Continuer à vivre après le suicide d’un proche

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Culpabilité, incompréhension, colère… Le suicide d'un proche est une expérience particulièrement traumatisante et dévastatrice. Je vous partage mes conseils pour continuer à vivre, même s'il est important de se souvenir que nous sommes tous uniques et que nous réagissons différemment. J'espère que mes mots vous aideront.

Continuer à vivre après le suicide d’un proche

Dans la moitié des cas, ce sont les proches qui font la découverte effrayante du suicide, qui se déroule généralement dans un lieu connu de ces derniers. Ce deuil est alors un deuil traumatique qui fait apparaître un syndrome de stress post-traumatique. Notez que la méthode de l’EMDR peut être un bon traitement contre ce syndrome. Il n'y a pas de bonne ou mauvaise façon de faire ce deuil et ce qui fonctionne pour les uns, ne fonctionne pas toujours pour les autres. Sachez seulement que vous n'êtes pas seul dans cette épreuve 🙏.

Le suicide, un deuil particulier pour les proches

Autorisez-vous à ressentir et exprimer des émotions 

Le panel des émotions faisant suite à un suicide est très large : colère, incompréhension, sidération, culpabilité ou soulagement si la personne était en grande souffrance. Sachez que c'est normal, il faut accepter ces émotions, les laisser fluctuer et vous envahir sans porter aucun jugement. Les émotions sont passagères, comme une vague, il faut les laisser nous submerger et repartir. Vous pouvez également utiliser ces émotions, par exemple, si c'est la colère qui l'emporte, vous pouvez aller courir ou frapper dans un coussin, un oreiller. Si c'est de la culpabilité, souvenez-vous que le suicide est un acte complexe, mélange de plusieurs choses et que vous n'en êtes pas responsable. Rien ne sert de prendre sur vous. Vous avez le droit de pleurer, de crier et de hurler. Lutter contre cette souffrance ne fait que la renforcer.

Entourez-vous 

Il est important de ne pas rester seul et de trouver des personnes de confiance qui sauront vous soutenir et vous accompagner. Un psychologue ou un psychiatre peut également vous conseiller sur le processus de deuil et mesurer l’impact du stress post-traumatique, pour trouver des solutions adaptées et ainsi mieux surmonter cet événement. N'hésitez pas à rejoindre des groupes de soutien de personnes qui ont vécu la même chose que vous, cela vous permettra de trouver des personnes qui vous comprennent, qui ont traversé ce que vous traversez et vous permettront ainsi de vous sentir moins seul. S'impliquer dans une association est également très bénéfique,  quand on aide, on s'aide soi-même. 

Prenez soin de vous

Même si c'est difficile, il est important de prendre soin de soi autant que possible et de mettre a minima une routine en place. Se lever, se doucher, s'habiller, se nourrir, faire une promenade. Cela demande beaucoup de courage et d'ordre mais conserver un minimum d'ordre dans cette période de chaos, c'est important. 

Se souvenir 

Se remémorer les bons souvenirs, se rappeler de lui/elle, son visage, ses rires, peut vous aider. Trouvez une façon de vous souvenir, cela peut-être un album photo, une chanson, lui écrire une lettre d'adieu ou encore planter un arbre en hommage. Ces moments peuvent être douloureux mais font beaucoup de bien. 

🕊️ Donnez-vous du temps

Le temps n’entraîne pas l’oubli. La douleur s’atténue et la plaie cicatrise peu à peu. Notez que la douleur peut réapparaître ponctuellement au moment des fêtes ou des anniversaires par exemple, elle reste néanmoins plus nostalgique et plus douce. Le deuil et la souffrance ne sont pas linéaires, vous connaîtrez des hauts et de bas. Avancez à votre rythme et souvenez-vous que nous sommes tous uniques et qu'il est important de trouver ce qui vous aide.

Le suicide marque un avant et un après dans la vie, mais n'oubliez jamais que chaque jour est une nouvelle opportunité pour avancer, pour guérir, et pour trouver de nouvelles façons de vivre avec le souvenir de la personne aimée. Vous avez en vous la force et la résilience nécessaires pour traverser cette épreuve, et il est important de chercher et d'accepter l'aide lorsque vous en avez besoin.

L’avis de la rédaction : l'importance de se faire aider

La mort d’un proche, particulièrement en cas de suicide est un événement particulièrement traumatisant et difficile à vivre. Il est primordial de vous faire épauler par vos proches, mais également par des professionnels pour trouver des solutions adaptées et ainsi mieux surmonter cette épreuve. N’hésitez pas à contacter nos psychologues diplômés, une telle épreuve peut faire des ravages et ne se traverse qu'en étant bien accompagné.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Allez plus loin avec notre article pensées suicidaires, comment réagir ?

Et aussi :

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Les 5 meilleures applications pour apprendre à méditer !

Je suis ultra-stressée. Je souffre même d'un trouble anxieux. Et s'il y a bien quelque chose que tout le monde m'a conseillé, y compris ma psychiatre, c'est d'apprendre à méditer. J'avoue qu'au début, je ne savais pas comment m'y prendre. Heureusement, on a les applis ! J'en ai téléchargé plusieurs pour me mettre à la méditation et ainsi, apprendre à mettre au loin les pensées anxieuses qui m'envahissaient. Voici donc les 5 meilleures applications pour apprendre à méditer (selon moi !).

Comment se libérer du syndrome de l'imposteur ? La chance ne fait pas tout !

Votre supérieur vous félicite pour un objectif relevé haut la main mais vous vous dévalorisez. Pour vous, vous avez réussi grâce à vos collègues et grâce à la chance mais certainement pas grâce à vos compétences et talents ! C’est ce que l’on nomme le syndrome de l’imposteur. Comment se manifeste-t-il et que faire pour le réduire ?

J'ai sans cesse besoin de reconnaissance, comment arrêter de chercher l'approbation des autres ?

Depuis toute petite, j’ai l’impression de faire les choses en fonction des autres. Mes choix et mon comportement ont longtemps été dictés par l’approbation d’autrui. En vieillissant, j’ai appris à m’affirmer et à me détacher de ce qu’on pouvait penser de mes actes. Pourquoi cherche-t-on sans cesse cette validation et comment se débarrasser de ce besoin de reconnaissance lorsqu'il devient toxique ? Pour être passée par là, je vais tout vous expliquer !

13 citations sur l'espoir : n'abandonnez jamais !

L'espoir, voilà bien quelque chose dont nous avons grand besoin en ce moment. Difficile d'avoir confiance en l'avenir, de croire en ses rêves alors même que l'horizon semble bouché. Et pourtant, plus que jamais l'espoir doit nous accompagner, devenir notre force, notre phare, le lien qui nous tient à la vie. Alors, convaincue ? Vous reprendrez bien un peu d'espoir ? Je convoque les plus grands esprits de tous les temps, pour vous redonner foi en l'avenir. Gardez le sourire !

Filtres Instagram : pourquoi font-ils si mal à la confiance en soi ?

Vous avez dû les voir passer sur votre compte Instagram, dans l’onglet “Story” il y a la possibilité d’appliquer des filtres sur notre visage. Parfois, ce sont juste des retouches colorimétriques, parfois, ils sont mignons avec des petites oreilles de chats. Cependant, la plupart du temps, on les utilise pour avoir un meilleur grain de peau, moins de cernes, etc. Et cela a un impact sur notre vision de nous-même, voire sur notre santé mentale. Pourquoi les filtres Instagram, et plus généralement ce réseau social, font-ils si mal ? Explications.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Libido après rupture : renouer avec le désir [ Par Nathalie Giraud Desforges, sexothérapeute ] 💋

27 septembre · Wengood

22:24


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube