Faire un bébé toute seule, et pourquoi pas ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Eh oui, et pourquoi pas ?! En tout cas c’est ce que je me dis du haut de ma petite trentaine. J’ai peur de manquer l’occasion de faire un enfant. Du coup, je me suis fait la promesse à moi-même : si dans 10 ans j’ai le désir d’avoir un enfant et que je ne suis pas en couple, je le ferais toute seule ce bébé ! Je sais que l’horloge biologique tourne et je ne veux pas regretter de ne pas avoir fait d’enfant à cause de mes choix de vie …

Sommaire : 

Pourquoi je ne suis pas encore mère ?

Dans ma vie, tout s'enchaîne très rapidement. J’ai fait mes études, trouvé un job et je fais en sorte de stabiliser mon emploi. Car pour moi il est important que je puisse faire carrière, je n’ai pas peur de réussir. Au contraire, je veux que ma vie professionnelle soit au cœur de ma vie. Et en plus de cela, j’ai toujours pensé que si un jour je devenais mère, il fallait que j’ai une situation stable et confortable. Pour moi, une carrière solide est une condition sine qua non pour fonder une famille.

Même si je suis actuellement célibataire, ça ne m’a pas empêché d’avoir des relations ! Mais jusqu’à maintenant, je n’ai jamais eu la sensation de trouver la bonne personne, celle avec qui je ferais un enfant. Soit je tombe sur des phobiques de l’engagement, soit des gens qui n’ont pas du tout envie d’avoir un enfant. Et c’est quelque chose que je peux comprendre ! Pour le moment j’adore mon célibat et ça ne me dérange pas d’être seule mais je ne veux pas rater le coche …

Par contre, je n’ai pas envie de faire un enfant avec le premier venu parce que le temps file et que mon horloge biologique tourne 😆. Faire un enfant avec quelqu’un c’est encore plus fort que le mariage. C’est une troisième vie qui unit deux personnes, c’est donc l’engagement ultime entre deux personnes. Et si j’ai envie de faire un enfant dans quelques années, je ne suis pas sûre de vouloir être liée à quelqu’un.

Faire un bébé seule, un combat

Malheureusement, nous n'avons pas toutes la chance ou l’envie de réussir le défi de faire un bébé “au moment moment”. Alors plutôt que d’essayer de trouver l’amour coûte que coûte pour fonder une famille, je préférerais me débrouiller seule. C’est encore la solution qui me conviendra le mieux ! Et je pense que chaque femme qui prend cette décision a mûrement réfléchi ce choix. C’est sans doute l'une des décisions les plus importantes dans une vie, donc on sait quand on se sent prête. En couple ou pas ! 😉

📌

Et je sais que si je ne suis pas en couple, je ne serais pas seule pour autant. J’ai la chance d’avoir une famille très aimante et je sais qu’elle me soutiendra pour la venue de cet enfant. Une famille ce n’est pas un papa et une maman, c’est un groupe de personnes aimantes, peu importe leur sexe et leur rôle. Et je sais que mon enfant aura plusieurs figures masculines qui l’accompagneront dans sa vie grâce à cet entourage solide.  

Ce qui me fait le plus peur, c’est le jugement des autres, en dehors de mon cercle proche. Étant hypersensible, j’ai peur de me prendre de plein fouet les remarques déplacées ou décourageantes. Je pense que je vais aussi devoir expliquer la situation lorsqu’il faudra inscrire mon enfant à la crèche et à l’école. Tous ne seront pas bienveillants. Prendre la décision de faire un enfant seule est une chose, affronter le regard d’autrui en est une autre. Surtout dans une société où on juge à l’emporte-pièce !

Une fois que la décision sera prise …  

La loi française n'autorisait que les couples hétérosexuels qui avaient des problèmes d'infertilité à avoir recours à la Procréation Médicalement Assistée (PMA). Donc, jusque-là, les femmes seules devaient aller à l'étranger comme en Belgique ou en Espagne pour concrétiser leur projet d'enfant. Cependant, depuis fin juin 2021, le projet de loi bioéthique a changé la donne. 

Dans le cadre du projet de loi de bioéthique, la PMA pour toutes a été votée ! C'est-à-dire, que les couples de femmes et les femmes seules pourront avoir recours à la PMA pour concrétiser leur projet d'enfant. La Fécondation In Vitro (FIV) sera beaucoup moins compliquée, puisqu'il sera possible de la faire dans mon propre pays. Un véritable soulagement, je suis heureuse d'avoir enfin ce droit de pouvoir devenir mère. Je veux avoir la possibilité d'être maman, même seule. 

L'avis de la rédaction : c'est VOTRE décision

Camille nous livre ici son cheminement intellectuel mais n'oubliez pas que le rapport au corps, à la maternité, le fait de désirer devenir mère ou non est une question des plus intimes. C'est VOTRE décision et celle de personne d'autre. C'est une question lourde de sens qui mérite d'être accompagnée. Consulter un thérapeute vous permettra d'avancer dans votre réflexion et de résoudre certains conflits intérieurs pour une grossesse harmonieuse, si tel est votre choix.  

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un thérapeuthe

Mais aussi :


Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Séduction compulsive : pourquoi j'ai besoin de plaire à tout prix

Le regard des autres est essentiel pour vous ? Vous n’arrivez jamais à dire non ? Vous faites tout pour que l'on vous remarque ? Ce besoin excessif de plaire pourrait bien être révélateur d’un mal-être profond. Pourquoi avez-vous autant besoin de plaire ? Comment se libérer de ce regard ? On vous dit tout.

En couple, je me lasse vite : mais pourquoi donc ?

Ma plus longue relation ? 2 ans, si je les additionne toutes. Comme si une malédiction planait au-dessus de ma tête d’éternelle insatisfaite, en amour je me lasse toujours, et très rapidement. Entre un timing mal géré, des défauts découverts trop tôt et cette horrible routine pas « bisous-dodo-pas folklo » je désespère. L’ennui ressenti en couple a forcément une explication, réfléchissons ensemble !

Vacances en couple : 5 conseils pour que ça se passe bien !

Les vacances, c'est toujours un moment que j'attends avec impatience. Encore plus si je pars avec mon amoureux, mon meilleur partenaire de voyage. Néanmoins, je me souviens que les premières vacances en couple, je n'étais pas rassurée. J'avais tellement peur que ça se passe mal, l'appréhension a pris la place de l'exaltation ! Entre pression et attentes différentes, les clashs peuvent vite devenir inévitables. Alors comment faire pour que ça se passe bien ? Voici 5 conseils !

Comment vaincre ses complexes ?

Jambes trop larges, lèvres trop petites, cicatrices ou même timidité, qu'ils soient physiques ou psychiques, les complexes ont souvent le mauvais goût de nous gâcher la vie et de nous rendre malheureuse. Mais on ne va pas se laisser faire comme ça ! On vaut mieux que ça, n'est-ce pas ?

Le topless, j'adore !

Alors que le maillot une pièce revient en force, on voit pointer (confinements obligent) la tendance du no-bra. Nos seins se baladent nus, tranquillement sous nos t-shirts, mais de là à les exposer à la plage… Eh bien moi, je dis oui ! Vive ce vent de liberté qui souffle sur nos poitrines et qu'importe si ce n'est plus vraiment à la mode tant que ça nous plaît !

Dépression

La dépression fait perdre confiance en soi, on se retrouve vidée, sans plus aucune envie ni force de vie. Alors comment faire quand on souffre de dépression pour se guérir au mieux ? Comment sortir de la dépression ? Voici 5 conseils pour remonter la pente et sortir de cette mauvaise phase.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici