Détox émotionnelle : décongestionner les organes affectés par les émotions

Mis à jour le par Lauriane Amorim

La détox émotionnelle a été mise au point par le Dr Habib Sadeghi. Cette méthode permet d'accepter ses émotions tout en prenant soin de soi. Encore une détox allez-vous dire ! Oui, mais un moyen de s'apaiser et d'acquérir une clarté d'esprit sans enfouir ses sentiments. Un projet prometteur...

Détox émotionnelle : décongestionner les organes affectés par les émotions
Sommaire : 

Dans son propos, le Dr Sadeghi fait clairement le lien entre symptômes corporels et nœuds émotionnels. Voilà pourquoi il propose des rituels à base de régime, jeûne ou d'exercices exutoires, dans le but de décongestionner les organes affectés par la rancœur ou la colère et de clarifier l'esprit. Et c'est un succès ! La détox émotionnelle fait fureur chez les stars Hollywood, de Gwyneth Paltrow en passant par Anne Hattaway ou encore Penélope Cruz.

3 rituels pour une détox émotionnelle réussie

1. J'assume et je gère mes déchets émotionnels

Lorsque quelque chose de négatif nous arrive, nous en gardons toujours une trace. Cette énergie résiduelle négative peut finir par être toxique à la longue. Pour éviter l'accumulation il est bon d'assumer ses responsabilités. Nul besoin de filtrer sa colère, sa rancœur ou encore sa jalousie. On peut les laisser s'exprimer, mais on doit aussi prendre en compte notre responsabilité dans une situation donnée. 

👉 Je peux être en colère contre mon conjoint, parce qu'il n'a pas agi comme je l'aurais souhaité, mais est-ce que je n'ai pas une part de responsabilité dans cette situation ? Il faut apprendre à s'approprier la faute, sans s'auto-flageller non plus.

2. Un corps propre pour un esprit propre

On passe maintenant par la phase de nettoyage en commençant par le corps parce que les émotions produisent des résidus qui s'accumulent dans notre organisme. Le Dr Habib Sadeghi propose donc une cure de cinq jours de "désaturation intentionnelle". Il s'agit d'un régime à base de protéines animales (le poisson et notamment la sardine), de légumes, de fruits (les pommes rouges), de riz complet et d'infusion au citron. On proscrit les produits laitiers et le sucre.

Vient ensuite le moment de nettoyer son esprit. Et là cap sur votre stylo préféré pour un rituel de purification qui va aider notre esprit à se débarrasser de l'énergie négative accumulée. Comment on s'y prend ? C'est simple, écrivez vos pensées au stylo sur un bout de papier sans vous arrêter pendant 12 minutes, puis brûlez le papier sans relecture. Un geste symbolique qui permet de se débarrasser de ses déchets émotionnels et de profiter des bienfaits de l'expression écrite sur la santé émotionnelle. À faire tous les jours pendant 5 jours. (👋 Les bienfaits de l'écriture thérapeutique - L'autolouange : écrire pour s'aimer)

detox émotionnelle

Écrire est souvent le meilleur moyen de clarifier son esprit en l'expurgeant de ses déchets émotionnels.

3. J'accepte ma souffrance et je lui donne sens

Attention à la positivité toxique ! Pour le Dr Sadeghi, atteindre la clarté d'esprit ne signifie pas devoir être toujours heureux et nier ses émotions négatives. Bien au contraire. Il faut autant accepter la joie que la souffrance car l'une comme l'autre peuvent nous permettre d'apprendre et de progresser. Pour donner du sens à une souffrance il faut améliorer son estime de soi, avoir l'impression que l'on est fort et que l'on peut reprendre le contrôle de la situation. Comment faire ? Dites-vous que vous êtes seul maître à bord. Vous êtes la seule à pouvoir donner du sens et de l'importance à une personne ou à un événement. 

👉 Le Dr Habib Sadeghi propose à nouveau un exercice d'écriture. Prenez une feuille de papier que vous divisez en deux dans le sens de la longueur. Tracez deux colonnes dans la partie inférieure. À droite, écrivez "jugement", à gauche "interprétations bienveillantes". Dans la partie supérieure écrivez la situation qui vous fait souffrir. Faites ensuite la liste des jugements qui vous viennent à l'esprit à propos de l'événement en question. Réécrivez-les dans la colonne "interprétations bienveillantes" avec plus de sincérité et d'amour. Cet exercice vous permettra de faire le bilan afin de remettre en question l'événement et de constater le chemin que vous avez fait depuis.

L'avis de la rédaction : je me sens bien, je vais bien

Faire le plein d'énergie positive est aussi un bon moyen de gérer ses émotions. Pour ce faire, rien de mieux que de s'accorder du temps pour soi. Ça peut paraître bête et banal, mais les petites attentions que l'on s'accorde sont un bon moyen de se concentrer et de se recentrer sur soi. Résultat, on fait le plein d'énergie positive et réparatrice qui permet de mieux accepter ses émotions et d'apprécier les relations avec les autres. Et si vous ressentez une certaine souffrance, que vous vous sentez mal au quotidien, n'attendez pas pour prendre rendez-vous avec un psychologue afin de comprendre ce qui se joue en vous. Au fil des séances, vous apprendrez à mieux vous connaître, vous accepter et à mettre en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de vous épanouir.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Detox émotionnelle

Sadeghi Habib, Détox Emotionnelle, 17 euros

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment ça va ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube