La Covid a-t-elle boosté l'utilisation des sextoys ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Ahhhh qui n’a pas déjà utilisé de sextoys, doit fermer cet article. Non, bien sûr, je plaisante ! Au contraire, il est important de le lire pour constater que beaucoup de gens en utilisent. D’autant plus depuis l’année 2020 ! Et que s’est-il passé cette année-là ? L’arrivée de la pandémie et deux confinements ! Mais est-ce que l’explosion de l’utilisation des sextoys est dûe à la Covid-19 ? Il y a tout de même la moitié des français qui en ont déjà utilisé un. Penchons-nous sur le phénomène avec attention !

La Covid a-t-elle boosté l'utilisation des sextoys ?

1 français sur 2 a déjà utilisé un sextoy

2020, l’année du record

L’utilisation des sextoys a explosé l’an dernier selon une étude de l’Ifop pour la boutique “Passage du désir”. Les français s’offrent de plus en plus des petits jouets coquins, en particulier à la Saint-Valentin. Le niveau de consommation annuelle de sextoys est passé de 25% à plus de 30% en 2020. Est-ce que cette utilisation accrue est due aux confinements ? En effet, plus facile de prendre du temps pour soi ou pour son couple lorsqu’on est enfermés chez soi … Ou est-ce parce que les français sont de plus en plus curieux et aiment explorer leur sexualité ?

🍆 51% des français entre 19 et 69 ans avouent avoir déjà utilisé un sextoy, soit plus d’1 français sur 2 !

L’utilisation de sextoys réellement due à la pandémie ?

En réalité, ce n’est pas la crise sanitaire qui est à l’origine de l’explosion de l’utilisation des sextoys. Depuis quelques années, l’usage des jouets coquins se démocratise. Les jeunes générations, comme les moins jeunes, sont de plus en plus à l’aise avec leur sexualité. Les français explorent leur plaisir, des livres comme Jouissance Club font un carton ! C’est la preuve que l’utilisation des sextoys s'est démocratisée, sans que la Covid en soit responsable. Néanmoins, l’enquête Ifop démontre que la crise sanitaire a accéléré la banalisation des sextoys.

Cet article peut vous intéresser >>> Sexe et confinement : le feu d'artifice, vraiment ?

Qui utilise des sextoys ?

Les couples plus que les célibataires

Spontanément, on pense que ce sont plus les célibataires qui utilisent des sextoys, car ils ne sont pas en couple. Or c’est un cliché totalement faux ! 46% des couples ont déjà utilisé un sextoy, contre 34% pour les célibataires. La raison est bien simple, lorsqu’on est en couple, on cherche à renouveler sa sexualité ! L’exploration à travers l’utilisation des sextoys permet d’avoir une sexualité plus épanouie.

👀 Les sextoys accroissent le plaisir sexuel, alors pourquoi s'en priver ?

Les femmes et les hommes à égalité

On pourrait penser que les femmes utilisent plus de sextoys ! Ils sont en effet plus associés à la masturbation féminine dans l’esprit collectif. En réalité, les hommes en utilisent tout autant que les femmes ! L’étude de l’Ifop montre que 50% des hommes et 52% des femmes font l’expérience de l’utilisation d’un sextoy au cours de leur vie dans leur couple. Au niveau des célibataires, nous avons déjà vu qu’ils sont moindres, mais il y a tout de même 36% des femmes et 31% des hommes qui en utilisent. Un taux presque similaire !

🍑 Il y en a pour tous les goûts au niveau des sextoys, l’important est de trouver celui qui nous convient et qui nous apporte du plaisir.

Passer le cap pour l’utilisation d’un sextoy

Utiliser un sextoy n’est en rien une honte, au contraire, c’est un moyen de stimuler son plaisir et celui de son partenaire. Si c’est quelque chose qui vous tente, que vous soyez en couple ou célibataire, il ne faut pas hésiter à tester. Bien sûr, si vous souhaitez l’utiliser pendant un rapport sexuel, il faut quand même avoir le consentement de l’autre personne. Mais une fois que vous avez communiqué à propos de cette envie, l’important est de bien choisir son sextoy. Il y en a qui sont spécialement adaptés aux couples comme la gamme des sextoys WeVibes.

Il y en a vraiment pour tous les goûts, n’hésitez pas à lire les avis des autres clients ou même à suivre les comptes Instagram comme Jouissance Club, Orgasme et moi, Je m’en bats le clito, … Les créatrices de ces pages font souvent des revues à ce propos.

L'avis de la rédaction : L'importance d'une sexualité épanouie

Si vous rencontrez des difficultés pour lâcher prise pendant l'acte sexuel, que vous ne vous sentez pas à l'aise avec votre corps ou que quelque chose vous empêche de vous épanouir sexuellement, prenez rendez-vous avec l'un de nos sexologues pour identifier le problème ensemble et trouver des solutions.

Contacter un sexologue

Mais aussi :

Source : La Depeche / Enquête Ifop pour Passagedudesir.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

La blessure de trahison : pourquoi ça fait aussi mal de se faire trahir ?

S'il y a une chose que j'ai beaucoup de mal à pardonner dans une relation, qu'elle soit amicale, amoureuse ou familiale, c'est la trahison. On se sent sale, diminué. La trahison, c'est la mort brutale de la confiance. Tous les souvenirs heureux semblent salis, factices. On doute de tout, on ne sait plus à quoi, à qui se raccrocher. Pour mieux comprendre cette blessure émotionnelle complexe, j'ai décidé de vous en parler.

5 étapes pour pouvoir surmonter une trahison amoureuse

J'ai déjà été trompée par le passé, par un ex. J'ai vécu cela comme la pire des trahisons, car j'ai eu vraiment la sensation d'être bafouée et que je ne méritais pas d'être respectée. La trahison amoureuse, c'est sans doute la pire, par le biais de la tromperie. Alors comment s'en remettre et se reconstruire ? Il y a 5 étapes à surmonter pour pouvoir avancer avec cette blessure...

Blessure de rejet : la comprendre et l'accepter pour en guérir

Rupture amoureuse, dispute familiale, licenciement… On a toutes vécu un jour la sensation d’être rejetée, exclue ou mise à l’écart. Certaines arrivent à rebondir assez rapidement, quand d’autres en soufre de manière persistante. Pour ma part, j’ai compris comment avancer, car j’ai mis des mots : cela s’appelle une blessure de rejet. Comment peut-on souffrir d’une telle peur du rejet ? Comment en guérir et avancer ? Explications.

Névrose abandonnique : comment gérer le sentiment d’abandon ?

Avoir peur de finir seul·e. Qui n'a jamais eu ce sentiment ? Je crois qu'on a tous et toutes en nous cette crainte d'être abandonné. Cependant, pour certaines personnes, ça va plus loin, au point qu'elles donnent tout à leur proche, même les choses les plus folles et au point de s'épuiser. Ce comportement est révélateur de la névrose abandonnique, c'est-à-dire, la peur d'être abandonné. Alors, voici comment la détecter et s'en défaire.

Les 5 blessures de l'âme : tout savoir pour ne plus souffrir

Rejet, abandon, trahison, humiliation, injustice… Autant de mots qui n'évoquent pas quelque chose de positif et qui correspondent aux 5 blessures de l’âme. L’autrice canadienne, Lise Bourbeau, a publié un livre à ce propos et elle explique en quoi les blessures émotionnelles nous affectent et nous perturbent. À cause d’elles, on s’empêche d’être nous-même, c’est pourquoi, il faut les connaître et les décrypter pour se débarrasser de sa souffrance.

Ennéagramme : le test pour tout savoir sur soi

En introspection on observe, on analyse et on étudie sa propre personne. Pour connaître ce qui nous pousse à avancer, ce qui nous anime, ce qui nous motive, on peut se baser sur le test d'Ennéagramme. Un outil de connaissance de soi qui nous aide à comprendre qui nous sommes vraiment et à redéfinir une certaine image que l'on peut avoir de soi. Voici tout ce que vous devez savoir sur l'Ennéagramme.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube