Trouble narcissique, love me please love me : définition et symptômes

Mis à jour le par Justine Guilhem

Charismatiques et sûrs d’eux, les narcissiques renvoient l’image de personnes toutes-puissantes et invulnérables, à qui rien ne semble pouvoir arriver. Mais derrière cette apparence, se cache souvent une grande faiblesse et la peur de l’échec, symptomatiques du trouble narcissique. Alors, comment reconnaître une personnalité narcissique et d’où vient ce trouble ? Voici tout ce que vous devez savoir pour gérer un trouble narcissique.

Trouble narcissique, love me please love me : définition et symptômes

Entre réseaux sociaux et selfies, le culte de soi et le narcissisme sont devenus caractéristiques de notre société. En effet, dans un monde de contraintes, difficile et parfois injuste, il est plus simple de se réfugier dans une illusion narcissique. L’excès d’amour de soi est-il un problème ? Quand le narcissisme devient-il un trouble ? Haute estime de soi, besoin constant de plaire, crainte de l'échec ou de la critique, le comportement narcissique est un trouble de la personnalité qui n'est pas anodin, et peut parfois conduire à la dépression... On vous en dit plus.

Définition du narcissisme : un amour démesuré

Le narcissisme découle du mythe grec de Narcisse, qui se trouvait si beau, qu’il se noya en se contemplant dans une fontaine. C’est Freud, le premier, qui parla de narcissisme pour parler d’un amour démesuré pour soi. Tous les enfants passent par une phase narcissique. Cette phase leur permet de structurer leur personnalité et leur sexualité. On parle de trouble narcissique lorsque cet amour de soi ne se porte pas, ensuite, sur un objet extérieur, mais reste fixé sur soi-même.

Le trouble narcissique se traduit par un doute sur sa capacité à être aimé. Le narcissique aura donc un besoin constant d’être rassuré, de compter aux yeux des autres 😟Voilà pourquoi, il se met en avant par une demande d’attention et de reconnaissance extrême. D’une grande fragilité, la moindre critique peut le plonger dans un désarroi et une colère profonde.

Côté cœur, on peut associer les narcissiques aux pervers narcissiques, cherchant à se mettre en avant en écrasant leur partenaire. Ayant peu d’empathie, ils malmènent souvent leurs entourages sans culpabilité, ne pensant qu’à leur plaisir et leurs intérêts personnels. Ils semblent incapables d’aimer, ne pouvant s’aimer qu’eux-mêmes.

Le trouble de la personnalité narcissique est un trouble mental caractérisé par un sentiment de grandiosité, un besoin d'admiration et un manque d'empathie. Des psychoanalystes comme Otto Kernberg et Heinz Kohut ont théorisé que ce trouble résulte de perturbations dans le développement affectif précoce. Des études ont montré que le trouble de la personnalité narcissique est souvent associé à des troubles de l'humeur, des troubles anxieux, d'autres troubles de la personnalité, la dépression majeure et l'abus de substances.

Les symptômes du trouble narcissique : comment le reconnaître ?

Les narcissiques se considèrent comme des personnes importantes et aussi grandioses que leurs rêves et ambitions. Ils se voient différents des autres, plus puissants, au point de mépriser les normes sociales et valeurs morales. Cependant, contrairement aux apparences, ils ont souvent une mauvaise image d’eux-mêmes, ils se sous-estiment, ce qui les pousse à penser que les autres cherchent à les provoquer ou les contrarier. 🧠 Le trouble narcissique s’accompagne souvent d’un manque de confiance en soi. Un échec peut profondément les bouleverser. En colère, vexés, honteux, perdre la face est leur pire crainte.

👉 Quelques attitudes et comportements peuvent permettre de repérer les troubles de la personnalité narcissique :

  • Un sentiment de supériorité
  • Changer d’opinion très rapidement
  • Croire que tout le monde l’envie et l’admire
  • Raconter des mensonges pour servir ses buts
  • Être jaloux de la réussite des autres
  • Être toujours en quête de reconnaissance
  • Manquer d'empathie
  • Être manipulateur
  • Être très compétitif et ambitieux
  • Ne pas tolérer les critiques
  • Être arrogant et vaniteux
  • N’accorder d’importance à personne, sauf ceux qui lui sont utiles
  • Être autoritaire
  • Refuser toute aide ou conseils extérieurs

Des origines qui remontent à l'enfance

Les origines du trouble narcissique sont assez floues, mais beaucoup d'experts s'accordent pour dire que certaines circonstances, durant l'enfance, peuvent être un déclencheur : 

  • Être utilisé par ses parents pour leur propre estime
  • Maltraitance émotionnelle durant l'enfance
  • Manque de reconnaissance pour ses qualités personnelles par l'entourage
  • Mauvaise estime de soi durant l'enfance
  • Absence de soutien réel de la part de l'entourage et rancœur à leur égard
  • Avoir appris des comportements manipulateurs de ses parents

Otto Kernberg, psychanalyste connu pour ses travaux sur le trouble de la personnalité narcissique a proposé une théorie selon laquelle le narcissisme pathologique est le résultat d'un développement affectif précoce perturbé, conduisant à un soi grandiose comme défense. Pour Heinz Kohut, un autre psychanalyste, le narcissisme pathologique peut résulter d'un échec de l'environnement à répondre aux besoins du soi en développement.

L'avis de la rédaction : faites-vous aider

Il est difficile de soigner une personne atteinte d’un trouble narcissique. En effet, elle se croit supérieure à son thérapeute, voire ressent même un dédain défensif face au processus thérapeutique. Cependant, du fait de leur vulnérabilité face à l’échec, il n’est pas rare que les personnalités narcissiques passent par des phases de déprime ou de dépression. Un événement dramatique (divorce, perte d’emploi, décès, etc.) peut aussi favoriser une remise en question et donc le début d’une thérapie. Si l'un de vos proches semble être atteint de trouble de la personnalité narcissique, tentez de faire preuve d'empathie avec lui, mais souvenez-vous que comprendre un comportement ne veut pas dire l'excuser. Les narcissiques peuvent avoir des comportements détestables, desquels vous ne devez pas souffrir. Vous pouvez parler avec un psychologue pour en savoir plus sur ce trouble et obtenir de l'aide.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue


Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

Le délicat sujet de l’aliénation parentale, controversée mais réelle ?

Il y a rarement des sujets que je trouve délicats à aborder, sauf ceux qui sont remis en cause, comme l’aliénation parentale. En effet, c’est un sujet à prendre avec des pincettes, tant il est encore débattu à l’heure actuelle. Cependant, c’est un sujet qui me tient à cœur, car il a été au centre d’un conflit au sein de ma famille. Voici donc pourquoi j’ai eu envie d’aborder ce sujet qui n’est vraiment pas simple. Explication.

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube