Premières vacances avec bébé : toute une organisation !

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Les vacances sont bientôt là et cette année, s'ajoute à l'excitation du départ, l'appréhension de devoir partir avec bébé. Ce sont vos premières vacances avec votre petit bout et difficile de fermer l’œil après la tété de 3h du mat' tant vous vous posez de questions. Combien de couches prendre ? Où caser la poussette, le lit-parapluie et le chauffe-biberon ? Quelles tenues prévoir ? Allez détendez-vous et retournez dormir (après avoir lu notre article !), quelques conseils, un peu d'organisation et l'affaire est dans le sac... de vacances !

Premières vacances avec bébé : toute une organisation !
Sommaire :

Vacances avec bébé = organisation

Pour profiter au mieux des premières vacances de bébé, le mot clé c'est l'organisation ! Comment je m'y prends ? Avec la méthode la plus simple et la plus efficace : pendant plusieurs semaines avant le départ, je fais des listes ! J'évite ainsi les oublis, les surprises et j'essaie même de prévoir les imprévus (non je rigole, je ne suis pas un parent parfait !)

Je mets quoi dans la valise ?

1. Ses vêtements 👕

En vacances on est là pour se détendre, pas pour faire des lessives, alors où que l'on parte on prévoit assez de vêtements, tout en privilégiant le coton. Il ne nécessite que peu de repassage, il protège, ne tient pas trop chaud et il absorbe la sueur. On pense aussi à la gigoteuse adaptée à la saison qui vous servira pendant les nuits fraîches.

2. Sa trousse à pharmacie 🚨

Préparez une trousse à pharmacie juste pour votre bébé avec ses médicaments habituels. Ne les mélangez pas avec les autres, ça évitera les confusions en cas d'urgence ou de coup de fatigue. N'oubliez pas le thermomètre. Il n'est pas toujours facile à trouver et peut s'avérer nécessaire en cas de doute, ainsi que le carnet de santé, que l'on sera contente d'avoir sous la main en cas de besoin, quoiqu'on soit encore plus contente si on n'en a pas besoin !

3. Ses affaires de toilette 🚼

Prévoyez assez de couches et/ou assurez-vous que là où vous partez vous pourrez en acheter, au cas où. Pas la peine de s'encombrer du matelas à langer, un matelas à langer nomade ou une serviette de toilette fera l'affaire.

Pour l'heure du bain, laissez chez vous la baignoire de bébé. Investissez dans une baignoire gonflable qui pourra vous servir de petite piscine à l'occasion. Sinon, baignez votre enfant dans une bassine, un lavabo ou directement assis dans la baignoire ou dans la douche. Emportez seulement un transat de bain si vous en avez un et que vous trouvez ça pratique, pour avoir les mains libres pour la toilette.

4. Les indispensables 🍼

Pour l'été, que vous partiez à la campagne, à la montagne ou à la mer, crème solaire, chapeau à large bord et lunettes de soleil (indice 3 ou 4 avec la mention CE) sont obligatoires. Évidemment, on investit aussi dans une crème solaire adaptée aux enfants. C'est essentiel car leur peau est très fine et les UV passent même à travers les nuages, donc on protège bébé avec de la crème, un t-shirt anti-UV et on ne l'expose jamais directement au soleil.

⚠️
Les bains de mer et de piscine sont interdits pour les bébés de moins de 4 mois, tant qu'il n'a pas fait tous les vaccins nécessaires. Et, on ne va pas à la plage aux heures où le soleil est trop chaud, soit entre 11h et 16h.

Et dans le coffre ?

Votre intérieur est de plus en plus encombré de matériel de puériculture, si tout n'est pas essentiel en vacances, il faut quand même apporter certaines choses pour assurer la sécurité et le confort de votre tout-petit. 👉 Préparer l'arrivée de bébé, le matériel VRAIMENT nécessaire

1. La nacelle

La position allongée est la meilleure pour les nouveau-nés. On emporte donc la nacelle pour les balades afin que bébé puisse dormir tranquille. Il sera ainsi protégé du vent et du soleil.

2. La poussette

À partir de 6 mois, la poussette est idéale pour les balades pendant lesquelles bébé doit encore se reposer en position allongée ou semi-allongée.

3. Le porte-bébé ou l'écharpe de portage

Le portage a l'avantage de beaucoup rassurer les bébés, surtout qu'ils peuvent être un peu chamboulés par leurs premières vacances. C'est aussi un autre moyen de faire des balades, tout en ayant les mains libres, à condition bien sûr qu'il ne fasse pas 35°C et ces merveilleux outils pourraient bien vous sauver la vie en cas de besoin pressant (voir plus bas 👇).

4. Le lit parapluie

Lorsque votre bébé est trop grand pour utiliser la nacelle ou le landau, le lit pliant ou lit parapluie est incontournable. Utile jusqu'aux 3 ans de votre enfant, c'est un investissement intéressant, sinon, vous pouvez aussi vous le faire prêter par des amis.

5. Les affaires pour le repas

Quelques biberons et des tétines suffiront. Pas la peine de partir avec le chauffe-biberon, en été, l'eau à température ambiante suffit. Sinon, un petit tour au micro-ondes avant d'ajouter le lait en poudre devrait aller pour quelques jours de vacances. Un rehausseur ou siège nomade vous permettra de ne pas avoir à transporter votre chaise haute, mais peut se révéler indispensable pour faire manger bébé, bien installé.

6. Le transat

Pour les bébés qui ne tiennent pas encore assis, vous devrez apporter le transat, ce sera bien plus pratique !

N'oubliez pas le volet administratif !

Si vous partez en France, vous n'aurez pas besoin de grand-chose, si ce n'est le carnet de santé et votre carte vitale sur laquelle est inscrit votre enfant. Si vous partez à l'étranger, faites inscrire votre bébé sur votre passeport et si vous choisissez un séjour dans un pays d'Europe, demandez à votre assurance maladie une carte européenne, pour vous et donc par extension pour votre bébé. Cette carte vous permettra de vous faire rembourser des frais médicaux, au cas où.

Je garde quoi près de moi, pendant le trajet ?

L'idéal est de prendre la route après une tétée, ainsi, bercé par le ronronnement de la voiture, ou du train, bébé s'endormira et le trajet passera un peu plus vite pour lui. Mais quel que soit le moyen de locomotion, il faudra garder quelques affaires avec vous pour le voyage :

  • des affaires de change (couches, coton, liniment ou lingettes, sac-poubelle pour couches souillées)
  • deux biberons ou plus
  • du lait en poudre
  • un biberon d'eau et deux bouteilles d'eau minérale. Les bébés ne régulent pas leur température et se déshydratent très vite, pensez à lui donner à boire fréquemment.
  • une tenue de rechange ou un pyjama
  • un pull ou un gilet
  • un brumisateur pour le rafraîchir. Attention, s'il y a trop de soleil, les gouttelettes favorisent la réverbération. Dans ce cas, optez plutôt pour un petit linge humide.
  • un lange pour couvrir bébé qui dort (vous pouvez aussi prendre une petite couverture, si vous voyagez de nuit ou s'il fait frais), pour l'allonger sur de l'herbe ou encore pour essuyer un nez qui coule ou une régurgitation.

Vous savez quoi ? Avant 2 ans, aucun risque que bébé ne souffre du mal des transports, leur système n'est pas assez mature pour en souffrir.

On part en voiture, quelles sont les précautions à prendre ?

Pour commencer, avant de partir, on fait réviser la voiture. Hors de question de tomber en panne avec bébé ! Si possible, on évite de partir les jours de grands départs et on prend plutôt la voiture tôt le matin ou en fin de journée. On évite de partir en plein après-midi. On pense aussi à installer des pare-soleil, y compris sur la lunette arrière et on met la climatisation au minimum pour que la différence avec l'extérieur ne soit pas trop importante. Pour un long trajet, on place, de préférence, bébé dans un siège-auto et on multiplie les pauses, maximum toutes les deux heures, pour prendre bébé dans nos bras, afin qu'il puisse changer de position. Évidemment, on ne fume pas dans la voiture, on ne laisse pas bébé tout seul dans l'habitacle et on ne met pas d'objets lourds sur la plage arrière.

>>> Vous aimerez cet article : Premières vacances en famille recomposée, tous nos conseils

Vous partez en train ou en avion ?

  • En train :

Si vous partez en train avec un bébé âgé de quelques semaines, choisissez plutôt de voyager de jour que de nuit. Si possible, réservez un espace famille dans lequel vous aurez tout le confort nécessaire. Sinon pour éviter la trop forte climatisation, installez le siège de votre bébé côté couloir. Enfin, habillez bébé en superposant les couches, afin de pouvoir enlever ou remettre en cas de besoin.

  • En avion :

Bébé peut prendre l'avion dès l'âge de 1 semaine. Pour un long trajet, réservez un lit nacelle et si votre enfant a plus de 6 mois, choisissez de voyager la nuit. En avion, la climatisation est plus redoutable qu'en train, alors ici aussi, multipliez les couches de vêtements. En avion, l'air est sec, proposez souvent à boire à votre bébé et pensez aussi au sérum physiologique pour lui humecter les yeux. Le problème de l'avion, ce sont les douleurs aux tympans que l'on peut ressentir au décollage et à l’atterrissage. Pour pallier ce problème, proposez la tétée avec votre bébé. La déglutition permet de limiter la douleur.

Et si j'ai envie de faire pipi ?

Vous partez seule avec votre bébé, vous prenez la route ou êtes bien installée sur votre siège B612 et voilà qu'une envie soudaine vous prend. Comment faire ?

  • on se montre prévoyante et on va aux toilettes avant de partir, on vide bien sa vessie et on zappe les boissons
  • et sinon, on fait des acrobaties ! Délicate mission que celle qui consiste à se rhabiller tout en tenant un bébé dans ses bras, surtout s'il ne se tient pas assis et de toute façon qui aurait vraiment envie de poser son enfant sur le sol des toilettes publiques ?
  • ou alors, on opte pour le porte-bébé. Avec le porte-bébé, on a les mains libres pour faire ce qu'on a à faire et se rhabiller, le mieux qu'on peut !

On a hâte de vous entendre !

Si vous avez d'autres solutions à nous proposer pour faire pipi quand on part seule avec bébé, nous sommes plus que preneuses. Venez nous dire comment vous faites et racontez-nous vos meilleures anecdotes sur le club Wengood.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Rejoindre le club Wengood

Maintenant que vous et bébé êtes prêts, découvrez comment revenir des vacances complètement reposées ?

Et allez plus loin avec :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

L'amour inconditionnel, qu'est-ce que c'est ? Une richesse ou une destruction ?

J'entends "amour inconditionnel" et je pense Roméo et Juliette et tous leurs acolytes de tragédies. À croire donc, qu'aussi beau qu'il soit, l'amour inconditionnel semble surtout être triste, voire dangereux. Et je pense à l'amour que l'on a pour nos enfants et je me dis que cet amour pur, qui ne souffre aucune limite est vraiment un sentiment unique et précieux... mais pas sans risque.

Saint Valentin avec soi-même : 10 idées de cadeaux à se faire !

Ahhh la Saint-Valentin, avant j’y prêtais beaucoup d’importance, que je sois célibataire ou en couple. Désormais je m’en fiche totalement et pourtant j’ai quelqu’un qui partage ma vie ! En fait, je préfère même être solo ou avec mes copines ce jour-là, comme ça aucune pression sur mon couple ! Depuis quelques années, j’adore même me faire des petits cadeaux, la Saint-Valentin est une excuse de plus pour m'auto-gâter 🙈. Alors voici 10 idées de cadeaux à se faire pour une Saint-Valentin avec soi-même !

L'importance des preuves d'amour, parce qu'un "je t'aime" ne suffit pas toujours !

Si Zazie était capable d'envoyer valser les preuves d'amour en or plaqué, nous ne sommes pas toutes faites de ce bois et pour certaines, recevoir des preuves d'amour est tout simplement essentiel. Mais pourquoi ? En couple, a-t-on vraiment besoin de preuves d'amour ? Pour ma part, je rejoins plutôt le poète Pierre Reverdy qui disait "il n'y a pas d'amour, il n'y a que des preuves d'amour." Oui, mais lesquelles ?

Aromantisme : une vie sans amour, c'est possible ?

Aromantisme, voilà un terme que l'on n’entend pas souvent ou qui, comme l'asexualité, est sujet aux clichés ou aux fantasmes. L'aromantisme, en théorie, est plutôt simple : il s'agit de ne ressentir que peu ou pas du tout d'attirance romantique pour l'autre. L'aromantisme c'est donc une vie sans amour ? Pas exactement.

Je suis attirée par une femme, suis-je bisexuelle ?

J'étais là tranquille à prendre une pause-café avec mes collègues, quand la nouvelle est arrivée. J'étais subjuguée, troublée ! Cette fille est magnifique, elle dégage un truc qui attire indéniablement... sauf que je suis déjà en couple... avec un homme ! 😲 Qu'est-ce qui m'arrive ?

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici