Dépression, mais pourquoi on se sent mieux le soir ?

Mis à jour le par Lauriane Amorim

S'il y a bien un symptôme que l'on peut observer dans n'importe quel type de dépression, c'est la fatigue. Une fatigue intense qui colle à la peau et nous freine tel un boulet. Le problème avec cette fatigue c'est qu'elle survient surtout le matin, c'est une des raisons qui font qu'en cas de dépression, on se sent mieux le soir que le matin.

Dépression, mais pourquoi on se sent mieux le soir ?

Incapacité à sortir du lit : pourquoi la dépression est plus forte le matin ?

La dépression, qu'elle soit sévère, épisodique, chronique, réactionnelle ou post-partum, peut varier en fonction des époques, des saisons et aussi des moments de la journée. Ainsi, on peut, presque, tous noter que notre humeur varie d'une saison à l'autre. On parle, par exemple souvent de déprime estivale, hivernale, etc.

Dépression et altération du rythme circadien

Des études ont démontré que chez les personnes dépressives, le rythme circadien est altéré. Pour rappel, le rythme circadien, c'est notre horloge interne 🕰️. C'est un rythme biologique qui réagit à certains processus physiologiques, comme le sommeil et l'alimentation. Lors d'épisodes dépressifs, on peut noter une humeur mauvaise le matin mais qui redevient normale le soir. Les hormones comme la mélatonine ou le cortisol sont moins bien libérées. Voilà pourquoi la dépression fait dormir. En effet, les troubles dépressifs rendent somnolent dans la journée ou peuvent engendrer des troubles du sommeil, principalement des insomnies.

Et encore une journée à affronter, la variation diurne de l'humeur 

Parallèlement au rythme circadien et aux hormones, se sentir mieux le soir que le matin en période de dépression est tout simplement lié au rythme de vie. Nombreux sont les dépressifs à évoquer des anxiétés matinales, une apathie, un manque d'énergie et une incapacité à se lever parce qu'ils ne se sentent pas la force de vivre la journée qui s'annonce🪫. À l'idée d'une journée entière à supporter avec ses planifications, ses responsabilités, ses obligations, ses contraintes, l'abattement et la douleur sont plus forts. D'autant plus fort que cette incapacité à devoir faire face à ses obligations renforce le sentiment de perte de contrôle, de manque d'estime de soi, ainsi que les sentiments de culpabilité et d'échec.

En fin de journée, les choses se calment. C'est le moment où l'on retrouve son chez-soi, les tracas quotidiens commencent à cesser et on peut enfin se déconnecter. Le soir, il n'y a plus de journée à remplir, le stress et l'anxiété s'estompent. Certains parlent même d'une dépression qui s'est apaisée et quasi tue.

📌
Une étude publiée dans le Journal of Affective Disorders a constaté que les symptômes dépressifs étaient souvent plus sévères le matin. Cela pourrait être lié aux rythmes circadiens décalés, comme le suggère une étude de 2015 dans Translational Psychiatry, et aux niveaux élevés de cortisol le matin, comme le montre une étude de 2010 dans Psychoneuroendocrinology. Les problèmes de sommeil, courants dans la dépression, peuvent également aggraver les symptômes matinaux, selon une étude de 2011 dans la revue Sleep.

Comment se lever le matin quand on est dépressif ?

Avant toute chose, si vous souffrez de symptômes de la dépression, il faut se tourner vers un psychiatre qui pourra vous accompagner et, si besoin, vous prescrire un traitement médicamenteux adapté à votre cas.

8 conseils pour réussir à affronter la journée en cas de dépression

  • 1. Un simulateur d'aube sera particulièrement efficace, notamment dans le cas de trouble affectif saisonnier
  • 2. Se coucher et se réveiller aux mêmes heures chaque jour
  • 3. Faire des étirements en se levant ou quelques exercices de yoga pendant une dizaine de minutes
  • 4. Quelle que soit la suite de la journée, s'obliger à se doucher et à s'habiller
  • 5. Prendre un petit-déjeuner dans le calme. Même si on a envie de rien, il faut s'imposer une petite collation parce que le cerveau et le corps ont besoin d'énergie pour fonctionner.
  • 6. Appeler, chaque matin un référent : pour se donner un coup de pouce et du courage, choisissez une personne de référence, un proche à appeler tous les matins et sur lequel vous pouvez compter pour vous donner de la force et de l'énergie pour la journée qui s'annonce.
  • 7. Prendre un moment pour se reconnecter à soi. Pour gérer les pensées négatives, il est important de s'accorder un moment de paix et de calme intérieur. On peut opter pour la médiation, l'écriture, un auto-massage, etc.
  • 8. Pour finir, afin de ne pas trop bousculer son rythme, il ne faut pas faire de trop longues siestes. Une sieste de 10 à 20 minutes est idéale pour retrouver de l'énergie, mais on peut aller jusqu'à une heure maximum. ⚠️ Attention, il faut éviter les siestes de 30 minutes qui ont plus tendance à provoquer des inerties du sommeil (mauvaise humeur, sensation de malaise, désorientation) au réveil.

L'avis de la rédaction : accepter son rythme

Quand on est dépressif, on se sent toujours mieux le soir et vous savez désormais pourquoi, l'horloge interne est déréglée. Vous en avez conscience, vous savez désormais pourquoi et c'est un point à prendre en compte quand il faut organiser sa journée. Si vous souffrez de dépression ou que vous présentez certains symptômes, n'attendez pas pour consulter un psychologue. Il ne faut pas attendre, prenez soin de vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
 #BornToBeMe

Contacter un psychologue

Découvrez aussi :

Source : Cairn.info

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Hypervigilance : pourquoi suis-je tout le temps en état d’alerte ?

Un bruit soudain et bam ! Je sursaute. C’est une réaction typique lorsqu’on est dans l’hypervigilance, comme moi. Je surveille tout et j’ai l’impression d’être en état d’alerte quasi en permanence. Cela vous fait ça aussi ? En fait, l’hypervigilance est assez répandue, pourtant on en parle peu. On la retrouve particulièrement chez les personnes perfectionnistes ayant un manque de confiance en elles. Si vous vous retrouvez dans ces mots, découvrez ce qu’est cet état psychologique qui traduit une grande vulnérabilité.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Pourquoi choisir de se marier aujourd'hui?

En voilà une bonne question ? Personnellement, je n'ai jamais rêvé de me marier. Mes rêves de petites filles n’étaient pas faits de tulle blanc, de dentelle et de voile et j'aimais assez l'idée d'un amour si passionné qu'il se passerait d'une union sacrée. Pourtant aujourd'hui, force est de constater que je suis mariée depuis 5 ans et en plus, c'est moi qui ai fait la demande !

Plus qu'un simple derrière, les fesses prennent le devant 🍑

Depuis que j'ai rangé mes baggys et mes strings dans les armoires de mes années 2000, j'avoue m'être plutôt concentrée sur mes seins. Au point même de louper le retour de la fesse sur le devant de la scène. La fesse ? Pas seulement. LA fesse. Celle qui est bombée, qui a des formes, la généreuse, galbée et surtout la décomplexée. Parce qu'on ne s'y trompe pas, toutes les fesses ont leur mot à dire.

Les femmes en politique, des hommes comme les autres ?

Je connais mes classiques et s'il y a bien un truc dont je me souviens, c'est de chanter, à tue-tête, dans la voiture, Être une femme de Michel Sardou. Je devais avoir une dizaine d'années et je ne trouvais rien de plus subversif que de hurler : "Maîtriser à fond le système, accéder au pouvoir suprême : s'installer à la Présidence et de là, faire bander la France." Certes, on a connu moins sexiste, mais quoi qu'il en soit, depuis ce temps-là, féminisme et politique me passionnent, mais est-ce que ça va vraiment de paire ? Quelle est véritablement la place des femmes en politique aujourd'hui et qu'est-ce que ça nous apprend ?

Je veux travailler moins et mettre ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube