Faut-il être intelligente pour réussir ? Lynda Maloufi, psychologue, nous explique

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Pendant longtemps l’idée la plus répandue fut que la réussite nécessitait d’être douée d’intelligence, d’où l’intérêt tout particulier des chercheurs et psychologues à cette caractéristique. Est-ce vraiment ce à quoi la réussite tient ? Quelle forme d’intelligence nous permet réussir ? Explications.

Faut-il être intelligente pour réussir ? Lynda Maloufi, psychologue, nous explique

Comment définir l'intelligence ?

On a accordé à tort ou à raison, la responsabilité majeure de la réussite ou l’échec des personnes à leurs facultés mentales. Néanmoins, un problème subsistait, puisqu’il fallait déjà s’entendre sur ce qu’était « l’intelligence ». Sa définition variera en fonction des auteurs, leurs théories et leurs champs de recherche.

Cette aptitude, fut d’ailleurs à cette occasion, l’objet de toutes les attentions et de nombreuses recherches. Elle fut étudiée, théorisée et mesurée. Pour son origine, elle fut attribuée tantôt aux gènes, tantôt au milieu. Mais aujourd’hui, et comme c’est le cas pour nombreuses autres qualités personnelles, on s’accorde à estimer qu’elle est le résultat d’une interaction entre gènes et environnement

Les fonctions d'adaptation

Rappelons que le premier test d’intelligence, officiel et reconnu par les institutions académiques françaises fut le test Binet et Simon. Destiné au départ à évaluer des enfants en situation de difficulté scolaire, il a été élaboré en 1905 par le psychologue français Alfred Binet et le psychiatre Théodore Simon.

➜ Pour Binet l’intelligence serait un ensemble de fonctions qui permettent l’adaptation à des situations nouvelles. Les fonctions en question : la direction (qui oriente l’activité), la compréhension, l’invention et la critique. 

Résoudre des problèmes

Néanmoins, beaucoup de psychiatres et de chercheurs estimeront que la théorisation de l’intelligence faite par Binet, ainsi que son test, restent insuffisant pour évaluer l’intelligence, qui selon eux est bien plus complexe. Sachant que ce test est basé sur l’âge mental, d’autres ont considéré qu’il mesurait davantage le développement d’un enfant, que les capacités intellectuelles.

Plus consensuelle, l’intelligence serait la capacité à résoudre des problèmes. Les problèmes ici peuvent être de toute nature et dans tout domaine (social, professionnel, scolaire, sentimental, etc.). Il y a aussi de grandes caractéristiques des hauts potentiels qui aident à identifier les personnes ayant un QI au-dessus de la moyenne. 

L'intelligence émotionnelle, la plus importante pour réussir

Néanmoins, aujourd’hui, on parle davantage de QE que de QI quand il s’agit d’évaluer des performances. Le quotient intellectuel n’explique plus ou peu la réussite ou l’échec éventuel à un test, ou pour la résolution d’un problème donné, et ce, quelle que soit sa nature.

➜ On s’intéresse désormais aux émotions, car on a observé que leur qualité, intensité, expression, influaient le comportement des personnes dans certaines situations en particulier. La peur, le trac, la colère, sont ainsi autant d’émotions qui peuvent impacter nos décisions, nos réponses, et mêmes nos pensées.

Cet article peut vous intéresser >>> L’intelligence relationnelle expliquée par Stéphane Masson, coach

Les émotions, responsables des échecs, comme des réussites

Le psychologue américain Daniel Goleman, en s’appuyant sur 126 études réalisées sur 36000 élèves, a démontré que les plus anxieux avaient un taux d’échec supérieur aux autres lors d’examens. À cette occasion, il expliqua que cette notion d’intelligence émotionnelle fait référence à la faculté de maîtriser nos pulsions émotionnelles, de percevoir les sentiments les plus infimes d’autrui et d’entretenir des relations harmonieuses.

L’intelligence émotionnelle ou "quotient émotionnel "(QE) intéresse de plus en plus le monde du travail. Il semblerait que cette forme d’intelligence ou aptitude influence la rentabilité et la productivité. D’autres domaines comme l’éducation et l’apprentissage y voient un intérêt, notamment sur l’explication de l’échec scolaire.

Savoir gérer les émotions

L’intelligence émotionnelle serait liée à d’autres compétences situées sur deux dimensions. Une intelligence plus globale peut être également définie comme une résultante de différentes capacités, ou comme la simple juxtaposition de certaines caractéristiques mentales cognitives ainsi qu’émotionnelles. L’autre forme d’intelligence serait de prendre en compte la part de l’influence de nos émotions.

✔️ Ainsi, pour réussir un test, un projet ou même résoudre un problème donné, cela dépend plus de cette deuxième intelligence. Savoir gérer les émotions, repérer leurs impacts sur nos comportements et décisions du moment, ainsi que leur expression, peut aider nombreuses personnes à dépasser les obstacles éventuels et surmonter leur difficulté.

L'avis de la rédaction - Ne pas oublier le facteur chance !

Il ne faut pas croire que l’intelligence conventionnelle est la clé de la réussite. Nous avons toutes une intelligence émotionnelle et c’est la compréhension de cette dernière qui nous permet de mieux réussir. Cependant, il ne faut pas oublier qu’il y a un énorme facteur chance dans la réussite. Avoir ceci en tête permet de décomplexer, car bien souvent, on culpabilise de nos échecs. 

Si vous sentez que c’est quelque chose qui vous ronge, il est important de se faire aider par un professionnel. N’hésitez pas à consulter l’un de nos psychologues : 

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Cachez ce téton que je ne saurais voir ! Qu'ont-ils donc de si gênant ?

Avez-vous remarqué combien les seins, et particulièrement les tétons des femmes, sont censurés ? Notamment sur les réseaux sociaux, Instagram étant le spécialiste de la censure des tétons. Je suis beaucoup d’artistes faisant du nu artistique, la plupart doivent flouter les tétons des femmes, alors que ceux des hommes non… Pourquoi faut-il qu’on cache nos tétons ? Qu’ont-ils donc de si gênant ?

Comment savoir si je suis transgenre ? #identite

Il y a quelques années, je discutais avec un ami qui m’a confié s’être posé plusieurs fois des questions sur son identité. Son genre assigné à la naissance était “homme”, mais lui se sentait plus “femme”. Être transgenre, c’est ressentir un décalage entre le genre assigné à la naissance et son ressenti. Je pensais que c’était quelque chose que l’on savait au fond de soi, depuis toujours, mais en réalité, mon ami m’a fait comprendre que c’était beaucoup plus complexe que cela. Alors comment savoir si on est transgenre ? Explications.

Comment gérer un passif-agressif ? 5 astuces imparables

Ils procrastinent, boudent pour un rien et rejettent la faute sur vous ? Les passifs-agressifs ont de quoi nous rendre fou. Personnellement, au lieu de rentrer dans leur jeu malsain, je garde mon calme et réagis intelligemment… Et ça fonctionne ! Découvrez 5 astuces pour gérer les comportements passifs-agressifs.

7 aliments à mettre dans votre assiette pour une peau parfaite

J'ai la peau mixte et j'adore manger. Vous vous dites quel est le rapport... Eh bien, c'est une bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce qu'une peau parfaite, ça passe aussi par l'assiette. Pas la peine d'installer le frigo dans la salle de bains, mettez juste le cap sur les crevettes, les framboises ou les tomates.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici