Le complexe de supériorité ou l'illusion de la supériorité, qu'est-ce que c'est ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

C'est une personne qui semble n'aimer personne plus qu'elle-même. Elle parle souvent d'elle, et souvent en termes élogieux, elle se moque de vous, cherche à prendre le dessus, semble toujours mépriser son monde et manque en fait cruellement de confiance en elle. Bienvenue dans le paradoxe du complexe de supériorité, qui cache dans 90% des cas, un complexe d'infériorité !

Le complexe de supériorité ou l'illusion de la supériorité, qu'est-ce que c'est ?
Sommaire :

Comment se manifeste le complexe de supériorité ?

Avec le complexe de supériorité on rencontre un peu le même problème qu'avec un trouble narcissique : une personne qui s'aime énormément, s'admire beaucoup et méprise les autres, qu'elle juge inférieurs à elle. Difficile de passer à côté de ce type de comportement ! 🙃 C'est sûr, il paraît assez simple de reconnaître un complexe de supériorité :

  • Une attitude prétentieuse
  • Moquerie facile
  • Affiche une forte confiance en soi
  • Ne supporte ni la contrariété, ni d'avoir tort
  • Pense objectivement être le meilleur dans tel ou tel domaine
  • Un besoin d'être admiré quitte à enjoliver ou mentir
  • A la critique facile
  • Ne supporte pas la réussite des autres
🧠 Ce qu'on sait moins, c'est que derrière ce type de comportement, se cache un besoin viscéral de se sentir aimé. Une personne qui souffre d'un complexe de supériorité pense qu'elle doit être la meilleure afin de conserver l'amour de ses proches. C'est un complexe qui se développe surtout au moment de l'adolescence.

👉 À noter qu'il ne s'agit pas d'un trouble de la personnalité. Poussé à l'extrême cela peut déboucher sur un trouble paranoïaque mais cela reste rare. On peut également rapprocher cela du narcissisme.

D'où vient ce complexe de supériorité ?

Le complexe de supériorité peut venir de l'enfance. C'est un peu comme la recette secrète de la grand-mère : ça vient de loin, et c'est souvent transmis sans qu'on s'en rende compte. 🤷‍♂️ Imaginez un gamin qui a été traité comme le roi du monde depuis qu'il est en couche-culotte. "Tu es le meilleur, mon chéri", "Regardez tous mon petit génie" – ça sonne bien, non ? Sauf que trop de pommade, ça peut rendre la peau un peu trop lisse, si vous voyez ce que je veux dire. Ce petit bout de chou pourrait finir par croire qu'il est le centre de l'univers, et paf, le voilà avec un complexe de supériorité grand comme une maison. 

À l'inverse, il y a les gamins qui ont grandi avec des "pas assez bien" à la place des "bravo". Ils ont dû se construire une armure pour tenir. Et quoi de mieux qu'un complexe de supériorité pour se sentir invincible ? C'est un peu comme mettre des talonnettes quand on se sent petit – ça donne l'illusion de prendre de la hauteur. 🦸‍♂️👠

Et n'oublions pas que la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Des trucs moches comme le harcèlement ou pire, ça peut laisser des traces. On vit dans une société où on nous bombarde de messages du genre "sois le meilleur" ou "gagne à tout prix". Pas étonnant que certains se mettent à jouer les gros bras pour ne pas se sentir à la traîne. 

Bref, le complexe de supériorité, c'est un cocktail complexe (sans jeu de mots) de tout ce qu'on a vécu, ressenti et intégré. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'avec un peu de travail sur soi et peut-être un coup de pouce d'un pro, on peut apprendre à lâcher ce costume de superman et à s'aimer juste comme on est – avec nos forces et nos faiblesses. Parce qu'au final, on est tous des êtres humains, et c'est ça qui est beau. 💪❤️

Cachez cette infériorité que je ne saurais voir

On l'a vu, dans la majorité des cas, un complexe de supériorité cache en fait un complexe d'infériorité. La supériorité est en fait une défense. Pour se protéger de ce qui terrorise, ce qui fait se sentir inférieur, l'esprit surcompense jusqu'à créer un complexe de supériorité. 🤯 On retrouve souvent ça chez les parents qui en demandent trop à leur enfant. Lorsque l'enfant est élevé dans l'idée qu'il est le meilleur, en devenant adulte, il garde la certitude qu'il est le meilleur, mais aussi que l'amour des autres dépend de cette faculté à être le meilleur, il lui faut donc être supérieur. 👉 Ce complexe est donc aussi intimement lié à la peur de l'abandon.

Les échecs comme les expériences de la vie ne changent rien à cette perception, si un autre est meilleur, c'est parce qu'il a triché ou qu'il a eu de la chance ou que... Il y a toujours une raison extérieure. Jamais la personne souffrant d'un complexe de supériorité ne pourra ne serait-ce qu'imaginer qu'elle est pour quelque chose à sa situation puisqu'elle est la meilleure, c'est ainsi. Être le ou la meilleur(e) est d'ailleurs une nécessité profondément ancrée.

Estime de soi gonflée à bloc ou complexe de supériorité ?❓

On nous parle souvent de l'estime de soi, de son importance mais qu'est-ce qui différencie une grosse estime de soi d'un complexe de supériorité ? Une véritable bonne estime de soi est une acceptation de tout son être, c'est-à-dire avec ses qualités, ses défauts, ses forces et ses faiblesses. On peut tout à faire accepter que quelqu'un d'autre soit meilleur que nous. Si c'est inconcevable, alors on bascule dans le complexe de supériorité.

Comment soigner un complexe de supériorité ?

C'est très difficile, parce que la personne qui souffre d'un complexe de supériorité n'a pas conscience de son comportement. Elle est aussi très peu tolérante à la réalité. Si elle se retrouve dans une situation d'échec, impossible d'y faire face et de l'accepter. Elle va se décharger sur les autres, projeter son échec sur des raisons extérieures (triche, mauvais temps, etc.). Il est donc assez rare que les personnes souffrant de ce complexe demandent à être traitées. 

🙄 Pour que le déclic se produise, il faut souvent pousser la personne dans ses retranchements. Ainsi, peut-être, certains éprouveront le besoin de confier leur mal-être profond à un psychothérapeute. Le but sera alors de faire comprendre au patient que chaque individu a sa valeur propre, que les autres peuvent être meilleurs et que la confiance en soi revient à s'accepter et à se montrer tel que l'on est, avec ses qualités et ses défauts.

Adolescente complexe de supériorité

👉 Vivre avec une personne qui souffre d'un complexe de supériorité est particulièrement désagréable. Ces personnes sont souvent odieuses et blessantes. C'est la raison pour laquelle, dès l'adolescence, on peut être attentive aux signaux qui permettent de repérer cette tendance, afin de travailler sur l'estime de soi et de permettre de construire des relations et une vie sur des bases plus saines.

L'avis de la rédaction : vivre aux côtés d'une personne souffrant du complexe de supériorité, une épreuve...

Comme l'explique à juste titre Lauriane, une personne qui est atteinte d'un complexe de supériorité n'en a absolument pas conscience et n'en souffre absolument pas. Pour autant, il peut être douloureux de vivre avec une personne atteinte par ce complexe, car elle peut avoir tendance à vous rabaisser pour se valoriser et bonjour les dégâts. Si cette situation vous fait souffrir, que vous perdez confiance en vous, que vous vous sentez mal, n'attendez pas et contactez un professionnel pour faire le bilan :

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Sources : Complexe de supériorité - Doctissimo
Complexe de supériorité, complexe d’infériorité : comment les reconnaître ? - Psychologies

Pour aller mieux et prendre confiance en soi, il faut simplement réussir à vaincre ses complexes, mais comment ? 

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos conseils pour consulter un psychologue

Consulter un psychologue en ligne, pourquoi ça marche ?

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais depuis la pandémie, les échanges en ligne se sont démocratisés. Le télétravail a pris sa place et on en vient même à faire des consultations en ligne. Et le domaine le plus adapté à cela, c'est la psychologie. Contrairement à un médecin généraliste ou spécialistes, les thérapeutes, eux n'ont pas besoin de faire un examen physique. Il est donc possible de consulter un psychologue en ligne, sans aucun soucis !

Choisir un psy homme ou femme : vers qui m'orienter ?

"Si je suis une fille, alors je devrai consulter une psychologue femme et plus à même de me comprendre. Les hommes eux, sont moins dans l’émotionnel et conviendraient plus à des patients de sexe masculin". Est-ce vraiment comme cela que ça fonctionne ? Car le choix ne s’impose pas toujours comme une évidence, chaque être humain étant une exception. Mon passé et ma problématique sont des éléments à prendre en compte dans ce choix. Psy homme ou femme, comment choisir ?

Etes-vous prêt à consulter un psy ? Voici 4 signes qui ne trompent pas

Vous savez au fond de vous que quelque chose ne va pas et que consulter un psychologue vous serait bénéfique. Cela peut prendre des mois ou des années avant que le déclic ne se produise et que vous vous sentiez enfin prêt à prendre rdv. Et pour savoir si vous êtes prêt ou non, il y a des signes qui ne trompent pas. Explications.

Qu’est-ce que la psychanalyse et quand en débuter une ?

Vous n’allez pas bien. Un peu déprimée, un peu statique, vous ne vous aimez pas et vous faites face à des difficultés qui vous semblent insurmontables. A moins que vous ayez du mal à faire face à un traumatisme, que votre passé vous handicape ? . L’origine n’est pas toujours très claire, mais les symptômes sont là… Et si pour aller mieux, vous alliez voir un psychanalyste ? Quand débuter une psychanalyse ? Explications.

Comment savoir si j’ai trouvé le bon psy ? Celui fait pour moi ?

Il existe plus 400 méthodes thérapeutiques différentes en France. Et selon les statistiques, on compte plus de 66.500 spécialistes. Autant vous dire que j’ai le choix… Mais avant de me lancer il faut trouver le bon psy, celui qui me correspond. Avoir un psy “sympa” ne suffit pas. Une attitude bienveillante, une absence de jugement sont des critères à ne pas négliger. Alors, comment savoir si j’ai trouvé le bon psy ?

En thérapie : notre avis sur la série. On regarde ou pas ?

J'ai vu une psy. Et parfois, quand j'attendais dans sa salle d'attente, j'entendais les paroles étouffées qu'elle échangeait avec le patient précédent. J'essayais de distinguer des mots, rien ne me parvenait. J'avais envie de savoir pourquoi les autres allaient chez le psy. La série En thérapie, c'est un peu de cette frustration qui est levée. Être la petite souris dans le cabinet du psychologue...

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Chaîne Youtube : Wengood by Lesrdvdemilie

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici

Chaîne Youtube : Wengood by Lesrdvdemilie