J'ai peur de perdre mes amies après avoir eu un enfant

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Quand on est la première d'un groupe de copines à avoir un enfant, il peut arriver que l'on se frotte à leur incompréhension, voire ignorance face à notre nouvelle situation. Moins de coups de fil, plus d'invitation. Nos priorités ont changé et celle qu'elle connaissait avant n'est plus tout à fait celle d'aujourd'hui. La peur de perdre ses amies après avoir eu un enfant, n'est pas infondée.

J'ai peur de perdre mes amies après avoir eu un enfant
Sommaire :

La solitude de la parentalité

Même si je suis plutôt casanière, avant d'avoir un enfant, je passais beaucoup de temps à boire, discuter et danser avec mes amies. Après la naissance de mon fils, tout a changé 👶. Je ne sortais plus après 21h, histoire de pouvoir assurer pendant la nuit. Je ne voulais pas les saouler avec les exploits et les photos de mon bébé, mais comme il représente une grande partie de ma vie, je ne disais plus grand-chose. Quand elles ont proposé qu'on parte 4 jours ensemble, j'ai carrément refusé : j'ai du mal à quitter mon bébé 😨... C'est mal passé. 

Je ne mentirais pas, le saut dans la parentalité peut s'accompagner d'un profond sentiment de solitude. Ceux qui ne sont pas parents, ne savent pas. Ils ne connaissent pas cette nouvelle vie. Ils en sont loin et s'ils ne sont pas tout simplement agacés, ils ont parfois simplement peur de déranger et de s'imposer. Il n'y a pas de peurs et encore moins de regrets à avoir. Le problème ce n'est pas eux, c'est moi.

Perdre ou trier

Je n'ai jamais cru aux amitiés éternelles, qui perdurent toute la vie, alors perdre quelques amies en échange de mon magnifique bébé, tu parles si ça me gêne ! Mais finalement, je n'ai pas réellement perdu des amies. Après la naissance de mon bébé, j'ai changé et la nature de mes amitiés a, de fait, changé aussi. J'ai des amies qui sont très contentes ou assez fidèles pour venir prendre un verre de vin avec moi, sur mon canapé, sans mettre la musique trop forte. D'autres encore qui m'accompagnent au parc ou à la ferme pédagogique, même le dimanche matin. Certaines me demandent longtemps à l'avance pour réserver un restaurant, afin que j'aie le temps de trouver une garde pour mon fils, ou même qui proposent des déjeuners. 

👉 Bref, les personnes qui ont envie de nous voir feront toujours des efforts pour nous voir ! 

On ne perd pas forcément ses amis en devenant parent, on fait surtout le tri afin de trouver l'équilibre qui correspond à notre nouvelle vie 😉. Et si ce n'est pas un enfant qui vient bouleverser les amitiés, c'est parfois la vie, l'âge, les évènements qui font qu'on s'éloigne, qu'on se perd, parce que rien ne reste jamais identique.

Le pouvoir de la communication frappe encore

Le seul conseil que je donnerais et qui est valable pour tous les types de relations, c'est de communiquer : ouvrir son cœur, dire ce que l'on ressent et parler de ses craintes. Les amies ne savent parfois plus trop où est leur place dans notre nouvelle vie de parents et si elles n'ont pas d'enfants, elles ne peuvent pas deviner. Quand bien même elles auraient des enfants, chaque expérience a ses différences et personne ne lit dans les pensées, alors on fait l'effort de se parler pour se comprendre, plutôt que de s'en vouloir, chacune de son côté.

⚖️ L'équilibre entre les amies d'avant et le bébé de maintenant se fait peu à peu, mais l'amitié s'entretient, alors on continue d'envoyer un petit message de temps en temps et on répond aux appels.

L'avis de la rédaction : sélection naturelle...

Perdre certaines amies en cours de route peut faire mal parce qu'on s'attend à traverser les grandes étapes de la vie ensemble, comme dans les films. Ce n'est pas toujours le cas, mais rassurez-vous, vous vous ferez aussi de nouvelles amies avec qui vous vous sentirez plus en phase.  La maternité est déjà une sacrée expérience en soi qui chamboule pas mal de choses, peut-être que ça ne vaut pas la peine de se prendre la tête avec des gens qui ne veulent pas l'entendre ? 👉 Et si la perte de certaines amitiés ou du moins, le fait de moins vous voir vous fait de la peine, vous rend mal, n'hésitez pas à en parler avec un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! 

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Source : Je n’ai pas perdu mes amis après avoir eu des enfants. J’ai juste changé de vie - Huffington Post

Pas de problème quand on n'a pas d'amis, et d'ailleurs ne pas avoir d'amis, c'est grave ?

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

Le délicat sujet de l’aliénation parentale, controversée mais réelle ?

Il y a rarement des sujets que je trouve délicats à aborder, sauf ceux qui sont remis en cause, comme l’aliénation parentale. En effet, c’est un sujet à prendre avec des pincettes, tant il est encore débattu à l’heure actuelle. Cependant, c’est un sujet qui me tient à cœur, car il a été au centre d’un conflit au sein de ma famille. Voici donc pourquoi j’ai eu envie d’aborder ce sujet qui n’est vraiment pas simple. Explication.

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube