Allaitement et travail, ça se passe comment ? Le mode d'emploi !

Mis à jour le par Lauriane Amorim

La fin de votre congé maternité arrive à grands pas et en plus d'un petit pincement au cœur, à l'idée de devoir laisser votre bébé, si vous avez opté pour l'allaitement maternel, vous vous demandez comment vous allez bien pouvoir concilier retour au bureau et allaitement. Rassurez-vous avec un peu d'organisation, c'est tout à fait possible !

Allaitement et travail, ça se passe comment ? Le mode d'emploi !
Sommaire : 

Petit état des lieux : la reprise du travail, un stop à l'allaitement

La reprise du travail est souvent un frein à la poursuite de l'allaitement, et même parfois à l'allaitement tout cours. En effet, les pays qui ont un fort taux d'allaitement ont souvent un congé maternité bien plus long qu'en France. Par exemple, 70% des femmes norvégiennes allaitent encore à 6 mois. Elles bénéficient d'un congé de 49 semaines, contre 16 en France. Ce congé plus court empêche un allaitement d'au moins 6 mois, comme le recommande l'OMS. 

Les enquêtes montrent d'ailleurs qu'en France, ce sont les cadres, les femmes diplômées ou les inactives qui allaitent le plus longtemps. En somme, celles qui peuvent bénéficier d'un congé plus long.

📍
Est-ce que je peux allaiter pendant les heures de travail ? 
Oui, pendant 1 an à dès la naissance. Vous trouverez tous les détails sur le site du service public

Je reprends le travail, je peux continuer d'allaiter ?

Même si maman travaille, il est tout à fait possible de concilier allaitement et retour au bureau, sans pour autant avoir des gènes de super héroïne. Voilà de quoi vous aurez besoin :

  • Du soutien : celui de votre conjoint, de la personne qui va garder votre enfant, d'un groupe de mamans qui continuent l'allaitement en travaillant... À vous de trouver des personnes bienveillantes et à l'écoute, qui vous feront du bien et pourront en plus vous donner quelques bons conseils.
  • Un rythme irrégulier : Quoi ? Comment ? On peut donner un rythme irrégulier à son bébé ? Eh bien pourquoi pas, si c'est pour continuer à allaiter. Quand vous êtes avec votre bébé, les matins, les soirs, les week-ends, continuez de l'allaiter à la demande, même si ce n'est pas le même rythme qu'à la crèche ou chez la nourrice. Votre enfant comprendra bien vite que quand vous êtes là, c'est comme ça et que quand vous êtes absente, c'est autre chose.
  • De tirer votre lait : savez-vous que le Code du travail permet aux mamans salariées de tirer leur lait, mais aussi d'allaiter jusqu'à 12 mois après l'accouchement ? En effet, vous disposez d'une heure sur votre temps de travail, à répartir comme vous le souhaitez dans la journée. Si votre entreprise compte plus de 100 salariés, votre employeur doit même mettre à disposition un local ou une salle pour vous permettre de tirer votre lait ou d'allaiter votre bébé, sur place.

Comment tirer son lait au travail ?

Si pour poursuivre un allaitement à 100%, vous n'avez pas d'autres choix que de tirer votre lait, vous pouvez le faire sur votre lieu de travail. Dans ce cas, prévoyez un sachet en plastique dans lequel vous placerez vos accessoires. Une fois le lait tiré, gardez-le au frigo en attendant le second tirage. De retour chez vous, lavez simplement l'ensemble avec de l'eau et du savon.

allaitement tire-lait

Vous pouvez aussi tirer votre lait, tranquillement à la maison, et constituer des réserves en vue du retour au travail.

Tirer son lait n'est pas toujours évident. Souvent les tire-lait à double pompage, offrent de meilleurs résultats. L'avantage de tirer son lait, plutôt que de donner du lait artificiel chez la nounou ou à la crèche, c'est que la lactation est entretenue. Plus on tire de lait et plus on a de lait. Cependant, deux tétées par jour permettent de maintenir la lactation, si vous continuez d'allaiter à la demande les week-ends. Quoi qu'il en soit, le choix vous appartient ! 💪

allaitement et travail

⚠ Le petit rappel : au bureau, n'oubliez pas de bien vous hydrater (jusqu'à 2 litres par jour)

Enfin, dites-vous bien que le rythme des tétées évolue avec l'âge de votre bébé. Au fur et à mesure de la diversification alimentaire, seules deux tétées par jour devraient suffire. Vous n'aurez donc plus besoin de tirer votre lait (au travail).

Si c'est trop dur ?

Allaiter tout en reprenant le travail, ce n'est pas toujours simple et, suivant la situation, ça peut devenir un vrai casse-tête. Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas tirer votre lait, continuez d'allaiter votre bébé lorsque vous êtes avec lui. L'important, c'est de toujours vous montrer bienveillante envers vous-même et de ne jamais culpabiliser. Et le lait en poudre pour bébé, c'est bien aussi 😉, pas de pression inutile et culpabilisante pour allaiter. My body my choice. 

L’avis de la rédaction : et la transition allaitement/biberon ?

Avant de retourner au travail, il n'est pas nécessaire de ralentir l'allaitement en remplaçant les tétées par des biberons. Vous pouvez en effet, poursuivre l'allaitement de votre bébé jusqu'au dernier jour de votre congé maternité. Ne vous inquiétez pas, il finira toujours par accepter de prendre le biberon avec la personne qui le garde. Vous, vous vous éviterez quelques doses de stress juste avant de reprendre le chemin du travail. 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe 

Contacter un psychologue

Soyez plus que prête avec ces 7 trucs et astuces à connaître quand on attend son premier enfant.

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Comprendre La Ménopause Conseils Pour Vivre Cette Transition 🌺💬 Avec Laurence Dispaux

12 avril · Wengood

28:43


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube