Courir pour se vider la tête, les bienfaits insoupçonnés du running

Mis à jour le par Justine Guilhem

Les coureurs sont unanimes : courir améliore la forme, vide la tête et quand on y a goûté, on ne peut plus s’en passer. Pour seule preuve, s’il est parfois difficile de se motiver pour chausser ses baskets on en revient toujours épuisé mais heureux. Mais quel est donc l’incroyable secret de la course à pied ?

Courir pour se vider la tête, les bienfaits insoupçonnés du running

Depuis quelques années la course à pied est devenue un véritable phénomène, qu’il vente ou qu’il pleuve, on voit des hordes de joggeurs courir la musique branchée sur les oreilles mais d’où tirent-ils cette incroyable motivation ? La course a pied possède de nombreux bienfaits. Éléments de réponse.

Courir, pourquoi ça fait du bien ?

  • Une sensation d’apaisement : après avoir parcouru quelques kilomètres, la douleur fait place au plaisir avec l’arrivée du second souffle. Une intense sensation d’apaisement et de bien-être nous envahit alors, et cette sensation est d’autant plus forte qu’il aura fallu trouver la motivation pour faire du sport et combattre la souffrance de muscles endoloris pour enfin accéder à cette extase.
  • Se vider la tête : quand on court on ne pense à rien, les pensées divaguent à moins qu’elles ne soient focalisées sur la musique. Et pour ceux qui préfèrent courir en groupe c’est un précieux moment de cohésion. Si les ennuis vous minent, courez, c’est le secret pour faire le vide dans son esprit. Idéal si vous avez tendance à ruminer.
  • Reprendre confiance en soi : courir est un défi physique qui permet de se dépasser et de retrouver une bonne estime de soi. Ce combat avec soi-même permet de découvrir de nouvelles aptitudes, ce qui procure une grande fierté.
  • Libérer les tensions : courir permet de se défouler, d’extérioriser la pression et de se reconcentrer sur soi. C’est un excellent moyen d’évacuer le stress. Les fameuses endorphines (hormones du bien-être) sécrétées durant l’effort sont une aide précieuse pour se sentir mieux.
  • Courir redonne le sourire : les joggeurs sont unanimes sur le sujet, quand ça ne va pas, il faut courir ! C’est une façon de reprendre les choses en main quand tout part de travers.

Elles témoignent, courir pour se recentrer

J'ai demandé à quelques amies passionnées de sport, qui ont trouvé dans la course à pied un véritable bien-être de me dire pourquoi et de me raconter ce qu'il se passe en elles quand elles courent. Leurs expériences illustrent à quel point ce sport peut être un outil précieux pour se vider la tête, se recentrer et mieux se comprendre.

💬 Marie, 35 ans, a commencé à courir il y a deux ans, lorsqu'elle traversait une période de stress intense au travail. 

"Au début, c'était vraiment difficile, mais je me suis accrochée. Et petit à petit, j'ai commencé à ressentir un véritable bien-être après chaque course. C'était comme si je laissais derrière moi tous mes soucis et mes tensions. Aujourd'hui, je ne peux plus me passer de mes séances de course. Elles sont devenues un moment privilégié pour me retrouver avec moi-même et faire le point sur mes émotions et mes pensées."

💬 Julie, 28 ans, a découvert la course à pied lorsqu'elle était en thérapie pour une dépression. 

"Mon thérapeute m'a suggéré de faire du sport pour compléter ma thérapie. J'ai choisi la course parce que c'était facile à intégrer dans mon quotidien. Et je dois dire que ça a été une véritable révélation. Courir m'aide à me sentir mieux, à avoir une vision plus positive de moi-même et de la vie. C'est comme si je courais pour retrouver mon équilibre et ma joie de vivre."

Courir comme thérapie ?

La course à pied n'est pas seulement un moyen de se vider la tête et de se recentrer, elle peut aussi être un complément précieux à une thérapie traditionnelle. En effet, l'exercice physique régulier, et en particulier la course à pied, a été démontré pour avoir des effets bénéfiques sur la santé mentale. Il peut aider à réduire les symptômes de l'anxiété et de la dépression, améliorer l'humeur et favoriser une meilleure qualité de sommeil.

De plus, courir peut être un excellent moyen de préparer ou de prolonger les effets d'une séance de thérapie. Par exemple, une course avant une séance peut aider à se détendre et à se mettre dans un état d'esprit réceptif. De même, une course après une séance peut aider à assimiler ce qui a été discuté et à prolonger les effets positifs de la séance. La course à pied peut être un allié précieux dans votre parcours de compréhension et d'acceptation de vous-même. Courir peut vous aider à vous sentir mieux, à vous comprendre et à être plus heureuse... ici et maintenant !

L'avis de la rédaction : Courir pour se vider la tête requiert un certain entraînement !

Quand on se met à la course à pied, l'effort est intense et il est difficile de se concentrer sur autre chose que la performance en cours. Se vider la tête en courant requiert donc une certaine endurance et expérience. Les marathoniens, qui eux, peuvent courir de longues heures de suite témoignent que le vide se fait au bout d'un certain temps pour un apaisement profond. « Lorsque l’on démarre la course à pied, l’effort à réaliser est souvent éprouvant. La coordination entre la respiration et les mouvements est très compliquée. », explique Aziz Essadek, docteur en psychologie sportive. N'hésitez pas à vous faire accompagner dans vos exploits ou débuts sportifs par l'un de nos coachs.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach 


Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Fleur au Vent 16 🌸 Cultiver l’élan du renouveau avec Anne-Fleur Saraux

4 avril · Wengood

10:52


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube