Mon ado a un chagrin d’amour, comment l'aider à traverser cette épreuve ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Même si on ne s'y habitue jamais, la première rupture est toujours la plus douloureuse. Notre enfant ou notre ado vient de connaître son premier chagrin d'amour et notre cœur de maman en prend aussi un sacré coup. Pourtant, il va falloir se ressaisir et l'aider à passer ce cap difficile, inévitable, mais pas insurmontable !

Mon ado a un chagrin d’amour, comment l'aider à traverser cette épreuve ?
Sommaire : 

Première rupture, la fin de l'amour idéalisé

Les adolescents en particulier ont tendance à idéaliser l'amour. L'autre représente nos manques, les qualités qu'on aimerait avoir. Pour l'enfant et l'adolescent, l'amour sentimental est d'autant plus fantastique que ce sentiment est nouveau. Les papillons dans le ventre, le cœur qui bat la chamade 💓, les pensées qui sont absorbées, tout ça c'est une première. L'autre est formidable, il n'a pas envie de s'en passer. C'est la première fois, l'expérience est unique et lui paraît donc éternelle. Alors forcément, quand l'autre vient sonner le glas de la relation, la chute est rude et votre enfant s'effondre 😭. L'euphorie peut même parfois laisser place à la dépression. C'est là qu'il va falloir intervenir. Ne regardez pas votre enfant ou votre ado sombrer les bras croisés, aidez-le à faire son deuil.

Parents : quand s'inquiéter ?

Que votre enfant pleure, s'enferme, culpabilise, se sente mal, après une rupture, c'est tout à fait normal. Par contre, si ça dure pendant de long mois (plus de deux mois), que votre ado ne fait plus rien, perd l'envie, la motivation, la motivation, etc. Il est temps d'agir et quelques séances avec un psychothérapeute peuvent s'imposer et même être très efficaces. Offrir à son enfant l'opportunité de parler avec un thérapeute peut avoir un effet libérateur. Et si votre enfant semble ne rien ressentir ? Là aussi, il faut s'inquiéter de cette froideur émotionnelle. Être incapable d'éprouver des émotions est un problème qui peut signifier que votre enfant se protège contre la peur de souffrir et d'être abandonné et peut-être même qu'il ne se sent pas le droit de vous parler de sa douleur. Montrez-lui que ce n'est pas le cas.

Comment aider son fils ou sa fille après une rupture ?

1. Confiez-vous

N’oubliez pas que vous êtes vous aussi passée par cette étape de votre vie. Sans trop vous épancher sur vos souvenirs de jeunesse, vous pouvez le rassurer en disant que ça a été douloureux, que c'est un souvenir marquant, mais que vous avez réussi à passer à autre chose. Il est important de montrer que vous comprenez cette situation.

2. Évitez les clichés

Ne minimisez pas sa peine avec des conseils clichés comme « un(e) de perdu(e), dix de retrouvé(e)s » ou encore « allez, ça passera vite, et puis tu sais, tu as une belle vie quand même ! ». Votre ado a le droit d’être triste et vous devez accueillir ces émotions, surtout s'il fait face à une rupture amoureuse brutale 💔. 

3. Pas de critiques

Ne tournez pas son amour en dérision avec des critiques comme « arrête avec ton cinéma, tu ne vas pas te mettre dans un état pareil pour quelqu’un de si nul ! ». Votre adolescent va prendre cela pour des remarques humiliantes car elles mettent à mal les valeurs auxquelles il était attaché et ainsi perdre confiance en lui

4. Offrez-lui de la sécurité

Dans cette situation, rappelez-lui les liens qui l’unissent à ses amis et à sa famille 🤗. Il est important qu’il ne s’enferme pas, qu’il continue d'avoir une vie sociale et poursuive ses études. Il doit absolument se reconstruire pour ne pas qu'il ait peur des relations amoureuses. Notez que sa faiblesse peut se transformer en agressivité avec les autres, veillez à appuyer sur le fait que dénigrer l’autre n’est pas une solution.

L'avis de la rédaction - Premier chagrin d'amour, maman est perdue

C'est la première fois que votre enfant a perdu quelque chose et que vous ne pouvez pas l'aider, pas lui rendre ce qu'il a perdu. Pour une mère, ce premier chagrin d'amour, peut aussi être une étape difficile à passer, une souffrance nouvelle. En tant que mère on avait pris l'habitude de faire un bisou, un câlin, de tendre le doudou ou de préparer des coquillettes au jambon pour soulager les peines de notre bébé. Sauf que là, le bébé n'en est plus un et que notre impuissance est bien grande. Rassurons-nous vite en nous disant que notre enfant aura toujours besoin de nous et passons à l'action en étant présente mais pas étouffante. Nous, on sait que les chagrins d'amour se soignent, ce qu'on ne sait pas encore, c'est comment se préparer à ce que les enfants quittent le nid !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach famille


Découvrir aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Fleur au Vent 16 🌸 Cultiver l’élan du renouveau avec Anne-Fleur Saraux

4 avril · Wengood

10:52


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube