Body neutrality : le contre-pied du body positive ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

“Assume-toi, t'es bien", “tes rondeurs te vont bien”,”les femmes généreuses sont à la mode”... Je n’en peux plus d’entendre ce genre de remarques. Je suis grosse, et je fais depuis plusieurs années un travail pour me sentir bien dans ma “maison corporelle”. Il y a des jours où c’est le cas et d’autres moins. Mais s’il y a bien une chose que je ne supporte plus, c’est l’injonction à s'aimer physiquement. Surtout, on oublie bien souvent qu’on a pas qu’un corps à offrir, c’est pour cette raison d'ailleurs que le body neutrality est né.

Body neutrality : le contre-pied du body positive ?
Sommaire : 

Qu’est-ce que le body neutrality ?

Le mouvement “body neutrality” a fait son apparition à la suite du mouvement bien connu du “body positive”. Ce dernier a été vidé de son sens et le body positive n’est plus vu comme si positif désormais, écartant les corps trop maigres ou trop gros… C’est pourquoi le body neutrality est né. Il prend le contre-pied en mettant en avant le fait que le physique ne doit pas être une priorité, au détriment de la personne que l’on est.

Le corps au second plan

Le body neutrality est porté par des grandes figures, notamment l’actrice britannique, connue pour la série "The Good Place" Jameela Jamil. Au delà d’être actrice et présentatrice, elle est militante féministe engagée, elle a d’ailleurs crée “I weigh. Cela signifie littéralement “je pèse”. Attention, il ne s’agit pas de parler de son poids ou de régime ! Bien au contraire, il est là pour parler de notre véritable valeur à travers des valeurs humaines, intérieures, celles qui nous définissent.


"Ce post a amené une vague de femmes incroyables qui se sont tournées vers moi dans notre révolution contre la honte et la haine de soi, à l’égard de notre apparence, perpétuées par les médias. Je suis fatiguée de voir des femmes ignorer leur valeur, à quel point leurs vies et leurs accomplissements sont incroyables, juste parce qu’elles n’ont pas un put*in d’écart entre les cuisses.”


Photo de Jameela Jamil "la destructrice de régime"

Jameela Jamil "la destructrice de régime" sur I_weigh

🌿 C’est l’essence du body neutrality, le corps devient secondaire, les accomplissements sont tout aussi importants.

S’aimer, une norme supplémentaire ?

Le body neutrality est apparu en opposition au body positive. Ce dernier n’est plus un mouvement pour montrer les physiques invisibilisés par la société, mais pour accepter son corps. En soi, c’est une excellente chose de booster notre confiance en nous.

Cependant, on lit même parfois qu’il faut “s'assumer”, or il est important de rappeler qu’on assume une bêtise, mais certainement pas un corps ! En bref, à force d’être déformé et récupéré par les réseaux sociaux, le body positive est devenu une injonction maladroite.

Toujours plus d’injonctions

Les femmes croulent sous les injonctions et malheureusement le body positive en est devenue une aussi. En effet, la positivité peut être toxique, on a le droit de ne pas se sentir bien avec son corps. Dans la vie de tous les jours, le travail d’acceptation de soi est long et fastidieux, il ne peut pas être fait en un claquement de doigts. Il est même inaccessible pour certaines personnes puisqu’il faut être généralement accompagné par un professionnel. C’est donc une pression supplémentaire de vouloir s’aimer illico presto.

🤷‍♀️ Les femmes ont assez d’injonctions : il ne faut pas être trop maigre et encore moins grosse, mais tout de même avoir des seins et des fesses, des lèvres pulpeuses, des yeux de biche, des pommettes saillantes, etc. Et encore, on ne parle que du physique !

Le body neutrality, un mouvement plus sain

C’est pourquoi le body neutrality peut nous aider. Il est le juste milieu entre remise en question de notre corps ET acceptation à travers l’amour de ce dernier. L’idée est d’oser parler ou montrer ses complexes, tout en parlant du fait qu’il est compliqué de s’aimer totalement et entièrement. Le body neutrality, c’est donc différentes choses. On peut parler du fait qu’on ait envie de s’accepter et de montrer quel chemin on a emprunté. La route est longue pour se sentir bien avec son corps dans notre société, c’est pourquoi il faut en parler sans pression ni jugement. 

De plus, au-delà de parler du rapport que l’on entretient avec sa propre image, il est important de penser aussi à ses réussites, à ses émotions, à la personne que l’on est. Le physique ne fait pas tout ! Et c’est sain de le dire et de dire que l’on a du mal avec soi.

❤️ Ne pas aimer son corps, c’est ok. Mais quoiqu’il arrive, il est important de le respecter en faisant du mieux qu’on peut.

L'avis de la rédaction : tout est question d'équilibre

Le body neutrality, c'est un peu un cessez-le-feu, un drapeau blanc, une pause entre vous et votre apparence physique. Vous n'êtes pas obligé d'aimer votre corps dans ses moindres facettes et c'est très bien. Cependant attention, encore une fois, ici tout est question d'équilibre. Si votre apparence physique vous handicape, vous freine ou encore vous empêche de faire certaines choses... ce n'est pas bon ! Si c'est votre cas, contactez un coach afin de vous réconcilier avec votre corps.

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Source : aufeminin.com

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Êtes-vous en bonne condition physique ? On fait le bilan

Être plus heureuse, ça commence par prendre soin de soi et de son bien-être. Mais, pour prendre soin de soi, il faut commencer par bien se connaître, connaître son corps et savoir de quoi il est capable. Pour le savoir, il faut donc déterminer si vous êtes en bonne condition physique. Alors c'est parti, le test est rapide, mais la tenue de sport n'est pas optionnelle !

Le sucre de coco, bien meilleur que le sucre ordinaire pour notre santé ?

J’ai découvert le sucre de coco lorsque j’étais chez une amie. Je fouillais son placard (avec son autorisation bien sûr) pour trouver du sucre pour mon café. C’est là qu’elle m’a expliqué qu’elle n’achetait plus de sucre ordinaire, mais uniquement du sucre de coco. J’ai été surprise, car j’avoue que je ne connaissais pas le sucre de coco. Elle m’a expliqué que ce dernier était meilleur pour la santé que le sucre blanc. Est-ce vrai ? Quels sont les avantages du sucre de coco ? Découvrons ensemble quels sont les bienfaits de ce sucre.

Je veux travailler moins, laissez-moi vivre et passer ma vie pro au second plan !

J’ai toujours fait passer ma vie professionnelle au second plan, car ce qui m’intéresse le plus, moi, c’est la création. L’art, de manière générale, est une source de bien-être. Oui, mais voilà, le problème est qu’il est difficile de vivre de son art et de ses créations. Particulièrement dans une époque capitaliste où la productivité et la consommation comptent par-dessus tout. Mais ne faut-il pas revoir notre conception du travail ? Et si on travaillait moins pour vivre plus ? Comment faire pour réellement travailler moins ? Explication.

Reprendre le travail après un congé maternité

Au rayon des choses de la vie qui ont le bon ton de nous donner le cafard, il y a... le retour au travail après un congé maternité. Adieu dorlotage et gouzi-gouzi et bonjour patron ! Quelle est la période idéale pour reprendre le travail ? Et comment gérer le manque ? On a quelques conseils pour vous aider à passer le cap.

7 applications bien-être gratuites : le top du bonheur

Notre smartphone est au centre de notre vie... pour le pire, mais parfois aussi pour le meilleur ! Et grâce à quelques applications bien choisies, il peut devenir un véritable coach bien-être, vous permettant de vivre mieux jour après jour. Découvrez, notre sélection d'appli bien-être gratuites.

Le slow sex : s'aimer en pleine conscience pour s'aimer mieux ?

Dans la vie comme sous la couette objectifs et performances sont souvent de mise. Dans la mouvance du Slow, qui invite à ralentir le rythme pour mieux vivre l'instant présent, se détendre et prendre soin de soi, le slow sex invite à décupler le plaisir, casser la routine, sans se focaliser sur l'orgasme comme preuve d'un coït réussi. Tout un programme !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici