Sexe et confinement : le feu d'artifice, vraiment ?

Le confinement n°1 nous promettait un véritable feu d'artifice olé olé sous la couette et puis bon... pas plus que ça en fait. Et voilà qu'un confinement n°2 arrive, alors il est peut-être temps de redresser la barre. Mais, il faut bien admettre que le confinement a bouleversé notre vie sexuelle. Quand les couples ne se frottent qu'au pilou pilou de leur pyjama, les célibataires et les couples séparés doivent composer avec une frustration pas toujours simple à gérer.

Sommaire : 

Le confinement, ce tue-l'amour

C'est ce qui ressort de plusieurs études, c'est que confinement et désir sexuel ne font pas bon ménage du tout. Bizarre ? Pas vraiment. Il est vrai qu'à l'idée de rester enfermé chez soi avec le sexe comme (presque) unique source d'amusement, le confinement semblait parti pour être une bien belle partie de jambes en l'air générale. Il n'en fut rien. 

Le télétravail empiète bien souvent sur la vie perso, la présence permanente du conjoint et des enfants, les kilos pris, la motivation pour faire du sport qui peine à venir, sans parler des angoisses liées à la santé, aux finances. Voilà autant de raisons qui font fondre la libido comme neige au soleil. De là à ne plus du tout penser au sexe, pas vraiment. Le trafic des sites de rencontres classiques et extraconjugales a explosé et nombreux sont ceux qui ont cherché à recontacter leur ex... comme ça… pour prendre des nouvelles (oui, oui !...). Visiblement à l'inverse des pandas, l'être humain n'est pas fait pour se reproduire en captivité et ça fait naître beaucoup de frustrations et d'interrogations. Cessons donc de nous questionner et passons à l'action ! Nous en sommes  déjà à notre deuxième confinement et il n'est jamais trop tard pour agir.

Comment renouer avec sa vie sexuelle pendant le confinement ?

1. Le massage érotique

Le confinement vous laisse du temps, c'est parfait ! Profitez-en pour vous masser et vous faire masser. Pour renouer avec son intimité, rien n'est plus fort que le toucher. Lancez-vous donc dans une séance de massages érotiques. Embrassez, caressez, effleurez et favorisez les zones érogènes.

2. Sexe sans pénétration

La fatigue, le stress, l'anxiété ont des effets néfastes sur les hommes. Les sexologues le confirment, en ce moment ils reçoivent de nombreux appels d'hommes souffrant d'impuissance. Alors pourquoi ne pas faire l'amour sans passer par la case pénétration. Ce que nous nommons parfois à tort préliminaires c'est déjà du sexe et de la relation sexuelle, pour le reste, écoutez-vous et faites ce que vous voulez. La pénétration n'est absolument pas essentielle pour un rapport sexuel réussi. Pour aller plus loin sur le sujet, il existe un excellent livre sur le sujet, Au-delà de la pénétration de Martin Page.

>>> Cet article pourrait vous plaire : le vaginisme, un problème psychologique ?

3. Prendre rendez-vous

Ça ne paraît pas très romantique de prime abord, mais si on y réfléchit, dans nos vies, nous programmons tout. Nos repas, nos réunions, nos rendez-vous, le coucher des enfants. Tout répond à une temporalité, une organisation, alors pourquoi pas le sexe ? Pourquoi ne pas prendre rendez-vous avec son partenaire pour faire l'amour ? C'est un peu comme un rencard sauf que comme vous vous connaissez, vous passez directement par la case sexe et en plus, vous pouvez choisir le moment qui vous va le mieux et en plus vous pouvez vous préparer pour ce moment. Sous-vêtements, parfum, c'est le moment de séduire et de se séduire.

4. Se séparer

Le désir se nourrit de l'absence, voilà pourquoi en confinement c'est plus compliqué de retrouver sa libido. Il faut donc, dans la mesure du possible, se séparer et ne pas utiliser les mêmes espaces durant la journée. La séparation permet de respecter le besoin de pudeur et d'intimité de l'autre. Pendant le premier confinement beaucoup se sont plaints de ne pas pouvoir se masturber tranquillement. En couple, la masturbation est aussi très importante dans la construction du désir. Préserver son intimité est donc essentiel. Se séparer, ne pas manger ensemble la même chose, ne pas regarder le même film, en période de confinement c'est aussi important pour faire monter le désir, parce que ça permet ensuite de créer un contact en racontant à l'autre ce que l'on a fait. Si on a eu son partenaire sur le dos toute la journée, lorsqu'on a fini de télétravailler il y a fort à parier que l'on n'a plus grand chose à lui dire et plus vraiment envie de partager un moment d'intimité avec lui.

5. Ne pas se mettre la pression (sexuelle)

Les femmes ont souvent tendance à penser qu'elles sont en charge du bien-être physique et émotionnel de leur partenaire (c'est compris dans la charge mentale !). Mais ce n'est pas le cas, inutile de vous mettre une pression supplémentaire sur le dos. Faites l'amour quand vous en avez envie et non pas uniquement pour satisfaire au besoin de l'autre, surtout si l'autre vous met la pression, là c'est qu'il y a un problème et c'est assez néfaste.

3 conseils pour pallier le manque de sexe pendant le confinement

Et les célibataires et couples à distance dans tout ça ? Que leur libido fasse un bon ou pas, le résultat est le même : patience et frustration.

1. Se changer les idées

Vous venez de rencontrer quelqu'un qui vous attire vraiment, mais le confinement a mis un coup d'arrêt brutal à toute tentative de rapprochement, alors il va falloir se changer les idées. Cuisine, film, appel à un ami, tri, rangement, tout est bon pour penser à autre chose qu'au sexe. Et sinon pour chasser sa frustration on peut aussi :

2. Mieux se masturber

En 2020, la masturbation c'est du sexe qui n'est plus du tout tabou mais qui est en plus très tendance. Preuve s'il en est, à l'annonce du reconfinement les ventes de sex toys ont augmenté de 185%. On n'hésite donc plus à se masturber et même à le faire mieux. Avec des jouets sexuels certes, ou encore à distance avec un partenaire pour créer du lien, mais aussi via des plateformes de JOI (jerk off instruction - masturbation guidée en français), qui permettent de recréer une présence par des séances de masturbation guidée. On en trouve en vidéo ou par le biais de podcasts, comme sur le site voxxx.

« Nous avons dédramatisé un peu cet univers. Le coquin gentil fonctionne, il y a une tendance du paraître vers le bien-être. On ressent moins de culpabilité des clients qui viennent si l'on compare à la période avant-Covid » Patrick Pruvot dirigeant de Passage du désir

C'est important parce que loin d'être triviale, la masturbation aide à prévenir la dépression, donne confiance en soi et aide à prévenir l'anxiété. Tout ce dont on a besoin en ce moment !

3. Développer son imaginaire

Le confinement, c'est le moment d'apprendre de nouvelles choses et d'essayer de sortir un peu de sa zone de confort, y compris côté sexe et même si vous êtes seule. Le porno peut vous y aider. Avec le porno on a tendance à se contenter des mêmes choses, des mêmes scènes. Il faut profiter de la période pour s'ouvrir et permettre à son imaginaire de se développer en recherchant du porno plus féministe par exemple, ou qui change d'un point de vue ethnique ou orientation sexuelle. Vous verrez qu'après vous sortirez de ce confinement en ayant fait le plein de nouvelles idées pour pimenter votre vie sexuelle.


L'avis de la rédaction - Automne et libido ne font pas bon ménage

Vous ne le savez peut-être pas, mais sans doute le pressentez-vous, la lumière et le soleil dopent la libido, autant dire qu'en cet automne maussade et confiné, notre libido se frôle dangereusement à notre dépression saisonnière. On doit lutter contre le froid, la fatigue, le stress alors même avec le chauffage à fond, difficile de passer sous la couette. Le printemps et l'été sont les saisons de la chaleur, du soleil et de la sensualité donc de la libido. En attendant le retour du soleil (et de plus de légèreté) pas d’inquiétude si vous n'avez plus trop envie. Essayez tout de même de passer du bon temps en couple ou même seule en privilégiant le toucher et la communication, faute de mieux.

Contacter un coach en amour

Avis d'expert : Pourquoi consulter un sexologue en ligne ?

Mais aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Nos derniers articles

La mythomanie : mentir pour se valoriser

« Il ment comme un arracheur de dents ! », vous faites face à un mythomane dans votre...

Lire

Peur d'aimer

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur ...

Lire

Fou rire nerveux

Dans une situation inappropriée, vous vous pincez les lèvres pour vous retenir de rir...

Lire

Pensée positive : quand le positif attire le positif ! 😄

C'est prouvé, penser positif apporte du positif et voir tout en noir ne vous apporter...

Lire

Vous allez adorer lire ces livres à la plage

Lire un bon livre, c'est toujours une chouette expérience. C'est reposant, inspirant ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici