"Je ne veux pas d'enfants" : foutez la paix aux femmes !

Mis à jour le par Lauriane Amorim

“Quand est-ce que tu fais un enfant ?” Ah cette phrase, je parie que nous sommes nombreuses à l’avoir entendu. Les injonctions faites aux femmes sont encore très fortes et quand il s’agit de maternité, c’est juste insoutenable. Aujourd’hui encore, on doit se justifier lorsqu’on émet le désir de ne pas avoir d’enfant. En fait il faudrait juste nous foutre la paix avec ce choix qui ne regarde que nous. On dit stop !

"Je ne veux pas d'enfants" : foutez la paix aux femmes !

Un destin imposé aux femmes

Pour les femmes, le destin semble tout tracé : faire et élever des enfants. Impossible d'imaginer qu'une femme ne veuille pas d'enfant, c'est presque aussi tabou que le regret maternel. D'ailleurs, quand certaines personnes parlent à une femme qui n'en a pas, elles évoquent toujours le moment "quand tu auras des enfants" et non pas "si tu as des enfants" 🤦‍♀️. 

Aucun cerveau humain ne semble accepter l'idée qu'on ne veuille pas d'enfants. Pardon, qu'une femme ne veuille pas d'enfant 🙄. Parce que oui, là aussi le sexisme fait rage. Si un homme ne veut pas d'enfant, il est rarement sommé sur le champ de devoir expliquer son choix. Sauf que l'instinct maternel n'est pas inné et qu'aucune personne, quel que soit son sexe, ne devrait donc avoir à justifier son choix. 

👋 Cet article pourrait vous plaire : Est-ce que je veux vraiment un enfant dans ce monde ? #ecoanxiete

Un choix injustifiable...

... Pour certaines personnes. Oui, celles qui ne comprennent pas le refus de la maternité. Pour elles, celles qui ne veulent pas enfanter sont sûrement aigries, entourées de chats, célibataires et ont une aversion. Tenez-vous bien, ce n'est pas le cas ! Il n'y a pas de profil type, à ce choix ! Par contre, les mauvais curieux voudront toujours avoir une justification, qu'ils s'empresseront de détruire :

  • "Je ne veux pas d'enfants parce que j'aime ma vie comme elle est, mon indépendance et ma liberté" réponse 👉 "tu es égoïste". 
  • "Je ne veux pas d'enfants parce que je ne les aime pas" réponse 👉 "Les tiens ça ne sera pas pareil". 
  •  "Je ne veux pas d'enfant parce que je n'en ressens pas le désir" réponse 👉 "Oh mais ça viendra".

Bref, ne pas s'expliquer est important, car sinon on s'engage dans un débat où on sera toujours en tort. Les gens qui demandent "pourquoi" à la phrase "je ne veux pas d'enfants" ne veulent pas vraiment connaître les raisons de ce choix, mais juste démonter notre argumentaire 😑. Alors autant ne pas leur répondre, surtout que cette question est parfaitement indélicate. 

👋 Cet article pourrait vous plaire : J'ai peur de perdre mes amies après avoir eu un enfant

Une question bien trop intime 

En fait, peu importe notre choix, que l'on décide d'avoir un enfant toute seule, en couple ou pas du tout, on ne devrait pas justifier le choix de la maternité, car c'est une question intime 🤷‍♀️. Faire pression pour avoir la raison et décortiquer les arguments ne permettra pas de faire changer d'avis la personne. Ne pas vouloir d'enfant, c'est un questionnement profond et permanent sur soi-même, sa vie, ses envies, ses besoins, ses émotions, ses ressentis que personne ne peut modifier. Ne pas vouloir d'enfant, c'est une volonté forte, un (non) désir profond qui implique comme tout choix des choses à perdre et des choses à gagner.

Femme et mère ne sont pas des synonymes, on peut tout à fait être heureuse et s'épanouir sans devenir parent et réciproquement. Ne pas avoir d'enfant est un choix personnel avec lequel chaque femme est en accord, chaque jour de sa vie, alors une bonne fois pour toute, qu'on leur foute la paix !

L'avis de la rédaction - "Pourquoi tu veux des enfants ?"

Vous vous êtes déjà rendu compte qu'on ne posait jamais cette question aux femmes qui attendent un enfant ou expriment leur désir de parentalité. Pourtant, l'importance de cette question est capitale, trop peu de personnes se questionnent réellement sur leur envie et ce qui les pousse à passer à l'acte. Un peu plus de remise en question et moins de jugement serait un bon commencement pour plus d'acceptation ! En attendant, si la question de la maternité vous taraude et que vous ne savez pas quoi répondre aux personnes toxiques, vous pouvez toujours vous faire aider par un thérapeute. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

La blessure de trahison : pourquoi ça fait aussi mal de se faire trahir ?

S'il y a une chose que j'ai beaucoup de mal à pardonner dans une relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou familiale, c'est la trahison. On se sent sale, diminué. La trahison, c'est la mort brutale de la confiance. Tous les souvenirs heureux semblent salis, factices. On doute de tout, on ne sait plus à quoi, à qui se raccrocher. Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle complexe, j'ai décidé de vous en parler.

5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

J'ai déjà été trompée par le passé, par un ex. J'ai vécu cela comme la pire des trahisons, car j'ai eu vraiment la sensation d'être bafouée et que je ne méritais pas d'être respectée. La trahison amoureuse, c'est sans doute la pire, par le biais de la tromperie. Alors comment s'en remettre et se reconstruire ? Il y a 5 étapes à surmonter pour pouvoir avancer avec cette blessure...

Blessure de rejet : la comprendre et l'accepter pour en guérir

Rupture amoureuse, dispute familiale, licenciement… On a toutes vécu un jour la sensation d’être rejetée, exclue ou mise à l’écart. Certaines arrivent à rebondir assez rapidement, quand d’autres en soufre de manière persistante. Pour ma part, j’ai compris comment avancer, car j’ai mis des mots : cela s’appelle une blessure de rejet. Comment peut-on souffrir d’une telle peur du rejet ? Comment en guérir et avancer ? Explications.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je crois qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube