Oser dire les choses, même les plus difficiles pour une meilleure communication

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

On pense souvent que l'on parle assez, voire trop parfois, mais communiquer, ce n'est pas seulement parler. C'est dire des choses, faire passer un message qui doit être bien reçu. Et c'est là l'important, la manière dont est interprété un message. C'est pourquoi dire les choses clairement, même quand elles sont difficiles à dire, c'est capital pour une communication saine.

Oser dire les choses, même les plus difficiles pour une meilleure communication
Sommaire :

Bien communiquer, c'est quoi ?

Ne pas oser dire les choses, cacher ce qui dérange, être toujours douce et en somme ne pas déranger, vous empêche d'entretenir une relation saine. Ne pas vouloir vexer, c'est une relation qui va perdre en authenticité et même en confiance. Bien communiquer, c'est donc bien souvent jouer franc jeu. Attention, pas question non plus d'être agressive, brutale, de vexer ou d'affirmer son autorité en hurlant. 

Le but de la communication est justement de régler les conflits et non de les engendrer. Il faut tout simplement être soi et avoir un dialogue authentique et en face-à-face. On n'envoie pas un mail pour dire à son collègue que son retard sur ce projet est intolérable et on ne quitte pas son conjoint par texto : "je ne t'aime plus, à bientôt." Cet article pourrait vous intéresser : Gosthing, silence radio pour une séparation brutale

Avoir le courage d'être qui nous sommes

Si l'on se retrouve souvent embourbée dans des problèmes de communication : une communication rompue, des collaborateurs ou amis qui se parlent sur les dents, la méfiance, l'impression que l'on parle dans notre dos, c'est que l'on n'a pas eu le courage de dire les choses avec transparence. 😬 Ne pas oser dire ce que l'on pense, prendre des pincettes c'est prendre le risque qu'une relation s'enferme dans une spirale infernale. 

Mais, je suis bien la première à l'admettre, dire les choses comme elles sont ce n'est pas toujours simple. C'est même franchement compliqué ! La crainte de blesser, de vexer, d'être la source d'un conflit est très grande. Celle de perdre le contrôle en se laissant submerger par ses émotions l'est aussi. 

Ce sont ces comportements qu'il faut travailler pour avoir enfin le courage de dire les choses, même si elles sont difficiles à dire.

Connaître et gérer ses émotions est un premier pas essentiel, mais il faut aussi être totalement en accord avec soi-même 🙏. Si, par exemple, je veux faire un break dans mon couple, je le dis, clairement, sans être méchante, sans tourner autour du pot et j'énonce clairement mon intention. Car, si je suis claire avec mon intention, autant le faire savoir. Plus je suis claire avec moi et plus je peux l'être avec l'autre, et ça évite qu'il ne se laisse envahir par des interprétations fausses et folles ou des fantasmes délirants. Ainsi, la souffrance, l'énervement, la gratitude, les attentes, les besoins, etc. Toutes ces choses doivent être exprimées avec le plus de transparence possible.

L'avis de la rédaction : Mieux communiquer, c'est aussi mieux écouter

Être à l'écoute des autres est une qualité assez rare. Savoir dire ce que l'on pense c'est bien, mais savoir écouter son interlocuteur c'est essentiel pour que chacun ne reste pas sur sa position et que l'échange ne soit pas stérile. En fait, la clé d'une communication plus sereine, c'est de savoir s'écouter les uns les autres, d'accepter nos différences et de prendre du recul sur la querelle. Ça arrive, et ce n'est pas si grave, le tout, c'est que ça ne dure pas dans le temps. Dans ce cas, il faudra crever l'abcès... en disant les choses clairement ! Si vos relations sont compliquées, que les mêmes schémas se répétent, prenez rendez-vous avec un psychologue afin de comprendre d'où vient ce comportement et comment mettre en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de vivre plus heureuse.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Source : Bien communiquer, c’est avoir le courage de dire les choses - Psychologie

Et au fait, peut-on pleurer au travail ? Vous en pensez quoi, vous ?

Et aussi :

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

On récolte ce que l'on sème, est-ce toujours vrai ?

Pour moi, cette expression a toujours sonné comme quelque chose de négatif. Comme une punition. Je l'entendais comme une menace : "si tu sèmes de mauvaises graines, tu n'auras qu'une mauvaise récolte." Sans doute quelque chose en moi pensait n'avoir rien de bon à semer. Des années plus tard, je comprends enfin que non seulement que récolter ce que l'on sème, ça peut être très positif, mais quand plus, il vaudrait mieux que ça le soit, parce que visiblement, on récolte TOUJOURS ce que l'on sème.

Pourquoi je me sens toujours coupable ? Comment arrêter ?

Le sentiment de culpabilité vous ronge, alors que vous n’avez rien fait de mal. Vous avez souvent l'impression que c'est de votre faute, que vous auriez pu agir différemment, en faire plus, etc. Pourquoi vous blâmez-vous alors que vous êtes innocent ? Comment arrêter de vous auto-flageller sans raison ? On vous explique tout !

9 podcasts érotiques pour faire grimper la température 🔥

Le porno n’a jamais trop été ma tasse de thé. En revanche, j’ai découvert les podcasts érotiques et je dois avouer que ça m’a plu ! Déjà, parce qu’ils sortent du schéma classique très hétéronormé, on explore des points de vue érotiques pour les femmes, pour les personnes LGBTQ+, etc. On retrouve des témoignages, des fictions, des jeux de rôles… Chacun peut vraiment y trouver son compte ! Donc enfilez vos écouteurs et préparez-vous à découvrir des moments auditifs qui vont faire grimper la température !

Je n'ai pas d'amis... Pourquoi ? Est-ce que c'est grave ?

Non pas que je passe mes journées seule, dans mon coin, sans décrocher un mot. J'ai bien deux ou trois personnes à appeler si je veux sortir boire un verre, mais je n'ai pas d'amis. Pas de "deuxième famille" comme on dit. Est-ce volontaire ? Est-ce qu'un trop mauvais caractère repousse tous ceux qui m'approchent ? Ou tout simplement la vie, qui nous éloigne de certaines personnes lorsqu'on grandit ? Je n'ai pas d'amis, est-ce vraiment grave ?

Je ne supporte pas les enfants de mon conjoint, au secours !

Vous avez enfin trouvé l'homme idéal. Il correspond à toutes vos attentes et votre bonheur serait total si seulement... il n'avait pas ses enfants que vous ne supportez pas ! 😤 Pour certains c'est un sujet tabou, mais pour vous, ce rôle de belle-mère est une plaie. Véritables monstres, ils vous insultent ou vous ignorent et c'est mal, mais ses enfants vous ne les aimez pas pire, vous les détestez et vous prenez à rêver d'une vie dans laquelle ils n'existeraient pas ("et si on partait vivre à l'étranger ?"). Tatata on se reprend, belle-mère ou marâtre, on a le droit au bonheur amoureux !

La météo intérieure, un exercice simple et très éclairant

Vers la fin de l'adolescence, j'avais inventé un jeu de mots, avec une partie de mon prénom, que j'écrivais très souvent : Lau rage ⛈️. Très colérique, je trouvais que cette combinaison me correspondait parfaitement. Ça grondait, ça éclatait en moi. C'était l'orage. Sans le savoir encore, je faisais état de ma météo intérieure. La métaphore la plus efficace pour faire le point sur ses émotions.

Votre horoscope directement chez vous

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici