Mes mauvaises résolutions - au moins je suis sûre de les tenir !

Mis à jour le par Lauriane Amorim

La nouvelle année s'annonce toujours comme un renouveau, une possibilité donc de se réinventer, de se transformer, de devenir meilleure. C'est souvent dans ce cadre que s'inscrivent les bonnes résolutions de la nouvelle année... que l'on s'empresse de laisser tomber après quelques mois - semaines. Changeons donc notre fusil d'épaule et prenons, pour 2024, de mauvaises résolutions, celles-là au moins, on est sûres de les tenir !

Mes mauvaises résolutions - au moins je suis sûre de les tenir !

Cette année je prends 4 mauvaises résolutions

Lasse d'espérer être plus mince, en meilleure santé, et plus brillante en plein dry january (qui n'a de dry que le nom), il me faut à peine plus d'un mois pour laisser tomber les bonnes résolutions, prises pourtant avant même que l'année ne se termine. 2023 m'a laissé sur le carreau, avec un goût d’huître pas fraîche dans la bouche, alors en 2024, salut les bonnes résolutions, je n'en prendrai que des mauvaises ! 😏

Mauvaise résolution n°1 : je procrastine

Vous savez quoi ? Notre cerveau est assez flemmard, il déteste les efforts. Il veut aller droit au but le plus simplement possible et être efficace sans trop de travail. Au lieu de chercher comment mieux nous organiser, suivons donc l'exemple de notre cerveau. Et vive la procrastination ! Remettre au lendemain n'est pas toujours une mauvaise chose. Ça permet parfois de mieux faire les choses, parce qu'on a pris le temps d'y réfléchir. Au lieu de faire mal et à contrecœur quelque chose aujourd'hui, attendez demain d'avoir la solution et l'énergie nécessaire pour bien faire les choses 😉.

👉 Mais si vraiment vous y tenez, on a aussi de bons conseils pour arrêter de procrastiner !

Mauvaise résolution 2 : je reste imparfaite

Parfois, je réfléchis tellement à la personne que j'aimerais devenir que je passe complètement à côté de l'essentiel : passer à l'action et devenir cette personne ! Alors à quoi bon ? Rester imparfaite, c'est faire un pas de plus vers l'acceptation de soi et donc ne plus perdre son temps à penser à qui l'on voudrait être, mais agir, vivre des expériences et évoluer avec elles 💪. Et puis c'est aussi faire un peu plus de place à la bad girl qui est en nous, et ça, c'est (presque) toujours une bonne idée.

Mauvaise résolution 3 : je fais ce que je veux et je dis ce que je pense

La peur du conflit m'impose souvent une diplomatie qui a tendance à mettre en péril ma santé mentale. Cette année, je prends le parti de me dire que tout est mieux dehors que dedans. Alors je râle, je rouspète et je dis non, quand je n'ai pas envie 😄. Pas la peine de blesser, d'humilier. On ne rentre pas chez sa copine en lui balançant au visage que sa robe est affreuse, mais quand elle veut pour la énième fois nous présenter l'ami d'un ami qui est assez mignon, mais surtout super gentil, là c'est non, ça suffit. Fini de s'imposer ce genre de choses ! En 2024, je continue de penser aussi à moi et à ce qui me fait du bien, ce qui participe à mon épanouissement. Tant pis pour les obligations sociales.🤷

Mauvaise résolution 4 : j'agis puis je réfléchis

Oui je sais, on nous dit toujours de bien réfléchir avant d'agir, mais à force est-ce qu'on ne réfléchit pas un peu trop pour finalement n'agir que très peu ? Alors mettons-nous en mouvement ! Fini de se demander si on est assez bien pour cette offre d'emploi : on postule. Fini de se demander si cette personne est vraiment faite pour nous : on lui déclare sa flamme. Encore une fois, c'est l'action et l'expérience qui nous forgent, nous poussent à nous corriger, à nous redéfinir et à trouver qui nous sommes. Une bonne raison de passer à l'action !

Des mauvaises résolutions, vraiment ? Entre petits plaisirs et grand bien-être

Prendre ces mauvaises résolutions est, en réalité, une manière subtile et, somme toute, assez pratique de prendre soin de nous-mêmes. Dans un monde toujours plus exigeant, où la perfection est souvent perçue comme un idéal à atteindre, ces résolutions nous rappellent que nous sommes humains, avec nos forces, nos faiblesses, et surtout, notre droit de nous autoriser quelques écarts pour nous rapprocher d'un certain épanouissement.

La procrastination peut nous permettre de prendre du recul, pour ensuite mieux rebondir. Accepter notre imperfection, c'est nous donner la chance d'évoluer de façon plus sereine et consciente. En troisième lieu, exprimer nos désaccords et nos refus nous aide à affirmer nos limites et à favoriser notre bien-être mental. Enfin, agir avant de réfléchir peut nous conduire à prendre des décisions basées sur notre intuition, souvent plus juste que notre pensée rationnelle. Donc, attendez... on dirait bien que ces mauvaises résolutions ne sont pas si mauvaises que ça !😳 En effet, elles nous aident à nous réconcilier avec nous-même et à naviguer la vie avec plus de légèreté.

Alors, cette année, donnez-vous l'autorisation d'être vous-même et imparfaites, de prendre votre temps, de dire non et d'écouter votre instinct. Vous pourriez être surprises de voir combien c'est bon. 😊

L'avis de la rédaction : comment tenir une mauvaise résolution ?

Ce n'est pas parce qu'on est subversive avec ces mauvaises résolutions, qu'elles sont pour autant faciles à tenir. La clé, c'est la peur. Mettre le doigt sur ce qui nous effraie, nos peurs inconscientes qui nous gâchent la vie et nous empêchent parfois de prendre le chemin qui nous plaît. Tenir de bonnes comme de mauvaises résolutions, demande de connaître ses peurs et de choisir de les affronter. Et puis, il faut aussi accepter de se laisser porter par la vie, d'avancer au feeling et de ne pas toujours se restreindre avec des croyances limitantes. 👉 Et vous, quelles sont vos mauvaises résolutions ? Dites-nous tout en commentaire ! Et si vous avez vraiment envie de prendre un nouveau départ cette année, n'hésitez pas à contacter un coach.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

La personne caractérielle : la reconnaître et comprendre son origine

Jamais je ne me suis décrite comme caractérielle. Par contre, je n’ai jamais eu de mal à associer ce mot à mon père. En vieillissant, j’ai peur de devenir comme lui, alors vais-je adopter le même comportement que lui ? D'ailleurs, comment peut-on définir la personne caractérielle ? Comment la reconnaître ? Quelles sont ses origines ? Autant de questions que je me suis posées et pour lesquelles j'ai trouvé mes réponses que je vais vous partager. Explications.

Je parle seul⋅e, c'est grave Docteur ? Pourquoi donc ?

Si vous avez lu ce titre à voix haute, alors cet article est fait pour vous ! Dans la rue, au travail ou encore chez vous, vous vous êtes déjà surprise à parler tout haut alors qu’il n’y avait personne d’autre que vous dans la pièce. Cela peut surprendre votre entourage ou provoquer en vous une sensation de gêne, mais pas de panique ! Personne ne s’est jamais fait interner pour avoir parlé toute seule. Il s’agit au contraire d’un comportement normal, et tenez-vous bien : positif ! Alors en quoi est-ce une bonne chose ? Comment se contrôler ? On vous explique tout.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Est-ce grave de ne pas avoir de rêve dans la vie ?

J'ai acheté un journal intime. Un journal qui me donne des thèmes sur lesquels écrire. Ce journal m'a demandé de lui décrire le rêve de ma vie. Et là, page blanche. Impossible de trouver quoi écrire. J'avais quelques trucs qui me venaient : voyager, apprendre ça, travailler ici, mais rien que je ne trouvais assez grand, ni assez important pour être LE rêve de ma VIE. Cette histoire m'a inquiétée. Est-ce qu'il faut absolument avoir un rêve dans la vie ? Est-ce que c'est essentiel ? Et est-ce grave si on n'en a pas ? 🤔

Être humble : pourquoi l’humilité est une qualité précieuse ?

Je me suis toujours demandé si je faisais preuve d’humilité. Je trouve qu’il est difficile de dire en toute transparence si on est humble ou pas. J’ai l’impression que cela est contradictoire : si on l’affirme, c’est que quelque part, on n’est pas humble. 🤔 Alors comment définir l’humilité ? Pourquoi est-ce une qualité précieuse ? Comment faire la différence avec le manque de confiance en soi ? Explications.

Vivre sans se projeter : Est-ce que le Carpe Diem peut être nocif ?

Regardez-nous mi angoissées, mi blasées, mais pleines d'une profonde incertitude. À peine avions-nous envisagé une vie sans virus mortel que la guerre est venue toquer à la porte de nos voisins. Je ne sais pas vous, mais pour moi, impossible d'envisager quoi que ce soit. Je me sens forcée de vivre au jour le jour, d'avancer sans percevoir l'horizon, de ne pas pouvoir me projeter. Si cueillir le jour, sans se soucier du lendemain (le fameux Carpe Diem) peut avoir quelque chose de romanesque, pour un être humain, avancer sans savoir où il va est extrêmement perturbant.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube