Le Rainbow Kiss : avalez ce que vous voulez !

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Le Rainbow Kiss (baiser arc-en-ciel), voilà un nom prometteur : fête, folie, sucre, tendresse, etc. En bref, de l'amour avec la fantaisie en plus. Si vous ne savez pas encore ce qu'est un rainbow kiss, vous risquez d'être un peu étonnée... ou complètement dégoûtée !

Le Rainbow Kiss : avalez ce que vous voulez !

Aujourd'hui le rainbow kiss et demain ?

En ce moment, il y a deux tendances. La première consiste à donner un nom à toutes les pratiques sexuelles, comme le bouboupisme (qui existait avant qu'on la nomme !). Ainsi, la moindre caresse, le moindre coup de langue se voient affublé d'un nom bizarre suivant l'endroit, le sens ou encore la position dans laquelle il est effectué (mais qui donne ces noms 🤷 ?).

Cette tendance semble juste bonne à mettre en lumière certaines pratiques et pousser les gens à se retrouver dans deux camps : ceux qui pratiquent et ceux qui remplissent leur historique de navigation de mots étranges aux définitions allant de banales à excitantes, en passant par déconcertantes 🧐.

Parce que déconcertantes, c'est bien ce qui signifie la seconde tendance : Le rainbow kiss 🌈. Ou comment te faire croire que tu vas goûter à un truc homoérotique alors qu'il s'agit simplement d'un Gloubi-boulga de fluides à s'appliquer en baume à lèvres 👄.

Rainbow Kiss

Bizarrement, non, le rainbow kiss n'a rien à voir avec ça 😬

Alors, c'est quoi un rainbow kiss ?

📌
C'est en fait un 69 entre un homme et une femme qui jouissent en même temps. La femme retient dans sa bouche le sperme, lui, le sang menstruel de sa partenaire. Puis, ils se donnent ensuite un long et langoureux baiser, bouches entrouvertes, afin de mélanger les fluides et de se couvrir les lèvres pour qu'elles se teintent d'une couleur... arc-en-ciel (ben voyons 🙄).

Le rainbow kiss peut aussi être pratiqué entre deux femmes, ayant leurs règles et deux hommes et leur fluide. On est d'accord pour dire qu'ici la notion d'arc-en-ciel perd totalement son sens, mais bon 😆 ! Je serais presque tentée de vous dire que c'est une de pratique parfaite à essayer quand on fait l'amour sous la douche, mais bien sûr, il faudrait éviter le côté 69... À moins que...🤸 Bref, restez inventif·ves, c'est encore le mieux quand on parle de sexe !

Le pacte de sang

Des cunnilingus, des 69 en périodes de règles et du sperme qui passe de bouche en bouche, je crois pouvoir dire sans me tromper que ça existait bien avant que le rainbow kiss n'agite nos réseaux 🤨. Alors oui, je trouve ce nom ridicule. Il est vendeur, mais ridicule. Il attire cependant l'attention sur un véritable sujet : le sexe en période de règle 🩸

Au cours de mes recherches sur le sujet, je suis tombée sur une idée qui m'a beaucoup plu. Elle vient d'une sexologue certifiée, Carolanne Marcantonio, qui rappelle que jouer avec le sang, lie les personnes entre elles, les rend plus proches. Et voilà que je me replonge dans les années collège. Je repense au pacte de sang qui me liait à ma BFF de l'époque. Ainsi, elle était devenue ma sœur de sang. En un sens, c'est vrai, le sang lie les gens et s'il en rebute certains, il peut aussi en attirer d'autres, au point parfois de les exciter, pourquoi pas. Alors le sexe pendant les règles, pratique sexuelle bizarre ou classique ? On s'en moque, disons surtout que c'est oui et trois fois oui si c'est votre truc et que tout le monde est consentant ! 😘

Après, une question me taraude cependant, pourquoi le sang 🤔 ? Le sang n'est pas le seul fluide qui sort d'un vagin. Il y a la mouille ou la cyprine pour les plus calée d'entre nous, qui passe aussi très bien de bouche en bouche et si ce n'est pas assez, entraînez-vous et expérimentez le phénomène de la femme fontaine !

Est-ce prudent de faire un rainbow kiss ?

On pourrait peut-être commencer par ne plus appeler ça un rainbow kiss ! Il s'agit simplement de pratiques sexuelles orales dont il ne faudrait pas oublier que comme toutes les pratiques sexuelles, elle comporte sa part de risque. Les fluides corporels peuvent transmettre le VIH, l’hépatite, la gonorrhée, l’herpès, la syphilis et la chlamydia. La présence de sang peut aussi augmenter les risques. On mélange, partage et échange donc ses fluides avec une personne de confiance qui a réalisé un test de dépistage et on fait de même 💉.

Finalement, la seule chose à retenir avec le rainbow kiss c'est que c'est une pratique sexuelle qui demande une protection et du consentement... comme toutes les autres.

L'avis de la rédaction : chacun fait ce qu'il veut avec son 🍑

Toutes ces tendances nous amusent autant qu'elles nous agacent, pourquoi affubler de noms (souvent anglais pour que ce soit plus sexy), des pratiques sexuelles vieilles comme le monde ? Rappelez-vous simplement qu'en matière de sexualité, il n'y a pas de normes, chacune fait ce qu'elle veut, ce qu'elle aime tant que tout le monde est consentant. Comme disait Thierry Le Luron, chacun fait ce qu'il fait avec son cul, moi ça ne me regarde pas. Si votre rapport à la sexualité est compliqué, que vous ne parvenez pas à vous épanouir, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue pour en parler. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe


Contacter un sexologue

Mais aussi : 

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube