Je ne suis pas parfaite, vous non plus, et alors ?

Mis à jour le par Anne-Fleur Saraux, fondatrice de Wengood

Régulièrement je fais des erreurs, je ne dis pas ce qu’il faut, je ne me sens pas à la hauteur... etc... J’ai pris l’habitude quand ce type de jugement de moi à moi émerge, de mettre le doigt dessus.

Je ne suis pas parfaite, vous non plus, et alors ?

D'abord, j’ai appris à transformer l’approche : et si du jugement je passais au constat ? 🤔 En effet car je ne suis pas parfaite, c’est un fait. Il n’y a rien à blâmer de cela.

👉 Ensuite, j’ai cherché pourquoi je voulais être parfaite. J’ai identifié que l’enfant en moi liait en condition nécessaire la perfection à l’amabilité : je ne peux être aimée si je ne suis pas parfaite. Et pourtant, ai-je l’impression que les gens autour de moi sont aimés ? Oui. Sont-ils parfaits ? Non. Pas de fatalité donc à ne pas être aimée même si je ne suis pas parfaite.

👉 Enfin, la perfection universelle et absolue n’existe pas. La vie est une succession d’instants présents et de situations uniques. Chaque situation implique son jeu de variables et ses besoins : la réponse et la personne parfaite seront uniques et différentes à chaque fois. Ma force c’est ma sensibilité ; dans certaines situations elle devient faiblesse. Il sera alors bien plus efficace de comprendre mon propre jeu de variables pour mettre mes forces au service de situations et mobiliser les autres quand mes faiblesses seront un frein... plutôt que de chercher à ne pas avoir de faiblesse. 

👉 Et donc quoi ? Et donc je m’accepte comme je suis. Ce qui compte c’est de comprendre ce que je suis plutôt que de chercher un utopique moi. Accepter d’être aimable pour mes forces et malgré mes faiblesses, voire pour mes faiblesses aussi ou surtout. Et peut-être apprendre à m’aimer pour ce que je suis. Je ne suis pas parfaite et c’est OK !


Article proposé par Anne-Fleur Saraux, fondatrice de Wengood

Mère & Dirigeante d'entreprise, tout simplement une femme d'aujourd'hui en voie de sérénité... qui partage ici ses histoires personnelles et les réflexions qu'elles lui inspirent

Nos derniers articles

On récolte ce que l'on sème, est-ce toujours vrai ?

Pour moi, cette expression a toujours sonné comme quelque chose de négatif. Comme une punition. Je l'entendais comme une menace : "si tu sèmes de mauvaises graines, tu n'auras qu'une mauvaise récolte." Sans doute quelque chose en moi pensait n'avoir rien de bon à semer. Des années plus tard, je comprends enfin que non seulement que récolter ce que l'on sème, ça peut être très positif, mais quand plus, il vaudrait mieux que ça le soit, parce que visiblement, on récolte TOUJOURS ce que l'on sème.

Pourquoi je me sens toujours coupable ? Comment arrêter ?

Le sentiment de culpabilité vous ronge, alors que vous n’avez rien fait de mal. Vous avez souvent l'impression que c'est de votre faute, que vous auriez pu agir différemment, en faire plus, etc. Pourquoi vous blâmez-vous alors que vous êtes innocent ? Comment arrêter de vous auto-flageller sans raison ? On vous explique tout !

9 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Je n'ai pas d'amis... Pourquoi ? Est-ce que c'est grave ?

Non pas que je passe mes journées seule, dans mon coin, sans décrocher un mot. J'ai bien deux ou trois personnes à appeler si je veux sortir boire un verre, mais je n'ai pas d'amis. Pas de "deuxième famille" comme on dit. Est-ce volontaire ? Est-ce qu'un trop mauvais caractère repousse tous ceux qui m'approchent ? Ou tout simplement la vie, qui nous éloigne de certaines personnes lorsqu'on grandit ? Je n'ai pas d'amis, est-ce vraiment grave ?

Je ne supporte pas les enfants de mon conjoint, au secours !

Vous avez enfin trouvé l'homme idéal. Il correspond à toutes vos attentes et votre bonheur serait total si seulement... il n'avait pas ses enfants que vous ne supportez pas ! 😤 Pour certains c'est un sujet tabou, mais pour vous, ce rôle de belle-mère est une plaie. Véritables monstres, ils vous insultent ou vous ignorent et c'est mal, mais ses enfants vous ne les aimez pas pire, vous les détestez et vous prenez à rêver d'une vie dans laquelle ils n'existeraient pas ("et si on partait vivre à l'étranger ?"). Tatata on se reprend, belle-mère ou marâtre, on a le droit au bonheur amoureux !

La météo intérieure, un exercice simple et très éclairant

Vers la fin de l'adolescence, j'avais inventé un jeu de mots, avec une partie de mon prénom, que j'écrivais très souvent : Lau rage ⛈️. Très colérique, je trouvais que cette combinaison me correspondait parfaitement. Ça grondait, ça éclatait en moi. C'était l'orage. Sans le savoir encore, je faisais état de ma météo intérieure. La métaphore la plus efficace pour faire le point sur ses émotions.

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici