Le Trouble Affectif Saisonnier ou la « dépression saisonnière » expliqué par Delphine Py, psychologue

Mis à jour le par Delphine Py

Vous éprouvez des difficultés à vous lever le matin ? Vous somnolez toute la journée ? Vous grignotez et avez sans arrêt envie de sucrerie ? Peut-être souffrez-vous de Trouble Affectif Saisonnier (TSA), comme 2 à 3 % des Français. Delphine Py, psychologue, nous dit tout sur le sujet.🍂

Le Trouble Affectif Saisonnier ou la « dépression saisonnière » expliqué par Delphine Py, psychologue
Sommaire :

Le Trouble Affectif Saisonnier (TAS), qu’est-ce que c’est ?

🍂 Autrement appelé « dépression saisonnière », le TAS apparaît au début de l’automne et se termine à l’arrivée du printemps. Il est plus fréquent dans les régions éloignées de l’équateur dans lesquelles l’hiver est plus long. Il semble également toucher de manière plus importante les femmes que les hommes.

Plusieurs symptômes caractérisent le Trouble Affectif Saisonnier :

  • Une baisse de l’humeur,
  • Une perte d’intérêt et de motivation
  • Des difficultés à se concentrer
  • Une perte d’énergie
  • La modification de l’appétit et du sommeil (souvent accompagnée par une prise de poids et un besoin augmenté de sommeil)
  • Une diminution du plaisir
  • Une baisse de la libido
  • De l’irritabilité
  • Un isolement

Le risque du TAS est de tomber dans un cercle vicieux. En effet, plus la personne se sent fatiguée et déprimée, plus elle éprouve des difficultés à trouver de la motivation pour sortir et faire des activités. Ce phénomène aggrave par conséquent le trouble. - ©️ Instagram Psynergie

Quelles sont les causes du TAS ?

L’exposition à la lumière en est la principale cause. En effet, en automne et en hiver, nous sommes moins exposé.es au soleil et cela a un impact direct sur l’hormone du sommeil : la mélatonine. Et pour cause, la mélatonine n’est plus aussi bien inhibée le matin par la lumière du jour, ce qui entraîne des somnolences et de la fatigue tout au long de la journée.

🧠 Autre conséquence : le taux de sérotonine qui contribue à réguler l’humeur, semble également chuter à cause de ce manque d’ensoleillement.

Comment limiter le TAS ?

Voici quelques conseils pour limiter la déprime hivernale :

Exposez-vous à la lumière :

Pour limiter le TAS, il est conseillé de sortir à la lumière du jour le plus possible. Vous pouvez aussi ouvrir les volets et tirer les rideaux pour laisser entrer la lumière naturelle dans votre intérieur. En complément, vous pouvez également utiliser la luminothérapie qui imite la lumière du soleil.

Bougez :

C’est scientifiquement prouvé : faire de l’exercice physique régulièrement aide à réguler l’humeur. Alors quelle que soit la météo, marchez, courez, pédalez !

Entretenez votre vie sociale :

Le soutien social joue un rôle de protection face à la détresse psychologique. C’est pourquoi, même si cela vous semble difficile, acceptez le plus possible les propositions de sorties et entretenez le contact avec vos proches.

Communiquez :

Des moyens existent pour vous aider, comme les thérapies cognitives et comportementales (TCC) qui ont prouvé leur efficacité dans le traitement des TAS.

Il est donc essentiel de parler de vos difficultés à votre médecin ou à un psychologue si besoin.

Soyez patient.e

Surtout, gardez en tête que le Trouble Affectif Saisonnier s’améliore naturellement au printemps. Alors en attendant le retour des beaux jours, vous pouvez boire un chocolat près de la cheminée, lire un livre dans un bain chaud, rester sous la couette le dimanche matin, ou encore observer les belles couleurs des arbres… De bons moyens pour profiter des bienfaits de l’automne et de l’hiver !


Delphine Py - PSYNERGY
Psychologue Psychothérapeute TCC
Portable: 06 88 63 63 67

21 rue Blatin, 63000 Clermont-Ferrand


Prendre RDV



Article proposé par Delphine Py

Psychologue Psychothérapeute TCC Portable: 06 88 63 63 67 21 rue Blatin, 63000 Clermont-Ferrand

Nos derniers articles

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai découvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sûr) pour trouver du sucre pour mon café. C’est là qu’elle m’a expliqué qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai été surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliqué que ce dernier était meilleur pour la santé que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? Découvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Je veux travailler moins, laissez-moi vivre et passer ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Reprendre le travail après un congé maternité

Au rayon des choses de la vie qui ont le bon ton de nous donner le cafard, il y a... le retour au travail après un congé maternité. Adieu dorlotage et gouzi-gouzi et bonjour patron ! Quelle est la période idéale pour reprendre le travail ? Et comment gérer le manque ? On a quelques conseils pour vous aider à passer le cap.

7 applications bien-être gratuites : le top du bonheur

Notre smartphone est au centre de notre vie... pour le pire, mais parfois aussi pour le meilleur ! Et grâce à quelques applications bien choisies, il peut devenir un véritable coach bien-être, vous permettant de vivre mieux jour après jour. Découvrez, notre sélection d'appli bien-être gratuites.

Le slow sex : s'aimer en pleine conscience pour s'aimer mieux ?

Dans la vie comme sous la couette objectifs et performances sont souvent de mise. Dans la mouvance du Slow, qui invite à ralentir le rythme pour mieux vivre l'instant présent, se détendre et prendre soin de soi, le slow sex invite à décupler le plaisir, casser la routine, sans se focaliser sur l'orgasme comme preuve d'un coït réussi. Tout un programme !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici