Les fantasmes les plus insolites : c'est quoi ton truc ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Il y a quelque temps sortait au cinéma le film Les Fantasmes de Stéphane et David Foenkinos. Une exploration des désirs et de la vie intime de 6 couples au travers de leurs fantasmes... Tout aussi étranges les uns que les autres. On fait donc un point sur les fantasmes les plus insolites, de quoi vous étonner, vous réjouir ou vous donner des envies ! 🔞

Les fantasmes les plus insolites : c'est quoi ton truc ?

Top 10 des fantasmes les plus étranges

Je suis comme tout le monde, je fantasme. Mon truc à moi, ce sont les sportifs (coucou Daniel Ricciardo 👋). Jamais un acteur ou actrice, un chanteur ou chanteuse n'a pénétré mes fantasmes, mais les sportifs y ont toute leur place. Bon finalement, rien de bien fou dans mes fantasmes. Les sportifs, c’est mon credo, mais c'est tout de même assez banal, pas comme si j'aimais envisager mon amant comme un meuble. J'ai dis, meuble ? Oui oui comme un meuble.

1. Forniphilie

Je vous parlais donc de meuble et bien voilà l'un des fantasmes les plus atypiques. Aussi appelé l'objectification, ce fantasme consiste à trouver l'excitation sexuelle en se servant de son partenaire comme d'un meuble. "Vas-y chéri, fais la table basse, la lampe ou l'armoire."

  • Forniphilie du vieux français fornir >> furniture : ameublement.

2. Soceraphilie

Voilà un fantasme qui va sûrement en rester un ou tout du moins rester un secret si vous ne voulez pas mettre votre couple en péril. En effet, la soceraphilie, c'est le fait d'être excitée par ses beaux-parents (oui, vous avez bien lu). Et vivement dimanche, j'espère que beau-papa aura mis son plus beau tablier !

  • Soceraphilie du latin socrus : père du conjoint, beau-père.

3. Laliophilie

Si vous êtes laliophile, les présidentielles françaises vous réjouissent, car ce fantasme décrit le fait d'être excitée sexuellement par un discours public. Les discours, barbants pour les uns, excitants pour les autres et plus il est long, plus c'est bon 😉

null

"Parce que c'est notre projeeeeeeeet" - Hum, ça fait son petit effet !

4. Autoscopophilie

Voilà un fantasme qui devrait plaire aux narcissiques et mégalomanes : être excité par soi-même. Adeptes de la masturbation, les autoscopophiles sont avant tout excités par leur propre corps, faire l'amour devant un miroir est pour eux un pur bonheur.

  • Autoscopophilie du grec ancien skopos : celui ou celle qui observe. Avec le suffixe -philie : le plaisir de regarder. Avec le préfixe auto- : le plaisir de se regarder soi-même.

5. Ergophilie

Des bourreaux de travail, certes les ergophiles le sont. Leur passion pour le travail est presque anormale, mais ce qu'ils aiment par-dessus tout, ce qui les excite le plus, c'est d'avoir une liste de tâches à accomplir et de les faire en temps et en heure. Rien de mieux pour faire monter l'excitation qu'une journée à base d'appel aux impôts, de colis à retirer et de draps à changer, le tout bien écrit et coché dans une to do list. ✔

  • Ergophilie du grec ancien érgon : travail

6. Hypnophilie

L'hypnophilie est le fait de ressentir une stimulation sexuelle à l'idée de dormir (et si c'est en plus dans des draps propres, c'est le pied !). Alors attention, il ne s'agit pas seulement d'aimer dormir, mais bien d'être sexuellement excitée en s'imaginant se glisser dans son lit et aller dormir.

7. Agalmatophilie

Amatrices de musées et autres antiquités, ne seriez-vous pas de secrètes agalmatophiles, autrement dit, attirée sexuellement par les statues. Un fantasme assez facilement réalisable, pour peu que l'on soit gardienne de musée ! 🗽

8. Sidérodromophilie

Fans des voyages en train ? Pourquoi pas, mais ce qui attire et excite surtout les sidérodromophiles c'est d'avoir des relations sexuelles dans un train. Comme on dit, l'important, c’est le voyage, pas la destination et en train, hum... 

  • Sidérodromophilie du grec ancien sidero : le fer et dromo : le chemin

9. Alliumphilie

L'alimentation et le sexe sont souvent intimement liés, mais là, c’est un aliment bien particulier qui excite sexuellement les alliumphiles : l'ail. La simple vu d'une gousse d'ail peut faire monter la chaleur !

  • Alliumphilie du latin allium : ail

10. Aulophilie

Quand on me dit sexe et flûte, je pense instinctivement au film American Pie, mais pour les aulophiles le sexe et les flûtes, c’est une histoire sérieuse puisqu'ils sont sexuellement excités par ces dernières. Leurs sons, leurs formes et quant à l'idée de poser leurs lèvres dessus, c'est l'excitation maximum.

Mais d'ailleurs, c'est quoi l'excitation ?

Peu importe la cause, on connait toutes un jour ou l'autre l'excitation sexuelle. Sous son effet, les zones de la raison et de la conscience s'éteignent pour créer un imaginaire hors de la morale et du temps. Les répercussions dans le corps sont l'érection, le gonflement des lèvres du clitoris et la lubrification du vagin. L'excitation sexuelle concerne donc le corps et se distingue du désir qui lui est dans la tête.

Fantasmes ou paraphilie ? Tout est dans le passage à l'acte

Une paraphilie est une attirance ou pratique sexuelle qui diffère des actes, usages et normes majoritaires. Elle se distingue du trouble paraphilique et n'est donc pas considérée comme un trouble mental. (Les pratiques que la loi proscrit sont classées comme des délits ou des crimes sexuels.) Ne confondons pas non plus paraphilie et perversion. La perversion est, elle aussi, un passage à l'acte, mais elle se vit dans le déni de l'autre, qui est souvent considéré comme un objet nous permettant d'accéder au plaisir. Certaines paraphilies sont donc des perversions, d'autres non.

🤫 Le fantasme quant à lui n'est qu'un scénario imaginaire créé à partir d'éléments conscients ou inconscients. On ne connaît pas forcément les sources de ces étranges fantasmes. Ils ont peut-être un lien avec l'enfance, mais rien n'est prouvé. En tout cas, le fantasme n'a pas vocation à être réalisé.

Y-a-t-il des fantasmes inavouables ?

Nombre des fantasmes cités ci-dessus peuvent paraître inavouables, et vous en avez sûrement bien d'autres en tête que vous ne pourriez jamais confier. Aucune importance,🤫 les fantasmes ne sont pas faits pour être réalisés et encore moins avoués, mais ça ne veut pas dire qu'ils ne doivent pas s'exprimer, bien au contraire ! Même si vous êtes, par exemple, comme 62 % des femmes et que vous avez un fantasme de viol, la honte et la peur ne doivent pas entrer en ligne de compte. Vous n'êtes pas pour autant sexuellement déviante. 

👉 Un fantasme, c’est une histoire, un conte dont vous êtes la narratrice, la protagoniste et la lectrice. Vous tenez les ficelles de votre histoire et contrôlez tout, jusqu'à l'orgasme, alors on se fout bien de savoir si votre histoire est avouable ou non. Fantasmer de quelque chose ne veut pas dire que cette chose va vous convenir dans la vie. Cependant, il peut être intéressant de creuser vos fantasmes les plus récurrents. Le fantasme du viol peut par exemple découler d'une éducation sexuelle faite de tabous et d'interdits qui pousse à vouloir se dédouaner des relations sexuelles que l'on entretient à l'âge adulte. En tout cas, ne vous bridez pas, le fantasme, c’est la liberté pleine et entière, vous pouvez y faire ce que vous voulez.

Si vous n'assumez pas vos fantasmes, faites-vous aider

A chacune sa sexualité, ses envies et ses fantasmes, aussi étranges soient-ils ! Et si votre vie sexuelle ne vous permet pas ou plus de vous épanouir, que vous sentez un blocage ou que quelque chose ne va pas, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue afin de comprendre ce qui se joue en vous et trouver les clés d'une sexualité épanouie.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Sources : Le top 10 des fantasmes les plus étranges - Elle
Certains fantasmes sont-ils inavouables ? - Cosmopolitan

Fantasme ou pas : c'est quoi le candaulisme ?

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Je ne suis pas très famille, est-ce ok ? Suis-je une horrible personne ?

Je n’habite pas très loin de chez mes parents et pourtant je ne les vois pas si souvent. Idem pour mes beaux-parents et quelques-uns de mes oncles et tantes. Nous nous entendons bien et je crois pouvoir dire qu’en cas de besoin, nous serions là les uns pour les autres. C’est simplement que je ne ressens pas le besoin de passer du temps régulièrement avec eux. Cela fait-il de moi quelqu’un de pas « très famille » ? Ou même pire, une mauvaise personne ?! Parlons-en.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube