Je suis attirée par une femme, suis-je bisexuelle ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

J'étais là tranquille à prendre une pause-café avec mes collègues, quand la nouvelle est arrivée. J'étais subjuguée, troublée ! Cette fille est magnifique, elle dégage un truc qui attire indéniablement... sauf que je suis déjà en couple... avec un homme ! 😲 Qu'est-ce qui m'arrive ?

Je suis attirée par une femme, suis-je bisexuelle ?

C'est ma nature ou c'est l'aventure ?

Dès que je suis proche d'elle, je me sens toute chose, il y a quelque chose en elle qui me perturbe et m'excite. Il suffit qu'elle me fasse un compliment pour que je fonde de l'intérieur. Quand je fais l'amour à mon conjoint je pense à elle, elle s'incruste dans mes rêves érotiques et le matin, je l'avoue, je me fais belle pour elle. Mais qu'est-ce qu'il m'arrive ? Est-ce que je suis homosexuelle ? Bisexuelle peut-être ? À moins que ce ne soit le goût de l'aventure qui me fasse frissonner ?

Un nécessaire travail d'introspection

Le fait d'être attirée par quelqu'un du même sexe peut lever le voile sur des désirs profonds ou sur une partie de sa personnalité que l'on ignorait. Peut-être que c'est cette fille qui m'attire ou peut-être que j'aime aussi les filles, mais que le contact avec celle-ci permet de me décomplexer et de faire la lumière sur qui je suis vraiment. Les expériences et les nombreuses influences culturelles, sociales et personnelles peuvent nous pousser vers l'hétérosexualité comme normalité acquise. Un chemin tout tracé que l'on suit parfois sans se poser la question. Avoir une attirance pour quelqu'un du même sexe peut nous faire prendre conscience que nous sommes ouverts à d'autres possibilités que celles que nous connaissions déjà.

👉 Être non-binaire : qu'est-ce que ça veut dire ?

se poser des questions pour comprendre sa nature profonde

🤔Qu'il s'agisse d'homosexualité ou de bisexualité, cette attirance peut révéler une nature profonde. Si par contre, on se sent hétérosexuelle depuis toujours, et même encore maintenant, c'est que cette fille nous permet de nous prouver que nous sommes ouvertes à nouvelles aventures, prêtes à découvrir une autre façon d'aimer et de faire l'amour. Dans tous les cas, si cette attirance est profonde et crée une véritable envie et pas mal de questionnements, il peut être intéressant d'en parler à quelqu'un de confiance : amis, conjoint ou psychologue.

C'est quoi une orientation sexuelle en fait ?

L'orientation sexuelle, c'est avant tout, ce qui décrit l'attirance physique, sexuelle, émotionnelle et romantique d'une personne. Elle fait partie intégrante de notre identité, mais elle est différente de l'identité de genre. Acquise ou innée ? Quand il s'agit de savoir si on naît avec une orientation sexuelle ou si celle-ci peut varier en fonction des expériences, on peut être tenté de répondre les deux. En effet, les recherches tendent à montrer que l'orientation sexuelle d'une personne est prédéterminée avant sa naissance. Cependant, les influences et expériences peuvent faire évoluer notre orientation sexuelle au fil du temps et de l'évolution de la connaissance de soi. Vous et vous seule pouvez déterminer votre orientation sexuelle.

👉 Quelle est la signification de LGBTQIA+ 🏳️‍ ? #identite

⚠️ La bisexualité n'est pas une phase !

Les personnes qui s'identifient clairement comme bisexuelles ne sont pas des personnes indécises et qui finiront inévitablement par se rendre compte de leur véritable orientation. Non, la bisexualité est une orientation sexuelle à part entière. Bien que l'orientation sexuelle puisse évoluer au cours d'une même vie, être bisexuelle c'est une définition de son identité et non un fantasme (on peut ici parler de bicuriosité ➡️ être bicurieuse). En effet, on peut désirer une personne du même sexe, avoir envie d'elle, vouloir vivre une relation avec elle, mais ne pas être bisexuelle. La bisexualité c'est ce que l'on sent qu'on est, ce qui nous définit.

Alors, suis-je bisexuelle ?

Fantasmer sur cette fille ne fait pas forcément de moi une bisexuelle, mais le doute subsiste. Déterminer mon orientation sexuelle peut prendre du temps. Il faut s'interroger et faire un travail d'introspection afin de comprendre qui on est. Considérer avec sérieux l'idée d'être bisexuelle peut déjà être un signe, mais ce n'est pas tout. D'autres signes peuvent indiquer que je suis bisexuelle :

  • L'attirance pour des personnes indépendamment de leur sexe ou de leur genre
  • Le fait de rechercher l'amour et de s'imaginer en couple tant auprès d'un homme que d'une femme
  • Le fait d'être à l'aise avec l'idée de se définir comme bisexuelle
🧐 Qu'est-ce que la bisexualité ?
Je suis bisexuelle si je ressens une attirance physique, sexuelle, romantique ou émotionnelle envers une personne de n'importe quel sexe ou genre. Cette attirance n'est pas forcément équivalente envers les deux sexes, mais elle est surtout non exclusive envers un genre en particulier.

Une personne et non un sexe

On peut aussi choisir de faire fi du sexe de la personne ou de notre orientation sexuelle 🙂. L'attirance est avant tout liée à la personne que l'on a en face de soi, sa personnalité, son caractère, la complicité qui se crée, les discussions partagées, etc. le charme opère et peu importe qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme. Le contexte dans lequel vous avez fait cette rencontre est peut-être le moteur qui vous a poussé à laisser tomber vos a priori. 👉 Pansexualité, l'amour sans étiquette

📚 De la fluidité de l'orientation sexuelle
Une étude publiée dans la revue "Archives of Sexual Behavior" en 2018 a démontré que l'orientation sexuelle peut changer au cours de la vie d'une personne. Les chercheurs ont constaté que les femmes, en particulier, peuvent connaître des changements significatifs dans qui elles trouvent attirant.
De plus, une autre étude publiée dans "The Journal of Sex Research" en 2020 a révélé que l'orientation sexuelle est un spectre plutôt qu'une série de cases disjointes. Les chercheurs ont conclu que l'attraction pour un sexe particulier peut varier au fil du temps et des expériences, et ce, indépendamment du sexe de naissance. Cela confirme l'idée que notre orientation sexuelle n'est pas gravée dans le marbre.

Faire face aux préjugés et à l'incompréhension : une étape du voyage

Il se peut que vous éprouviez des craintes ou des inquiétudes quant à la manière dont les autres percevront votre nouvelle découverte. Et c'est tout à fait normal ! 🤷‍♀️ Il est important de se rappeler que votre sexualité est personnelle et qu'elle vous appartient. Les étiquettes sont des outils utiles pour nous aider à comprendre et à exprimer qui nous sommes, mais elles ne devraient pas nous limiter ou nous définir entièrement. Et si l'on vous sort le célèbre "C'est juste une phase" ou "Tu es juste curieuse" 🙄, rappelez-vous que seule vous pouvez définir votre identité. Personne d'autre n'a le droit de le faire pour vous. 🙅‍♀️

L'avis de la rédaction : suivons nos instincts et assumons nos choix !

Nous sommes nombreuses à grandir avec un modèle hétérosexuel que nous reproduisons par choix ou par contrainte. Comme en toute chose, avec son orientation sexuelle, il est important d'être en accord avec soi-même et de se remettre en question. Puis-je dire que je n'aime pas les femmes si je ne l'ai encore jamais envisagé ? Puis-je aimer une personne pour ce qu'elle est, qu'elle soit homme ou femme ? Je suis une femme troublée par une femme, qu'est-ce que ça dit de moi ? Questionnons-nous, suivons notre instinct, sentons-nous libres et assumons nos choix. Cette réflexion peut être difficile à mener seule, c'est pourquoi il peut être intéressant de contacter un coach qui vous aidera à vous poser les bonnes questions et à avancer.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un coach

Et découvrez aussi :

Source : Bi'Cause : témoignages publié par l'association Bi'Cause

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

bonsoir au ce moment je trouve que je suis beaucoup attirer par les filles c'est normal

fauqueux il y a 3 ans

Nos derniers articles

L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment ça va ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube