Les fascias, ces grands inconnus dont il faut prendre soin !

Mis à jour le par Emilie Potenciano

Les fascias sont une membrane présente à l’intérieur de tout notre corps. Située sous notre peau entre notre squelette et nos muscles. Elle ressemble à une grande toile d’araignée qui enveloppe, protège et relie les éléments anatomiques de notre corps. Longtemps boudés par la médecine moderne, la science les reconnaît aujourd’hui ainsi que leurs nombreuses fonctions, dont leur rôle pour soigner les lombalgies chroniques, mais aussi leur possible importance pour de futures thérapies. Zoom sur les fascias !

Les fascias, ces grands inconnus dont il faut prendre soin !

Un fascia, c'est quoi ? 

En latin, “fascia” signifie bande ou bandelette. En anatomie, les fascias sont le tissu conjonctif, fibreux et élastique. Les fascias, ces bandelettes fibreuses et élastiques enveloppent tous nos muscles, nos os, les fibres à l’intérieur des os, tendons, organes, nerfs, vaisseaux… Un filet géant, presque inconnu du grand public, qui ne pèse pourtant pas moins de 20 kg sur la balance d’un adulte. 

🍗 

Je ne sais pas si vous avez déjà eu à retirer la petite membrane blanche collée à une escalope de poulet ? C'est ça, le fascia !

Pourquoi il est intéressant de parler de fascia ? Parce qu'ils peuvent contribuer à limiter nos douleurs articulaires et musculaires telles que les lombalgies chroniques. Ils sont aussi une piste de soins pour les 90% des personnes qui souffrent de ces douleurs chroniques, mais qui ressortent avec des examens nickels 😲. Ça y est, je titille votre curiosité ? 

👋 Cet article peut aussi vous intéresser : Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Un réseau de communication

Le fascia est comme un réseau, car il permet de relier la superficie du corps. Plusieurs couches de fascias qui bougent les uns par rapport aux autres et qui sont eux-mêmes animés par un mouvement interne. Ils seraient garants de l’adaptabilité et de la mobilité de notre corps 🤾‍♀️.

Niveau composition, ils sont constitués d’eau et de fibroblastes et possèdent l’incroyable vertu de se régénérer continuellement en produisant du collagène. Un mécanisme qui permet aux fascias de conserver leurs propriétés de souplesse, d’élasticité mais aussi de percevoir une bonne hydratation. Un peu comme si on graissait continuellement les rouages pour assurer une souplesse permanente.Anatomie d'un muscle

Tout irait donc parfaitement bien dans le meilleur des mondes si quelques facteurs de risques ne venaient pas enrayer la mécanique.

Les principales causes de dysfonctionnement

Qu'est-ce qui peut empêcher aux fascias de bien fonctionner ? Je dirais que ce sont les grands classiques

  • 👉 La sédentarité,
  • 👉 Le manque de sport,
  • 👉 Nos mauvaises postures (d’homme de Cro-Magnon 2.0).

Face à ces ennemis, le fibroblaste qui constitue nos fascias est alors mis à rude épreuve, il perd totalement la tête et se met à produire du collagène de façon totalement désordonnée. De fait, à la place d’obtenir de l’huile dans les rouages, le tissu conjonctif, notre grand filet, prolifère, il s’épaissit. 

Du coup, les fascias se raidissent, ils se dessèchent, deviennent rugueux… Nos muscles, nerfs, os et autres retrouvent alors emprisonnés dans ce grand filet devenu aussi confortable que du fil barbelé 😳. Notre corps nous fait le coup de la panne et ce n’est pas pour une partie de plaisir ! Ce sont ces fascias endommagés qui vont entraîner des douleurs chroniques.

👋 Cet article peut aussi vous intéresser : 6 choses à ne surtout pas faire après une séance de sport

Les pathologies liées au fascia 

Un mal de dos qui ne se soigne pas ? Des résultats d’examens parfaits, mais une douleur bien réelle ? C’est un symptôme répandu : 4 personnes sur 5 souffriront de lombalgie commune au cours de leur vie. Le kinésithérapeute et spécialiste de fascias, Christian Courrant, explique que les lombalgies persistantes peuvent être dues à un fascia comme "collé".

De plus, le Pr Hélène Langevin, de la Harvard Medical School de Boston, concentre depuis une dizaine d’années ses études sur la relation entre ce fascia thoraco-lombaire et le mal de dos. À l’aide de l’échographie, elle a comparé l’état de ce fascia chez des personnes saines et chez des patients souffrant du dos : « Chez les patients sains, ce glissement est d’environ 75% quand le dos est en mouvement. Il tombe à 50% chez les personnes malades, note la spécialiste.

📌

Certains chocs physiques et psychiques peuvent aussi impacter les fascias en restant "inscrits" dans le corps, sans que l'on en ait conscience, comme l'explique Christian Courrant.

Comment entretenir les fascias ?

Il n'est pas très sorcier d'entretenir nos fascias, tout comme pour beaucoup de douleurs, il faut :

  • 👉 De la mobilité, des étirements : ils sont la clé pour se sentir mieux au niveau corporel, mais aussi psychique. L'inflammation du fascia se résorbe alors plus vite.
  • 👉Des bonnes postures : se tenir le dos bien droit, c'est mieux ! 
  • 👉 La pratique du yoga : c'est une discipline parfaite pour s’étirer en profondeur et prendre soin de ses fascias. Retrouvez une petite séance de Yin Yoga avec Anne-Julie.
  • 👉 De l'acupuncture : les fascias réagissent à l’acupuncture, ce qui pourrait expliquer l'efficacité de cette approche ancestrale pour soulager certains troubles, dont les douleurs chroniques.

💬

 Je n’avais jamais entendu parler de fascia jusqu’au jour où j'ai visionné ce documentaire sur les fascias. Une vraie découverte. Je pratiquais déjà beaucoup d’étirements avec ma pratique de yoga quotidienne. Un véritable rituel après ma séance de running mais aussi en dehors, le jour off, parce que j’avais déjà constaté qu’il permettait à mon corps de se déverrouiller, de se mettre en route. Désormais, je comprends mieux ce mécanisme. Des fascias étirés = un corps déverrouillé 😊 !

👋 Cet article pourrait vous intéresser : Courir pour se vider la tête, les bienfaits insoupçonnés du running

Les thérapies du fascia 

Les fascias réagissent à toute stimulation. Si l’on sait comment le titiller alors le fascia se rééquilibre et retrouve son mouvement naturel. On peut donc choisir d'aller voir un kiné, pour qu'il exerce des pressions profondes et continues afin de drainer, d’assouplir et de stimuler le tissu conjonctif. Il est aussi possible de consulter un ostéopathe, qui lui, pratiquera d’autres types de manipulations pour redonner du mouvement aux fascias en levant leurs restrictions de mobilité, d'éventuelles adhérences ou crispations.

Si les fascias sont le siège de douleurs et maladies inexpliquées jusqu’alors, ils constituent aussi et surtout une source de guérison. Certaines études ont déjà montré l’intérêt de la fasciathérapie pour des cas de fibromyalgie, d'anxiété, de stress de récupération de sportif, voire de soin de support en oncologie. Il reste encore beaucoup de choses à apprendre sur les fascias et donc beaucoup à espérer.

L'avis de la rédaction : stress sous contrôle ?

Vous l'aurez compris, les fascias sont très importants pour notre bien-être et ils méritent que nous leur accordions toute notre attention. Et comme ils réagissent fortement au stress, il est important de déterminer la cause de vos angoisses, de travailler dessus et de travailler sur vous-même. Ce travail n'est pas évident à réaliser seule, c'est pourquoi nous vous conseillons de contacter l'un de nos coachs.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi : 

Sources : CERAP (Centre d’étude et de recherche appliquée en psychopédagogie perceptive) // Documentaire Arte : "Fascinants fascias : les alliés secrets de notre organisme"

Article proposé par Emilie Potenciano

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Ma soeur est jalouse de moi... Comment gérer sa jalousie ?

“T’es la préférée de toute manière”. Cette phrase, je l’ai entendue maintes et maintes fois dans la bouche de ma sœur. Sa jalousie nous a longtemps pourries la vie, pourtant je ne souhaitais qu’une chose : qu’on soit proches et unies. Elle m'a déversé sa rancœur au visage pendant de nombreuses années jusqu’à ce que ça devienne ingérable. Je n’en pouvais plus de ressentir à la fois autant de colère et de culpabilité. Apaiser 30 ans de jalousie n’a pas été évident, mais il existe des solutions pour ne pas en arriver à ce point. Je n’ai pas voulu que la jalousie me fasse couper les ponts avec ma sœur !

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Isabelle Vuillemin, coach, explique le Reiki pour calmer les angoisses

Le Reiki, une forme ancienne de thérapie énergétique, a longtemps été reconnu pour sa capacité à équilibrer le corps et l'esprit. En canalisant l'énergie universelle, le Reiki aide à évacuer les émotions négatives, y compris les angoisses qui peuvent souvent nous submerger. Isabelle Vuillemin, coach, nous explique comment le Reiki peut vous permettre de calmer vos angoisses. Retrouvez un sentiment de calme et de sérénité intérieure grâce à cette pratique holistique. Explication.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Faut-il être prêt·e à tout, vraiment tout pour réussir ?

À l’heure où notre société encense la réussite et le pouvoir, nous rêvons tous et toutes de reconnaissance et de succès, mais comment parvenir à garder le cap ? Comment garder les pieds sur terre et la tête froide ? Comment ne pas renier ses valeurs et tout son être ? Faut-il être prête à tout pour réussir ? Même s'il n'y a pas de réponse universelle, je peux vous donner quelques conseils pour éviter que vous vous perdiez en route. Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube