça fait toujours du bien d’avoir une personne qui nous montre à quel point on a avancé 🤗.

👉 Être présente

Appliquer ce qui a été dit précédemment et dire de belles phrases d’encouragement, c’est déjà très bien. Cependant, parfois, il suffit de montrer que l’on est présente et que l’on est là pour la personne, même si on n’a pas forcément des paroles réconfortantes à lui dire. 

Des amies qui se font un calin

Un câlin peut être plus encourageant que n'importe quelle parole... 

C’est ce qu’il se passe le plus souvent dans les épreuves de vie les plus dures, comme lorsqu’une personne traverse un deuil. Il faut laisser le temps faire son œuvre, tout en montrant que l’on est là, via diverses attentions 🥰. Cela peut être d’aller au cinéma ensemble, de jouer, de faire du shopping, etc. Bref, tout ce qui peut faire du bien à l'autre, pour détourner son attention facilement !

👋 Cet article pourrait vous intéresser : 10 pensées positives à garder en tête pour se booster au quotidien.

Quels sont les mots pour encourager ?

Les conseils, c’est très bien, mais concrètement, qu’est-ce que l’on peut dire à une personne qui a besoin d’encouragement ? Il y a des phases que l’on peut dire et redire et qui peuvent même nous servir personnellement. Ces phrases encourageantes auront toujours un impact positif, peu importe à qui on les dit. Alors voici de quoi distribuer du réconfort autour de vous 👩‍❤️‍👨 :

1. "Je crois en toi. Tu es capable de réaliser des choses bien plus belles, bien plus grandes, bien plus retentissantes que tu ne le crois. Puise dans tes ressources."

 "Je crois en toi. Tu es capable de réaliser des choses bien plus belles, bien plus grandes, bien plus retentissantes que tu ne le crois. Puise dans tes ressources."

2. "L'échec ne te définit pas. Il faut du temps pour arriver au succès. Tout n'a pas besoin d'être parfait pour mener à la réussite."

2. "L'échec ne te définit pas. Il faut du temps pour arriver au succès. Tout n'a pas besoin d'être parfait pour mener à la réussite."

3. "Tu penses que tu n'y arrives pas, que tu n'y arriveras peut-être jamais, mais je sais que tu n'y arrives pas encore."

"Tu penses que tu n'y arrives pas, que tu n'y arriveras peut-être jamais, mais je sais que tu n'y arrives pas encore."

4. "Tu as le droit de faire une pause. Tu as le droit d'être déçue, d'être frustrée, de ne plus y croire, mais tout ce que tu as fait jusqu'à maintenant t'a fait progresser. Alors quand tu seras prête tu pourras repartir et faire mieux."

"Tu as le droit de faire une pause. Tu as le droit d'être déçue, d'être frustrée, de ne plus y croire, mais tout ce que tu as fait jusqu'à maintenant t'a fait progresser. Alors quand tu seras prête tu pourras repartir et faire mieux."

5. "Je ne suis pas sûre qu'être forte ce soit être capable de tout traverser sans ciller. Je crois que l'on est plus forte quand on a appris à tomber, même avant, quand on avait peur de tomber et que chaque pas était une victoire. Reculer, faiblir, hésiter, rater, perdre, tout ça, ce sont simplement d'autres chemins, une autre façon d'avancer."

"Je ne suis pas sûre qu'être forte ce soit être capable de tout traverser sans ciller. Je crois que l'on est plus forte quand on a appris à tomber, même avant, quand on avait peur de tomber et que chaque pas était une victoire. Reculer, faiblir, hésiter, rater, perdre, tout ça, ce sont simplement d'autres chemins, une autre façon d'avancer."

6. "Toutes les médailles ont un revers : pas d'espoir sans épreuve, pas de confiance en soi sans faiblesse, pas de courage sans peur. Il faut l'accepter et trouver d'autres médailles. Les tourner et les retourner."

"Toutes les médailles ont un revers : pas d'espoir sans épreuve, pas de confiance en soi sans faiblesse, pas de courage sans peur. Il faut l'accepter et trouver d'autres médailles. Les tourner et les retourner."

7. "Tu n'as jamais cessé d'être celle que tu es déjà. Tu es brillante, tu es talentueuse, tu es forte, tu es belle, tu es gentille et tu vas t'améliorer. La vie nous apporte et nous fait gagner, de sorte que tu n'es jamais moins, tu es toujours plus."

"Tu n'as jamais cessé d'être celle que tu es déjà. Tu es brillante, tu es talentueuse, tu es forte, tu es belle, tu es gentille et tu vas t'améliorer. La vie nous apporte et nous fait gagner, de sorte que tu n'es jamais moins, tu es toujours plus."

L'avis de la rédaction : encourager les autres sans s'oublier

On a toutes besoin d'encouragement, de mots attentionnés de temps en temps, pour avancer quand plus rien ne va. Vous savez désormais comment agir avec vos proches et c'est une grande preuve de bienveillance lorsqu'on souhaite être présent·e, alors bravo pour cela ! Cependant, il est parfois possible que l'on manque soi-même d'encouragement. Dans ce cas-là, il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous avec l'un de nos coachs, pour être accompagné·e à son tour.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Fleur au Vent 16 🌸 Cultiver l’élan du renouveau avec Anne-Fleur Saraux

4 avril · Wengood

10:52


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube