L'art de formuler une critique, 4 conseils pour qu'elle soit efficace

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Ayant beaucoup de mal à accepter la critique, j'ai aussi beaucoup de mal à la formuler. J'ai toujours peur qu'une simple critique nous mène au conflit ou qu'elle ne dévoile pas le fond de ma pensée. Qu'elle soit trop brutale ou pas assez claire. Un vrai problème de communication, cette histoire. Oui, formuler une critique, c'est tout un art !

L'art de formuler une critique, 4 conseils pour qu'elle soit efficace
Sommaire : 

L'art délicat de la critique

Gardons en tête qu'une critique n'est jamais positive, sinon, il s'agit d'un compliment. On parle souvent du mal que l'on a à accepter les critiques, mais il faut prendre en compte que la critique est surtout nécessaire pour celui qui la formule. Elle peut bien sûr aider celui qui la reçoit à avancer, mais elle va surtout permettre à celui qui la formule d'obtenir quelque chose qui correspond à ses attentes. Une critique est donc une sorte de demande et pour qu'elle soit efficace, il faudra qu'elle soit formulée avec délicatesse. On obtient peu de choses en braquant son interlocuteur.

>>> Cet article pourrait vous intéresser : Oser dire les choses, même les plus difficiles pour une meilleure communication

4 conseils pour critiquer efficacement

1. Pas de réaction à chaud

Vous êtes énervée par votre stagiaire ou votre mère ? Il est urgent de ne rien faire. Au lieu d'agir sous le coup de l'émotion, préférez réfléchir et revenir plus tard vers la personne. Les émotions sont souvent le signe de nos propres faiblesses, pas de celles des autres. C'est la raison pour laquelle il faut s'accorder un temps pour réfléchir à sa critique, à ce qu'on veut obtenir et ne pas tomber dans le reproche facile.

2. Pas de généralisation

Un comportement, même répété, ne fait pas la personne, il est donc important de s'en tenir aux faits. Si cela fait 3 jours que votre conjoint ne met pas sa tasse à café dans le lave-vaisselle, nul besoin de lui dire qu'il est toujours bordélique. C'est injuste et donc inefficace et en plus ça ressemble fort à une attaque. Souvenez-vous que le but c'est que la tasse finisse dans le lave-vaisselle, pas que l'autre se sente rabaissé.

3. Le bon moment

Rien n'est pire qu'une critique lancée entre deux portes, juste avant une réunion ou avant de partir. Avec ce type de comportement, vous empêchez l'autre de vous répondre et vous mettez fin hâtivement à la conversation. Enfin, préférez un moment où vous êtes seule avec la personne pour éviter de mettre tout le monde mal à l'aise.

4. Bien s'exprimer

Exprimer une critique demande un peu d'empathie. Si vous êtes gênée, dites-le, mais n'en faites pas des tonnes. Vous savez que c'est désagréable de faire face aux reproches, mais vous devez mettre fin à un type de comportement. Une fois que vous avez énoncé votre propos, passez à l'écoute active. Ecoutez ce que votre interlocuteur a à vous dire et essayez de trouver une solution avec lui. Utilisez les bases de la communication positive.


L'avis de la rédaction - la critique parle de celui qui la formule

Nous ne voyons bien souvent le monde qu'à travers un seul prisme, le nôtre. Parce que c'est la façon la plus simple d'envisager les choses. Lorsque nous formulons une critique, elle parle donc bien souvent de nous, de nos fragilités, de nos peurs et de nos frustrations. Une amie me disait l'autre jour que mon fils était très collant avec moi et que j'étais très possessive. Est-ce qu'elle ne se jugeait pas elle-même ? Est-ce qu'elle ne s'interrogeait pas sur la distance qui pouvait exister entre elle et son enfant, sur sa capacité à recevoir et à donner de l'affection ?


Contacter un coach bien-être

Source : Formuler une critique avec élégance et délicatesse - Ithaque Coaching

Et puis aussi, je n'ose pas dire ce que je pense, et si je me libérais ?

Et découvrez :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

La blessure de trahison : pourquoi ça fait aussi mal de se faire trahir ?

S'il y a une chose que j'ai beaucoup de mal à pardonner dans une relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou familiale, c'est la trahison. On se sent sale, diminué. La trahison, c'est la mort brutale de la confiance. Tous les souvenirs heureux semblent salis, factices. On doute de tout, on ne sait plus à quoi, à qui se raccrocher. Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle complexe, j'ai décidé de vous en parler.

5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

J'ai déjà été trompée par le passé, par un ex. J'ai vécu cela comme la pire des trahisons, car j'ai eu vraiment la sensation d'être bafouée et que je ne méritais pas d'être respectée. La trahison amoureuse, c'est sans doute la pire, par le biais de la tromperie. Alors comment s'en remettre et se reconstruire ? Il y a 5 étapes à surmonter pour pouvoir avancer avec cette blessure...

Blessure de rejet : la comprendre et l'accepter pour en guérir

Rupture amoureuse, dispute familiale, licenciement… On a toutes vécu un jour la sensation d’être rejetée, exclue ou mise à l’écart. Certaines arrivent à rebondir assez rapidement, quand d’autres en soufre de manière persistante. Pour ma part, j’ai compris comment avancer, car j’ai mis des mots : cela s’appelle une blessure de rejet. Comment peut-on souffrir d’une telle peur du rejet ? Comment en guérir et avancer ? Explications.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je crois qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube