La lutte contre l’endométriose lancée par le président. Vraiment 🤔 ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Le président a annoncé le mardi 11 janvier qu’une stratégie nationale allait être mise en place pour mieux comprendre l’endométriose. Le but est évidemment de trouver des traitements thérapeutiques appropriés pour aider les Françaises qui souffrent de cette maladie. Cela semble beau sur le papier… Mais en vérité, il n’y a pas de réel progrès. Explication.

La lutte contre l’endométriose lancée par le président. Vraiment 🤔 ?
Sommaire : 

Une annonce inattendue sur l'endométriose

L’annonce s’est déroulée sur le compte Twitter d’Emmanuel Macron. Une première vidéo regroupant les témoignages de plusieurs femmes atteintes d’endométriose a été publiée. Certaines ont raconté des douleurs “jusqu’à l’évanouissement”. C’est une maladie gynécologique que beaucoup de femmes connaissent en France puisque près d'1 femme sur 10 est touchée. Rien que dans mon entourage proche, je connais 3 femmes qui doivent vivre avec l’endométriose

👉 Cependant, cette maladie est méconnue dans le milieu médical, à tel point qu’on doit attendre en moyenne 7 ans pour avoir un diagnostic…

“Ce n’est pas un problème de femmes. C’est un problème de société”

C’est pour cela que j’ai été très surprise de voir le président parler d’endométriose 🧐. Suite à la vidéo donnant la parole aux femmes, Emmanuel Macron a fait une annonce dans une vidéo de 6 minutes, “Ce n’est pas un problème de femmes. C’est un problème de société.” :

Le résultat d'un rapport lancé en 2019

En 2019, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a commandé un rapport sur l’endométriose. La députée, Chrysoula Zacharopoulou, gynécologue de profession a été chargée de faire un compte rendu sur les règles douloureuses et l’endométriose. Les propositions principales ont été retenues pour mieux comprendre la maladie. Le chef de l’État a d’ailleurs ajouté que des moyens seront débloqués “à la hauteur des enjeux” pour la recherche. Vraiment 😬 ?

Des moyens sans chiffres ni date

Je pense que, comme beaucoup de femmes, je suis heureuse qu’on parle enfin de cette maladie. Cependant, il y a quand même un gros hic dans cette annonce… Aucun budget, ni calendrier précis n’ont été annoncés 😅. Pour le moment, j’ai plus la sensation que c’est une stratégie de communication, qu’une stratégie de lutte contre l’endométriose. C’est d’ailleurs un ressenti que beaucoup de femmes ont eu suite aux deux vidéos diffusées sur le compte Twitter du président :

Capture d’écran d’un Tweet demandant les réels progrès

Capture d’écran d’un Tweet demandant les réels progrès

Un plan déjà évoqué en 2017

De plus, Emmanuel Macron avait déjà abordé le sujet de l’endométriose dans un article du magazine ELLE en mars 2017, avec les axes suivants :

  • Développer la recherche médicale,
  • Créer des “centres d’excellence” pour une prise en charge pluridisciplinaire,
  • Mieux former les soignants.

Cela correspond en tout point à la stratégie annoncée hier par le président, c'est à se demander si le rapport de 2019 a eu un réel impact 🧐. Mais à quelques mois de la fin de son mandat, il était temps d’agir !

>>> Une autre  actu à découvrir ? Découvrez L’enfer de Stromae au 20h

À quand l’endométriose comme ALD ?

En fait, la cerise sur le gâteau aurait été de dire mardi soir que l’endométriose est déclarée comme “ALD” : affection longue durée. Si la maladie était déclarée comme telle, cela garantirait une prise en charge à 100% :

Un Tweet témoignage sur les dépenses liées à l'endométriose

Un Tweet témoignage sur les dépenses liées à l'endométriose

Sans compter que les femmes qui souffrent pourraient bénéficier d’un congé menstruel pendant les crises. Selon une étude d’Alice Romerio, pour le moment 82% des femmes sont réticentes à demander un arrêt de travail. Certaines utilisent même leur jour de congé ou RTT pour être plus discrète…

Une proposition de loi pour inscrire l'endométriose en ALD votée à l'unanimité

Mais bonne nouvelle ! Ce jeudi 13 janvier, deux jours après l'annonce d'Emmanuel Macron, une proposition de loi du parti La France insoumise visant à reconnaître l'endométriose comme une ALD a été voté à l'unanimité. Ce que ça implique vraiment ?

  • Une meilleure reconnaissance institutionnelle de cette maladie chronique ;
  • Une prise en charge à 100% des soins dont doivent bénéficier les femmes qui en souffrent ;

On ne sait toujours pas si la proposition de loi sera acceptée par l'Assemblée Nationale. Cependant l'Élysée qui s'appuie sur la Haute Autorité de Santé, semble toujours hésiter entre une reconnaissance automatique de l'endométriose en ALD ou une reconnaissance "au coup par coup".

Bien, mais peut mieux faire

Je me réjouis réellement que l’on parle de l’endométriose au niveau national. Je me dis que les choses bougent enfin. Comme l’a souligné l’association EndoMind, c’est une véritable reconnaissance pour les malades. Je râle, mais c’est déjà un véritable progrès 👏 ! 

Espérons que des déclarations sur le budget et le planning suivent celle du mardi 11 janvier pour véritablement alléger le quotidien des personnes qui souffrent. N’oublions pas que ce type de maladie a de telles répercussions qu’elle peut affecter la vie quotidienne et la santé mentale.

L'avis de la rédaction : une maladie source de grandes souffrances

Infertilité, douleurs... l'endométriose s'immisce dans tous les domaines : professionnel, familial, intime. C'est une maladie qui, comme bien d'autres, pèse fort sur le moral et peut entraîner une dépression. Si vous êtes atteinte d'endométriose, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue afin d'en parler.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : liberation.fr / leparisien.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube