Quel sport pratiquer quand on est enceinte ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

J’attends un heureux événement, je suis si heureuse d’être enceinte ! Sauf que je me pose une question : est-ce que je peux continuer de faire du sport pendant ma grossesse ? Et si oui, lequel ? Cette réponse varie suivant l’activité qu’on envisage de pratiquer, mais surtout de son état de santé. Il faut y aller doucement et être à l’écoute de son corps pour ne pas forcer. Du coup, voyons quel sport il est possible de pratiquer pendant qu'on est enceinte.

Quel sport pratiquer quand on est enceinte ?
Sommaire : 

Continuer le sport enceinte, dans quelles conditions ?

La première chose à faire, si on a un doute, est de demander l’avis à son médecin. Suivant notre état de santé, il donnera le feu vert ou le feu rouge, à respecter absolument. En effet, il peut y avoir des grossesses avec un risque obstétrical. Elles représentent 20% des grossesses en France, si on est dans ce cas de figure, c’est repos obligatoire.

👟 Si la grossesse est normale, il est possible de se mettre au sport ou de continuer une activité. Cependant, il faut faire attention et ne pas se fatiguer. Tout excès est dangereux car il peut entraîner un risque d’hypoxie (manque d’oxygène). Il est donc important de respecter ses limites !

Le rythme en fonction du stade de la grossesse

La pratique physique varie suivant le mois de grossesse dans lequel on est. Voici ce qui est préconisé :

  • les deux premiers mois : entraînement quasi normal ;
  • le troisième mois (risque accru de fausse couche) : gymnastique d’entretien très douce ;
  • du quatrième au huitième mois : activité sportive légère ;
  • le neuvième mois : repos.

Quels sont les bienfaits du sport pendant la grossesse ?

S’il n'y a aucune raison de santé de stopper une activité sportive quotidienne, faire du sport pendant la grossesse ne peut qu’être bénéfique. Pratiquer une activité physique qui nous plait permet de nous détendre et de libérer des endorphines que le bébé ressent. Bouger pendant la grossesse permet de lutter contre différents facteurs :

  • la prise de poids,
  • les insomnies,
  • la constipation,
  • les fuites urinaires,
  • les maux de dos.

Des similitudes entre le sport et la grossesse

La grossesse modifie le corps en faveur de l’activité physique. Notre capacité respiratoire et notre débit cardiaque augmentent, notre tension artérielle baisse et les organes bénéficient d’une meilleure circulation sanguine. Comme lorsque qu’on fait un entraînement physique régulier, sport et grossesse sont donc compatibles.

➜ En plus, c’est aussi un bon moyen d’apprendre à travailler son souffle, ce qui est une bonne préparation à l’accouchement.

Quel sport faire pendant la grossesse ?

Les pratiques à risque

Si le sport est bénéfique pendant la grossesse, il y a des activités à ne surtout pas faire. Trop violent, risque de chute ou d’un traumatisme quelconque, il faut faire attention. Même lorsqu’on est expert dans une discipline ! Donc, quand on est enceinte, on dit adieu au ski, à l’équitation, à l’escalade, ou même à l’athlétisme.

De manière générale, les sports de combat sont à proscrire pour des raisons évidentes. On évite aussi toutes les activités où il y a des chocs avec le sol comme la course à pied. De même pour les sports où on “sautille” et qui font pression sur le périnée : tennis, badminton, trampoline, etc.

4 activités recommandées

  • La marche

C’est un moyen de bouger en douceur, surtout lorsque le sport ne fait pas partie de nos habitudes. Prenez une bonne paire de chaussures de marche ou des baskets avec un bon maintien et marchez !

  • La natation

Sans doute le meilleur sport pendant la grossesse ! La natation est un bon exercice pour la respiration. Elle la régule, par conséquent elle a des vertus calmantes. Le poids est porté par l’eau ce qui permet de prendre soin de son dos et de réduire les douleurs. Nager permet aussi de travailler le périnée et de renforcer tous les muscles du corps !

  • Le yoga

Faire du yoga pendant la grossesse est aussi excellent, tout autant que la natation. Ils ont les mêmes bienfaits et c’est une excellente préparation à l’accouchement. La méthode Pilates est aussi une bonne alliée.  

  • Le vélo

Jusqu’au 5ème mois, c'est-à-dire tant que le ventre ne prend pas trop de place, il est possible de faire du vélo. Attention à faire du vélo sur une voie cyclable bitumée pour éviter les secousses et réduire le risque de chute. Sinon, on peut opter pour un vélo d’appartement.

Cet article peut vous intéresser >>> Yoga prénatal, principes et bienfaits

L'avis de la rédaction : écoutez votre corps… et votre gynéco !

Le corps change au fur et à mesure de la grossesse, écoutez-vous et vous saurez quelle activité physique vous pouvez ou non pratiquer. Aux premiers signes de fatigue, hop on lève le pied ! Respectez également à la lettre les indications de votre gynécologue. Si vous le souhaitez, faites-vous accompagner par un coach pendant votre grossesse : 

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment ça va ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube