Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Qu’est-ce qu’une terreur nocturne ?

On pense bien souvent que seuls les enfants font des terreurs nocturnes, mais les adultes en font aussi, bien qu'ils soient moins de 2 % à en être affectés 🧐. Que ce soit chez l’enfant ou chez l’adulte, une terreur nocturne reste une parasomnie, comme la paralysie du sommeil. C’est un trouble paroxystique et spectaculaire du sommeil, survenant en début de nuit. La terreur nocturne a lieu en phase de sommeil lent profond et se rapproche du somnambulisme.

💤 

Il est donc important de bien différencier la terreur nocturne du cauchemar, car la personne ou l’enfant a une amnésie complète de l’épisode une fois pleinement réveillé.  

👋 Cet article peut vous intéresser : Angoisses avant de dormir : comment trouver facilement le sommeil ?

Quelles sont les causes des terreurs nocturnes ?

Être parasomniaque et faire des terreurs nocturnes n’est pas étonnant chez l’enfant. Jusqu’à 25% des moins de 10 ans ont déjà fait un épisode de terreur nocturne. La cause principale est très souvent liée à un manque de sommeil, comme l’arrêt des siestes 😕. Mais d’autres causes, communes à l’adulte, sont possibles :

  • La fatigue,
  • Le stress ou l'anxiété,
  • Les maladies infectieuses avec de la fièvre,
  • L'asthme,
  • L'hérédité,
  • Le reflux gastro-œsophagien,
  • La prise de certains médicaments.

Toutes les causes des terreurs nocturnes chez l’enfant sont également valables pour l’adulte, mais il y en a d’autres qui s’ajoutent. En effet, une activité physique intense, du stress, une consommation d’excitants, drogues ou alcool favorisent les terreurs nocturnes à l’âge adulte. Cependant, le facteur psychique n’est pas à négliger. Ce trouble du sommeil peut en effet cacher un mal-être psychologique.


"Le sommeil est une fenêtre sur l'état mental et physique. Les troubles du sommeil sont souvent les premiers signes de graves problèmes de santé mentale et physique.

Russell Foster, neuroscientifique et expert en sommeil.


Terreurs nocturnes : quels sont les symptômes ?

Que ce soit chez l’enfant ou chez l’adulte, les symptômes des terreurs nocturnes sont les mêmes. En effet, la terreur nocturne arrive toujours au même moment : lorsque l’individu va sortir de la phase du sommeil lent et profond pour aller vers le sommeil paradoxal (celui des rêves 💭). Cette transition peut mal s’effectuer en raison des causes précédemment expliquées.

Durant l’épisode de terreur nocturne, l’individu devient très agité, se dresse sur son lit, voire se met debout et hurle. Le corps exprime des caractéristiques de la peur : sueurs, nausées, accélération du rythme cardiaque et respiratoires… Les terreurs nocturnes sont très impressionnantes à voir de l’extérieur pour l’entourage 😱. Surtout que, comme dans le somnambulisme, l’enfant ou l’adulte ne reconnaît pas les proches. Ils n’ont véritablement pas conscience de ce qu’ils leur arrivent.

Une terreur nocturne s’arrête brusquement. C’est un moyen de faire la différence avec un cauchemar, l’enfant ou l’adulte ont un réveil nocturne. Après cet épisode, la personne se calme seule et se rendort généralement.

👋 Cet article peut vous intéresser : Le sommeil polyphasique : dormir plusieurs fois, une bonne idée ?

Quel est le traitement pour apaiser la terreur nocturne ?

Il n’y a pas de traitement à proprement parler, mais il y a certains réflexes à avoir, en tout cas pour les parents. Si l’enfant manque de sommeil ou s’il est plus fatigué qu’en temps normal, il est nécessaire de le faire dormir plus tôt. Il faut que l’enfant ait aussi un bon rythme de vie avec un sommeil bien régulier. La terreur nocturne peut aussi être la manifestation d’un stress, il ne faut donc pas hésiter à parler à son enfant pour tenter de comprendre ce qui le préoccupe 🙁. Que ce soit dans le cadre d’un dérèglement du sommeil ou d’anxiété, il est possible de se tourner vers un professionnel de santé afin d’aider au mieux l’enfant pour faire cesser la terreur nocturne.

Lorsqu’on fait des terreurs nocturnes à l’âge adulte, il est intéressant de mettre en place des petites astuces pour calmer son anxiété, comme faire des exercices de méditation avant de dormir. En effet, le stress est un des facteurs les plus importants lorsqu’on fait de la parasomnie. 

Enfin, certains traitements médicamenteux apaisent également au moment de l’endormissement pour calmer les angoisses avant de dormir, il ne faut pas hésiter à se renseigner auprès de son médecin traitant.

L'avis de la rédaction - Comprendre ce qu'il y a derrière

Si vous avez des terreurs nocturnes ou si votre enfant en a, il est important d'identifier la cause. Il est possible d'en parler à son médecin ou à un psychiatre pour comprendre le mécanisme psychologique qu'il y a derrière cela. Les enfants ont fortement besoin d'être rassurés, l'accompagnement peut leur faire beaucoup de bien. N'hésitez pas à en parler à l'un de professionnels si vous avez besoin d'un avis. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : "Adult Night Terrors and Paroxysmal Nocturnal Dystonia" par Mark W. Mahowald et Carlos H. Schenck // "The Terror that Comes in the Night: An Experience-Centered Study of Supernatural Assault Traditions" par David J. Hufford. 

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Les plus beaux compliments à faire à une personne qu'on aime

Aujourd’hui nous sommes le 1er mars et c’est la journée mondiale du compliment. Cela peut paraître bête, mais on oublie bien souvent de complimenter les gens que l’on aime. Pourtant, c'est important de le faire, c’est tellement gratifiant d’en donner et agréable d’en recevoir. C’est pourquoi je vous ai préparé des compliments à partager avec vos proches, pour vous guider dans les bons mots à dire. 3, 2, 1, c’est parti !

La naïveté, un défaut ou une qualité ?

Je suis clairement naïve. Trop peut-être ? Je ne sais pas. Parfois c'est drôle (pour les autres) et parfois c'est un peu pathétique. Finalement, je crois que j'ai bon fond et il arrive fréquemment que je sois surprise, pour ne pas dire choquée, presque dégoûtée, par les actions ou les décisions des autres. Est-ce que c'est dur à vivre ? Alors oui, parfois je tombe de haut, mais souvent, j'ai tendance à penser que ma naïveté me protège. Est-ce que ça me rend stupide ? En tout cas, ça ne m'empêche pas, je crois, d'avoir de l'esprit. Mais est-ce que j'ai raison ?

Test d’amitié : connaissez-vous bien vos amis ? 50 questions pour le découvrir

Un jour, j'ai appris qu'une amitié sur deux n'était pas réciproque. Ce chiffre est assez perturbant, mais finalement pas si étonnant que ça. Quand on devient adulte, les priorités changent et il arrive qu'on s'éloigne un peu ou que l'on se fasse de nouveaux amis... et qu'on en oublie d'autres ! Pour savoir où on en est de ses amitiés ou apprendre à mieux se connaître, il y a une méthode très efficace : 50 questions pour se connaître par cœur et (re)nouer les liens.

Stress financier : comment y faire face ? Quel impact sur notre travail ?

Ce week-end, j'ai fait l'autruche. Lundi, la réalité est bien là : dans mon frigo un bout de comté tient compagnie à 3 œufs, sur mon bureau deux factures me fusillent du regard et au bout du fil le garagiste m'annonce 2.000 euros de réparation. C'est la fin du mois, je suis à sec et malgré ça je devrais faire bonne figure au boulot. Ça va être tendu !

Comment moins dépenser ? Nos astuces pratiques pour économiser de l’argent

Dépenser moins et constater un impact sur notre budget à court terme, c’est possible. Logement, alimentation, shopping, loisirs, voiture… Comme notre porte-monnaie, nous devons nous plier en quatre pour gérer convenablement nos frais et allouer un juste budget selon le type de dépenses. Aussi, voici quelques astuces touchant à plusieurs domaines de la vie quotidienne. N’hésitez pas à faire grandir cette liste en partageant vos conseils dans la barre de commentaires en bas de cet article.

10 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Comment gérer une séparation, une rupture ? Par Laurence Dispaux, psychologue- sexologue

27 février · Wengood

30:02


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube