Nos coachs sont à votre écoute
au 01 75 75 02 14

Lits bébé : Comment faire le bon choix ?

On ne va pas se mentir, il n’y a pas solution miracle pour inciter bébé à faire ses nuits. Toutefois, oui l’espoir se trouve tout de même dans les prochaines lignes, rien n’est perdu ! Nous avons enquêté sur les choix possibles de lits pour bébé afin de vous prodiguer les meilleurs conseils visant à favoriser son sommeil. Bébé vient de passer 9 mois confiné dans le ventre de sa maman. Il faudra donc essayer pour le rassurer de reproduire un espace cocon chaleureux. Couffin, Berceau, Lit à barreaux ? Et le Cododo c’est quoi ? Nous faisons le point.

Pour les nuits, l’OMS recommande de faire dormir bébé les 6 premiers mois dans la chambre parentale pour éviter les risques de mort subite du nourrisson. On ne parle pas de cododo mais bien de proximité. En revanche, il sera également recommandé de lui faire faire ses siestes en journée dans son lit, dans sa chambre. Cela lui permettra de s’habituer à son lit et lui évitera une transition trop brutale le moment venu de prendre possession de ses quartiers à temps plein.

Confort du bébé, modes, recommandations… Vous l’avez compris, le choix du couchage n’est pas une mince affaire ! 

Couffins et berceaux : des cocons sur mesure mais éphémères

De la naissance à 3 à 6 mois environ selon les modèles. On arrête quand le bébé commence à se retourner, à prendre à appui, à se mettre sur ses genoux. 

Le Couffin : le lit nomade

Il a l’avantage de proposer des dimensions réduites qui rassurent le nourrisson. Pour les parents la mobilité du couffin permet de transporter facilement bébé sans le réveiller.

Les points de vigilance : le matelas est la plupart du temps très fin, soyez donc très attentifs à la qualité du matelas et envisagez-le comme un couchage d’appoint. Attention à la récup ! Si vous possédez un couffin de famille ou si vous dénichez le couffin de vos rêves dans une brocante par exemple, il est primordial de porter une très grande attention au vieillissement des matériaux, à la solidité des poignées, aux signes d’usure. Vérifiez bien le fond, sa solidité ; quant à la hauteur elle doit être au minimum de 20 cm.

IMPORTANT : Ne posez jamais le couffin en hauteur sur une table ou autre. Il ne doit pas non plus être utilisé dans une poussette, ni dans la voiture pour remplacer un siège auto. Le couffin doit impérativement être posé au sol ou sur un support dédié.

Notre sélection

  • Le couffin souple de Vert Baudet : Le couffin tout confort à prix tout doux.  60 euros, vu en promotion sur le site de la marque à moins de 40 euros. Léger, douillet, pratique, son matelas amovible permet le passage en machine. Sa capote amovible permet de pouvoir protéger bébé de la luminosité.
  • Babymoov Travelnest 2 en 1  : Le sac à langer qui se transforme en couffin d’appoint ! 90 euros, vu à 54 euros en promotion sur le site de la marque.
  • Natiloo, éveil et nature : le couffin tout beau tout bio. 130 euros, vu en promotion à 83 euros sur le site de la marque. Livré avec matelas et chancelière. Matelas en coton bio, en pigment naturel. Amovible pour faciliter le lavage.

Le Berceau : le petit lit cocon

Comme le couffin il dispose de dimensions rassurantes pour bébé. Généralement de petite taille, il est facilement transportable dans la chambre des parents sans pour autant être un lit de voyage. N’hésitez pas à choisir un modèle à roulettes pour le côté pratique.

Notre sélection

Comme tous les produits de la marque Kinderkraft, ce berceau d’appoint est formidablement bien pensé. Il dispose d’une moustiquaire et de pieds adaptables pour lui permettre de se balancer comme un véritable berceau. Le matelas est déhoussable pour le lavage et les jouets mobiles sont inclus.

Le lit barreaux classique

Le lit barreaux peut être utilisé dès la naissance et généralement jusqu’à l’âge de 2/3 ans selon les modèles. Si votre budget est un peu restreint, vous pouvez ainsi faire l’économie d’un berceau. Le lit, lui, sera de toutes façons indispensable. Il en existe bien des modèles différents et pour tous les porte-monnaie. Certains ont des sommiers réglables en hauteur, voire même des roulettes ! Il convient de passer au grand lit avant que votre enfant ne soit assez dégourdi pour escalader les barreaux !

Notre conseil

Le lit à barreaux est moins accueillant pour bébé qui se sentira peut-être perdu dans ce grand lit. Son sommeil pourrait en être perturbé.

Rassurez-vous, il existe des solutions comme :

  • Les réducteurs de lit qui permettent de proposer un espace douillet et réduit dans le lit.
  • La technique de l’emmaillotage qui se pratique dans les toutes premières semaines de bébé pour le contenir, le rassurer et ainsi favoriser l’endormissement.

Les points de vigilance

Si les lits à barreaux que vous trouvez dans le commerce correspondent aux normes NF EN, soyez très attentif en cas de mobilier de seconde main. Vérifier que celui-ci soit bien aux normes actuelles . Il faut notamment que l’espacement des barreaux empêche que bébé n’y passe la tête. Renseignez-vous bien !

Le lit évolutif

Jusqu’à 6 ans environ. Certes plus coûteux, il a l’avantage de pouvoir être utilisé plus longtemps. Les deux barrières barreaux sont amovibles ce qui permet de le transformer en lit junior. Certains offrent également la possibilité d’ajouter une extension au sommier pour s’adapter à votre enfant encore plus longtemps.

Notre sélection

  • Le Schpinkle de Mokee. Avec ce lit évolutif vous pouvez même choisir la composition du matelas ! Dès 557 euros avec le matelas composé d’aloe vera. Trois niveaux de hauteur possibles, mais une seule taille de sommier en 70 x 140. Pensez alors aux solutions proposées un peu plus haut comme les réducteurs de lit ou l’emmaillotage si vous y couchez un nourrisson.
  • Calisson de ChambreKids.com. On regarde à deux fois le prix avant de se lancer : 699 euros. Le budget est élevé, surtout quand on sait la quantité d’achats à prévoir pour accueillir bébé. Toutefois si vous pouvez vous le permettre, voyez cela comme un investissement, car il s’agira d’un achat durable.

De la naissance à 5/6 ans

Bois biologique, fabriqué en France, MDF écologique, peinture à l’eau sans solvant. Le lit Calisson propose un sommier et matelas écologique et bio fournis pour sa version aux dimensions berceau 40 x 80. Le sommier est également fourni pour la transformation en lit enfant 70 x 140. Le plan à langer est également inclus. Prévoir d’ajouter par la suite le matelas 70 x 140 (139 euros)

Et le Cododo dans tout ça ?

Culturellement en occident du fait que la plupart des foyers le permettent et disposent d’un chauffage pour passer de douces nuits, parents et enfants disposent d’un espace nuit différent. Toutefois depuis quelques années le co-sleeping revient au goût du jour. Il permettrait un retour au naturel du contact parents-enfant.

Le plus souvent il permet surtout de rassurer les parents pensant que leur enfant est effrayé de se retrouver seul dans son lit. Or, il est important de savoir que si l’enfant reçoit suffisamment d’attention et de tendresse pendant la journée il ne se sentira pas en danger couché dans son petit lit.

  • Son principal atout : Il s’avère très pratique quand la maman allaite, car il lui évite de se lever plusieurs fois par nuit.
  • Les points de controverse : Le cododo est pointé du doigt car il peut nuire au sommeil des parents. Un sommeil pourtant indispensable pour faire face à de longues journées devenues plus chargées.

Il peut également nuire à la sexualité des parents. Bien sûr en faisant preuve d’imagination le lit n’est pas le seul endroit où le couple peut se retrouver. Toutefois quand les journées défilent à 100 à l’heure et que celles-ci sont en grande partie rythmées par bébé, il relève souvent de l’exploit d’organiser des galipettes hors chambre et/ ou hors nuit.

Une habitude dont il peut être difficile de se défaire. Dans certains cas, la maman peut avoir du mal à stopper le cododo. C’est notamment le cas quand la maman a instauré une relation un peu trop fusionnelle avec bébé et qu’elle craint pour des raisons, la plupart du temps injustifiées, de se séparer de lui pour la nuit.

Mais cela peut également provenir d’un traumatisme personnel provenant du passé comme le sentiment d’abandon par exemple. Dans tous les cas, n’hésitez pas à parler de vos craintes à vos amis ou à un psychologue. Quelques séances peuvent suffirent. Si vous êtes le papa, n’hésitez pas à aider votre conjointe à passer cette étape en douceur en reprenant votre place, en donnant une nouvelle vie à votre couple.

Bon à savoir : L’enfant lui, a besoin au bout de quelques mois de cette séparation qui lui permettra de gagner en autonomie. Comptez 4 à 6 mois.

La solution intermédiaire : Le co-sleeping oui, mais pas dans le même lit !

Les berceaux co-sleepers appelés aussi Lits Cododo. Ils se fixent directement aux rebords du lit parental, il permet de rassurer les parents à tout moment. Côté budget : il ne s’agit pas de la solution la plus économique notamment par rapport au temps d’utilisation pour lequel il est prévu (généralement 6 mois).

Notre sélection

L'avis d'émilie


Chaque situation est différente. Privilégiez la solution qui vous rassure. Si vous êtes serein il y a de fortes chances que votre enfant le soit également. Toutefois prenez en compte dans votre choix que : 
  • Le lit doit avant tout correspondre aux normes de sécurité en vigueur. L’esthétique ne doit jamais être le facteur décisif dans votre achat.
  • Le matelas doit être parfaitement adapté aux dimensions du lit pour éviter les risques d’étouffement.
  • Pour les mêmes raisons votre bébé doit être couché dans une turbulette, sur le dos.
  • On évite les draps, couettes, coussins et doudou dans le lit. Le tour de lit est lui déconseillé.
  • La peinture du lit doit être de bonne qualité, elle ne doit pas s’écailler car il n’est pas rare que les bébés mordillent les barreaux.
Il ne vous reste plus qu’à apprendre de jolies berceuses 😊 Et vous, avez-vous un secret, une astuce à nous partager pour rendre plus douces les nuits de bébé? Laissez-nous vos commentaires.





Par Emilie Potenciano, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Laissez-nous un commentaire

Découvrez nos podcasts


* N'oubliez pas de vous abonner !

Découvrez notre chaîne Youtube 

SAV.TITLE