Comment prolonger les bienfaits des vacances ?

Mis à jour le par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Ah les vacances, on les attend toute l’année et quand elles arrivent, on ne voit pas les jours défiler. Replonger dans le grand bain de la rentrée ne vous fait pas envie ? Ne déprimez pas, des solutions existent pour rendre cette reprise agréable et prolonger au maximum les bienfaits de vos vacances. Vos rentrées ne rimeront plus jamais avec fatigue et crises de nerfs, promis !

Comment prolonger les bienfaits des vacances ?

🏖️ Se reposer, se ressourcer, déconnecter, profiter de sa famille, de ses amis etc...  La liste des bienfaits que les vacances peuvent nous procurer est très longue, et elles permettraient même d'être en forme pendant 8 semaines selon certaines études, alors autant en tirer un maximum de profit. Bien sûr, tout ceci n'est valable qu'à l'unique condition de ne pas se mettre la pression et de profiter, ce qu'on oublie trop rarement ! 👋 Le diktat des vacances réussies : on se met la pression, non ? 

11 astuces pour prolonger les bienfaits de ses vacances

Si habituellement les effets positifs de vos congés d’été s’estompent dès le lundi de la rentrée, ne vous découragez pas et sachez que des solutions existent. Voici 11 façons de prolonger les bienfaits de vos vacances.

1. Développer ses photos…

99.9% des vacanciers (les 0.1% restants n’ont plus de batterie dans leur appareil) prennent de nombreuses photos. Malheureusement, à l’ère du numérique nous avons tendance à garder ces 300 photos bien au chaud dans notre téléphone ou sur tout autre appareil, et c’est bien dommage. Le polaroïd et les imprimantes pour smartphones reviennent à la mode, alors vous n’avez plus d’excuse. Mettez vos meilleurs souvenirs dans un pêle-mêle bien en évidence dans votre décoration intérieure, ou encore dans un album photos que vous consulterez dès que l’envie vous prendra.

2. ... Et mettre les plus belles en fond d’écran

Vous préférerez un beau paysage marin à la vue sur le parking de votre bureau. Pour prolonger les bienfaits et rendre la transition agréable, n’hésitez pas à troquer votre fond d’écran Windows par votre photo de vacances préférée. Vous pouvez également changer votre fond d’écran de smartphone, car notre petit doigt nous dit que vous le consultez souvent.

3. Conserver son bronzage

« Comme tu as bonne mine ! Quel beau bronzage ! » Avouez-le, ces remarques font toujours plaisir. Vous n’avez pas passé tout ce temps dehors, au soleil, à travailler votre bronzage sur la plage pour rien. Eh oui, le teint hâlé est synonyme de vacances réussies, cela nous embellit et donne une énergie d’enfer ! Alors pour retarder au maximum le moment où vous retrouverez votre teint blanc neige, prenez soin de votre peau pour conserver votre bronzage. Une crème hydratante, une poudre de soleil ou un bon auto-bronzant feront le travail.  👉 6 aliments pour un bronzage au top

4. Manger bon et sain (et des cocktails)

Ce n’est pas parce que les vacances sont terminées que l’été l’est aussi. Concernant la boisson, rien ne vous interdit de vous préparer un petit cocktail rafraîchissant en rentrant chez vous. En fermant les yeux, vous vous croirez presque de retour sur la plage. Concernant l’alimentation, comme si vous étiez sur les marchés dont vous avez bien profité, faites le plein de produits frais, fruits et légumes. 

Oubliez les sandwichs triangles ou autres aliments gras qui vous feront vous sentir lourd et votre ventre vous en sera reconnaissant !

5. Prendre son temps

Travail, courses, ménage, lessive, on a souvent beaucoup à faire et tout enchaîner fatigue. Imaginez un peu ce que cela ferait de relativiser et de prendre plus le temps de faire les choses : ne seriez-vous pas mieux si le matin c’était moins la course, et si une pile de linge à repasser un peu plus grosse que d’habitude n’était pas source de stress ?

6. Profiter de l’extérieur

Si par chance la météo est tout aussi clémente chez vous, sortir prendre l’air et continuer à profiter des rayons du soleil sera bénéfique. Se poser boire un verre en terrasse, bouquiner dans un parc ou tout simplement se promener, même si cela ne dure qu’une petite heure, voilà qui vous rappellera vos vacances.

7. Déconnecter

Si on aime les vacances, c’est aussi parce qu’elles nous permettent de déconnecter 👉 Digital detox : et si on profitait de l'été pour se déconnecter ? On passe moins de temps sur notre téléphone portable, à consulter les réseaux sociaux ou à ne pas être productif devant la télé. Essayez de passer, ne serait-ce qu’un petit moment loin de cette technologie et de cette société hyper connectée et vous verrez à quel point vous vous sentirez mieux. Il y a sûrement beaucoup d’autres activités qui vous plaisent et dont vous ignorez peut-être l’existence. 

8. Faire des siestes

Les vacances sont faites pour se reposer. Or, la fatigue montre à nouveau le bout de son nez dès que vous recommencez à manquer de sommeil. Vos siestes viendront donc combler ce déficit, même plus besoin de faire des grasses matinées ! Continuez de buller comme vous le faisiez sur votre transat, ainsi vous serez toujours reposé et donc en pleine forme ! Surtout qu’une bonne sieste peut ne durer que 20 minutes pour être efficace…

9. Ne pas surcharger ses journées

La reprise du boulot après plusieurs semaines d'absence, ne doit pas être un prétexte pour se mettre la pression inutilement. Pas la peine de quitter le bureau à 19h00 ou de chronométrer votre temps libre pour faire tenir plus d’activités que vous avez de temps, vous vous fatiguerez davantage ! Dites-vous que tout va rentrer dans l’ordre petit à petit et en attendant que la vie ne reprenne son cours, n’hésitez pas à trouver des solutions pour vous soulager : au boulot ou à la maison déléguez, faites des « to-do list », et à la maison, ayez recours au drive ou aux services de livraison.

10. Adieu la routine, se programmer des choses

Métro, boulot, dodo… Pas étonnant que rentrer chez vous vous déprime. Comme un changement aussi radical ne fait jamais de bien, continuez de mettre de la gaieté dans votre emploi du temps. Même une activité par semaine suffira à votre bonheur, déjeuner avec des amis, tour de vélo pour vous rendre au bureau, sortie cinéma ou soirée au restaurant, ou apéritifs avec vos proches, voilà qui vous distraira !

11. Penser aux prochaines vacances !

Dans la vie, il faut toujours avoir des objectifs, autrement dit on avance plus facilement quand on a une carotte devant les yeux. Penser à ses prochaines vacances ou à sa prochaine virée le temps d'un week-end, ça rebooste ! Listez les endroits qui vous font rêver, qu’ils soient loin ou non, et organisez vos sorties futures, ainsi elles seront encore mieux que les précédentes. 👉 Pour être plus efficace au travail, posez vos prochaines vacances !

L'avis de la rédaction : évaluez la place de votre travail dans votre quotidien

Demandez-vous quelle place occupe votre travail dans votre vie quotidienne. Par exemple, parvenez-vous à conserver des moments d'intimité en couple, en famille ou entre amis sans qu'un mail ou un coup de fil ne vienne vous interrompre ? Posez-vous également la question de ce qui vous fait du bien, quelle activité vous permet de vous détendre et d'être totalement vous-même ? Avez-vous une passion ? Quelque chose qui vous anime ? Débloquez du temps pour ce qui est essentiel pour vous. Si vous sentez que quelque chose ne va pas, contactez nos thérapeutes pour faire le point sur votre situation.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

 


Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici