Travaillez moins et... sauvez la planète !

"Le travail c'est la santé, rien faire c'est la conserver" chantait Henri Salvador en 1965. Et on sait aujourd'hui à quel point il avait raison ! Le travail est une valeur encore importante aux yeux de nombre de nos concitoyens, et pourtant on ne peut pas dire qu'il soit synonyme de bien-être... ni pour nous, ni pour la planète. En effet, d'après les conclusions du groupe de réflexion Autonomy, il est urgent de réduire notre temps de travail, afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre que nos emplois génèrent. Eh oui, ça chauffe pour le boulot !

La fête du travail a lieu chaque année le 1er mai et rend hommage aux militants qui ont réussi à limiter le temps maximum de travail à huit heures par jour, mais aujourd'hui, il faut aller plus loin. De nombreux pays songent déjà à réduire le volume horaire d’un salarié, et ce, pour des raisons majoritairement environnementales. 

Travailler 5h30 par semaine pour sauver la planète

Eh oui ! Avant de penser aux Hommes, il faut aussi penser à notre planète bien-aimée. Pollution engendrée en grande quantité, ordinateurs qui chauffent une pièce, climatisation utilisée pour pallier le problème de ces grosses chaleurs. On se retrouve pris dans un engrenage et on consomme de plus en plus d’énergie. Réduire les émissions de gaz à effet de serre que nos emplois génèrent lui ferait le plus grand bien. La réduction du temps de travail serait donc bien une solution efficace.

 Réduire temps de travail

Selon les chercheurs, il faudrait travailler 5h30 par semaine en France pour ralentir le réchauffement climatique. Le taux horaire varie sensiblement selon que l'économie des pays est plus ou moins carbonée : 6h de travail hebdomadaires pour nos voisins allemands, 9h pour l’Angleterre et 12h pour la Suède. Le covoiturage entre collègues ne semble plus être la solution la plus efficace !


Philippe Frey un doctorant à l’Institut de Technologie de Karlsruhe (Allemagne) a travaillé sur l'étude et témoigne :

"Je dirais que la crise climatique nécessite une baisse sans précédent de l’activité économique (...) Si la durabilité écologique nécessite une baisse générale de la consommation, alors l’augmentation du temps de loisir n’est pas tant un luxe mais une urgence".

Effectivement, quand on sait que le réchauffement climatique serait de +2° en 2100, on y réfléchit ! Il serait également question de remplacer certains métiers du secteur industriel par des métiers du secteur tertiaire, l’extraction d’énergies fossiles par des actions respectueuses de la planète, ou encore entreprendre les opérations de reforestation.

« Le travail c’est la santé ? » Pas toujours…

D'après une étude publiée récemment dans la revue Social Science & Medicine, il ne faudrait pas travailler plus de huit heures par semaine pour préserver sa santé mentale. Avec notre système actuel, on en est bien loin ! De nos jours, la durée légale de travail pour un temps complet est fixée à 35h par semaine, et un salarié a droit à un temps de pause de 20 minutes consécutives s’il a travaillé 6h sans s’arrêter.

Les combats qui ont été menés pour améliorer nos conditions de travail n’ont malheureusement pas agi sur le stress et le mal-être que nos emplois peuvent provoquer. Une enquête menée par le cabinet Stimulus, en 2017, montre que 52% des salariés souffrent d'anxiété au travail et 29% présentent un niveau dépressif élevé. Et depuis l'arrivée de la crise sanitaire, c'est 75% des travailleurs français qui ont vu leur santé mentale se dégrader.

Et pour le bien-être des salariés et pour la planète, il est donc urgent de se poser la question de la réduction du temps de travail. Étendre la durée des congés, passer à la semaine de 4 jours ou limiter le nombre d’heures nous ferait le plus grand bien, c’est prouvé !

Travailler moins pour une vie et un avenir meilleurs

C’est un fait, les personnes anciennement au chômage ou en congé maternité ayant repris une activité de huit heures ou moins par semaine ont vu leurs risques de développer une maladie mentale diminuer de 30%. Réduire le temps de travail serait donc une solution ! De plus, des heures de travail plus courtes pourraient stimuler notre santé et notre productivité. On serait en effet plus motivé car plus reposé, et de ce fait on produirait des résultats potentiellement meilleurs.

Bénéficier de plus de temps pour soi permet en effet de retrouver un équilibre personnel. Adieu la routine « métro boulot dodo » qui nous use, place à un emploi du temps fait par nous et pour nous ! Apprenons enfin à profiter de la vie, prenons soin de nous et occupons-nous de notre bien-être. C'est à coup sûr ce qui nous rendra plus heureuses. Le temps libre est une richesse incroyable que l'on néglige trop souvent.

En parlant de richesse, certains affirment qu’ils préfèrent travailler moins et donc gagner moins pour se recentrer sur les vraies valeurs de la vie : s’occuper de leur famille, se rapprocher de la nature. Tendre à être moins superficielle satisferait bien plus qu’un salaire (élevé), vite dépensé. Pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique, un changement de nos modes de consommation est de toute façon recommandé. Qu'on se le dise, la réduction du temps de travail ne suffira pas. Alors, il n’est pas trop tard pour vous reconvertir... ou pour glisser cet article sous les yeux de votre patron !

L'avis de la rédaction - un télétravail pas si écologique

Moins de transports = moins d'émissions de CO². Le calcul paraît simple et on se dit donc que le télétravail est forcément plus écologique, mais rien n'est moins sûr. En effet, on voit surtout poindre un boom des déchets informatiques dû aux changements d'équipements ainsi qu'une augmentation du trafic internet, qui on le sait, est très énergivore. Le temps est peut-être venu de s'informer sur l'écologie digitale et bien sûr de réduire sa consommation... et son temps de travail, c'est pour votre bien ! 

En télétravail ou au bureau, le bien-être au travail est capital, si vous peinez à vous épanouir, n'hésitez pas à vous faire accompagner.

Contacter un coach professionnel

Un problème de temps ou d'époque ? Pourquoi la génération Y est malheureuse au travail ?

Et aussi :


Sources : Limiter les heures de travail pour sauver la planète - Ecoco2
Pour sauver la planète, il ne faudrait travailler que 5 heures 30 par semaine - Cosmopolitan

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Je suis nostalgique, comment arrêter de regarder en arrière ?

Lorsque j'ai du mal à m'endormir, lorsque je m'ennuie ou que les pensées divaguent, i...

Lire

Syndrome du sauveur : que cache cette empathie démesurée ?

J’ai parfois eu la sensation que je devais aider ma famille ou des amies, jusqu’à ce ...

Lire

Sexomnie : quand le somnambulisme devient sexuel...

Se faire réveiller en pleine nuit par des attouchements de la part de son partenaire ...

Lire

Phobie d'impulsion tout savoir pour comprendre et guérir

“Si je tourne le volant là d’un coup, on aurait tous un accident mortel"... On a déjà...

Lire

PMA pour toutes : enfin le droit d’avoir un enfant

Je veux avoir le choix de faire un bébé, que je sois en couple avec un homme ou une f...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici