Trouble narcissique : définition et symptômes

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Charismatiques et sûrs d’eux, les narcissiques renvoient l’image de personnes toutes-puissantes et invulnérables, à qui rien ne semble pouvoir arriver. Mais derrière cette apparence, se cache souvent une grande faiblesse et la peur de l’échec, symptomatiques du trouble narcissique. Comment reconnaître une personnalité narcissique et d’où vient ce trouble ? Voici tout ce que vous devez savoir pour gérer un trouble narcissique.

Trouble narcissique : définition et symptômes
Sommaire :

Entre réseaux sociaux et selfies, le culte de soi et le narcissisme sont devenus caractéristiques de notre société. En effet, dans un monde de contraintes, difficile et parfois injuste, il est plus simple de se réfugier dans une illusion narcissique. L’excès d’amour de soi est-il un problème ? Quand le narcissisme devient-il un trouble ? Haute estime de soi, besoin constant de plaire, crainte de l'échec ou de la critique, le comportement narcissique est un trouble de la personnalité qui n'est pas anodin, et peut parfois conduire à la dépression... On vous en dit plus.

Définition du narcissisme : un amour démesuré

Le narcissisme découle du mythe grec de Narcisse, qui se trouvait si beau, qu’il se noya en se contemplant dans une fontaine. C’est Freud, le premier, qui parla de narcissisme pour parler d’un amour démesuré pour soi. Tous les enfants passent par une phase narcissique. Cette phase leur permet de structurer leur personnalité et leur sexualité. On parle de trouble narcissique lorsque cet amour de soi ne se porte pas, ensuite, sur un objet extérieur, mais reste fixé sur soi-même.

Le trouble narcissique se traduit par un doute sur sa capacité à être aimé. Le narcissique aura donc un besoin constant d’être rassuré, de compter aux yeux des autres 😟Voilà pourquoi, il se met en avant par une demande d’attention et de reconnaissance extrême. D’une grande fragilité, la moindre critique peut le plonger dans un désarroi et une colère profonde.

Côté cœur, on peut associer les narcissiques aux pervers narcissiques, cherchant à se mettre en avant en écrasant leur partenaire. Ayant peu d’empathie, ils malmènent souvent leurs entourages sans culpabilité, ne pensant qu’à leur plaisir et leurs intérêts personnels. Ils semblent incapables d’aimer, ne pouvant s’aimer qu’eux-mêmes.

Les symptômes du trouble narcissique : comment le reconnaître ?

Les narcissiques se considèrent comme des personnes importantes et aussi grandioses que leurs rêves et ambitions. Ils se voient différents des autres, plus puissants, au point de mépriser les normes sociales et valeurs morales. Cependant, contrairement aux apparences, ils ont souvent une mauvaise image d’eux-mêmes, ils se sous-estiment, ce qui les pousse à souvent penser que les autres cherchent à les provoquer ou les contrarier.

🧠 Le trouble narcissique s’accompagne souvent d’un manque de confiance en soi. Un échec peut profondément les bouleverser. En colère, vexés, honteux, perdre la face est leur pire crainte.

👉 Quelques attitudes et comportements peuvent permettre de repérer les troubles de la personnalité narcissique :

  • Sentiment de supériorité
  • Changer d’opinion très rapidement
  • Croire que tout le monde l’envie et l’admire
  • Raconter des mensonges pour servir ses buts
  • Être jaloux de la réussite des autres
  • Être toujours en quête de reconnaissance
  • Manquer d'empathie
  • Être manipulateur
  • Être hyper compétitif et ambitieux
  • Ne pas tolérer les critiques
  • Être arrogant et vaniteux
  • N’accorder d’importance à personne, sauf ceux qui lui sont utiles
  • Être autoritaire
  • Refuser toute aide ou conseils extérieurs

Les causes du trouble narcissique : des origines qui remontent à l'enfance

Les origines du trouble narcissique sont assez floues, mais beaucoup d'experts s'accordent pour dire que certaines circonstances, durant l'enfance, peuvent être un déclencheur : 

  • Être utilisé par ses parents pour leur propre estime
  • Maltraitance émotionnelle durant l'enfance
  • Manque de reconnaissance pour ses qualités personnelles par l'entourage
  • Mauvaise estime de soi durant l'enfance
  • Absence de soutien réel de la part de l'entourage et rancœur à leur égard
  • Avoir appris des comportements manipulateurs de ses parents

L'avis de la rédaction : faites-vous aider

Il est difficile de soigner une personne atteinte d’un trouble narcissique. En effet, elle se croit supérieure à son thérapeute, voire ressent même un dédain défensif face au processus thérapeutique. Cependant, du fait de leur vulnérabilité face à l’échec, il n’est pas rare que les personnalités narcissiques passent par des phases de déprime ou de dépression. Un événement dramatique (divorce, perte d’emploi, décès, etc.) peut aussi favoriser une remise en question et donc le début d’une thérapie. Si l'un de vos proches semble être atteint de trouble de la personnalité narcissique, tentez de faire preuve d'empathie avec lui, mais souvenez-vous que comprendre un comportement ne veut pas dire l'excuser. Les narcissiques peuvent avoir des comportements détestables, desquels vous ne devez pas souffrir. Vous pouvez parler avec un psychologue pour en savoir plus sur ce trouble et obtenir de l'aide.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psy



Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici