Pourquoi est-il si difficile de parler de sexe ?

Mis à jour le par Emilie Potenciano, rédactrice pour Wengood

Nous sommes cernés par le sexe : publicités, revues, films, lectures érotiques à succès… Pourtant en parler reviendrait à ouvrir en grand la porte de sa chambre à coucher et offrir ainsi son intimité aux regards critiques. Mais pourquoi donc ce sujet, pourtant omniprésent dans notre société, se révèle si honteux voire tabou quand il s’agit d’en parler avec nos proches ? Explications.

Essayons ensemble, d’identifier les origines de nos gênes et, de comprendre l’intérêt d’aborder le sexe comme l’on commenterait une recette de cuisine. Gourmand-croquant à ses heures, le sexe est surtout un aspect fondamental de notre vie qu’il est important de mieux connaître comme l’est celui de se nourrir pour nous aider à nous épanouir.

Ces 3 peurs qui nous empêchent de parler de sexe librement

1. La peur d’être différent

Nous imaginons une pression sociale qui n’a pas lieu d’être. Dites-vous le bien, il n’existe pas une seule manière de pratiquer le sexe comme il n’existe pas de manière « correcte » de vivre sa sexualité. Il y a autant de façons d’envisager le sexe que de personnes qui le pratiquent. Et puis s’il n'y avait qu’une seule méthode, les fantasmes n’existeraient pas. Quel ennui !

Tous les goûts sont dans la nature. Il faut donc prendre conscience de ce que nous aimons, et ne pas nous juger. Passé ce stade il est plus facile de s’accepter et de libérer la parole. Il n’y pas de mal à se faire du bien ! Et qui sait vous pourriez peut-être inspirer quelques copines et vice et versa.

2. La peur du rejet

Parler de sexe, c’est se mettre à nu au sens propre comme au sens figuré. Selon sa pudeur, on peut se sentir vulnérable. Parfois même on peut avoir peur de faire du mal à l’autre. Et cette peur du rejet nous empêche d’exprimer nos désirs… De fait il sera difficile d’avoir une vie sexuelle épanouie… Il est donc indispensable de s’ouvrir à l’autre, et de lui exprimer vos envies.

Ne brûlez pas les étapes : Démarrez à feux doux, en évoquant vos attentes les moins osées et vous verrez comment une réaction positive de la part de votre partenaire vous encouragera à poursuivre vos échanges, à créer de la confiance mutuelle et de la complicité. Ce sera également le meilleur moyen de remédier à un éventuel ennui et à booster sa libido.

3. Peur de passer pour incompétent…

… Et donc penser que l’on ne doit pas se risquer à aborder le sujet avec son partenaire de galipettes ou au prochain apéro entre copines. Or, nous l’avons dit précédemment, il n’y a pas qu’un seul mode de pratiquer, aussi il y a de fortes chances de ne pas connaître les préférences de votre binôme et de perdre un temps précieux à tourner autour… du pot…

Votre partenaire vous sera reconnaissant de l’interroger sur ses envies. Vous vous souciez de son plaisir, il ne peut qu’apprécier et peut-être que personne ne lui avait posé la question auparavant ? Bref vous l’aurez compris. A vous de le cuisiner un peu ! 

En panne d’inspiration ? Vos copines vous aideront peut-être à être plus créative ! Passé le 3ème verre, nous déclinons toutes responsabilités.

Vous voyez, le sujet n’est en réalité pas si complexe, les règles du jeu se construisent à deux, et peuvent s’enrichir au fil du temps. Pour cela il est essentiel de bien communiquer sans peur, et sans tabou. Si vous pensez qu’il vous manque quelques secrets du Chef ou que vous ne possédez pas le bon langage ou les bonnes connaissances pour passer cette étape avec succès, n’hésitez pas à contacter un sexologue qui pourra vous apporter tous les conseils et informations nécessaires, puis à rapporter votre expérience aux copines pour leur en faire bénéficier.

L’avis d’Emilie : l’art et la manière


Exprimez-vous de manière franche mais non culpabilisante. Choisissez le bon moment et les bons mots : parler de vos préférences plutôt que de critiquer par exemple. Pensez également à la communication non verbale, au challenge. Guider votre partenaire peut s’avérer très ludique. Si parler de sexe est difficile pour vous, alors il peut être intéressant d'en chercher la cause avec un thérapeute ou un sexologue.


Contacter un thérapeute


Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Article proposé par Emilie Potenciano, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : toujours croire que tout est possible.

Nos derniers articles

La vengeance nous fait-elle vraiment du bien ? Ou encore plus de mal ?

“La vengeance est un plat qui se mange froid”. J’ai toujours entendu cette expression, mais froide ou chaude, est-ce que la vengeance fait vraiment du bien ? Le désir de vengeance nous submerge quand nous subissons une injustice, c’est un mécanisme de réaction primaire ancré dans l’inconscient. Lorsqu’on souffre, on veut que l’autre souffre aussi. Voyons voir pourquoi ça nous fait du bien, mais aussi, pourquoi la vengeance peut être dangereuse pour notre bien-être psychique. Explications.

Les symptomes d'une crise d'angoisse : la repérer pour bien la gérer

Les battements de mon cœur s'accélèrent, ma gorge devient sèche, et respirer sans avoir la sensation d'étouffer me semble impossible : pas de doute, la crise d'angoisse est là. "C'est dans la tête" me direz-vous. Oui, certes, ces attaques de paniques sont dues aux mauvais tours que me jouent mes pensées mais j'ai l'impression que je vais mourir tant mon corps s'agite. Elles ont beau être irrationnelles, elles sont dures à contrôler et m'emportent comme dans un cercle vicieux. Symptômes et causes d'une crise d'angoisse, je vous dis tout. Pour bien la gérer, il est important de bien la comprendre.

Démotivée au travail ?

Il y a des jours comme ça... on traîne des pieds et on subit sa journée, rêvant à chaque minute de l'instant où l'on pourra quitter son costume de travailleur, pour passer à autre chose. Bref, c'est le coup de mou et on se demande bien ce qui nous pousse à sortir du lit le matin. Tout le monde connaît un jour une période de moins bien au travail, de démotivation mais il est important de ne pas s'y embourber. Voici 3 astuces pour retrouver la niaque vite et bien !

Comment pratiquer l'écoute active au travail ?

Au travail, nous sommes amenées à échanger avec tout un tas de personnes : collègues, managers, directeurs, etc. Il est donc important de bien comprendre et bien se faire comprendre, pour avoir des relations saines avec tous les acteurs de l’entreprise. L’écoute active est la solution pour des relations apaisées et un fonctionnement plus efficace. Alors, comment montrer qu’on écoute activement son interlocuteur ? Pourquoi est-ce essentiel au travail ? Explications.

Je m’ennuie au travail… Est-ce un bore-out ?

Jour après jour, je tente de tuer le temps au travail. Cela peut paraître risible, mais c’est une situation pesante. J’enchaîne les cafés, je regarde la trotteuse de l’horloge tout le temps, je navigue sans but sur internet. On peut dire que je suis payée à rien faire ! Je sais que beaucoup envient cette situation, mais ce n’est pas joyeux. Entre fatigue, perte d’estime de soi et même dépression, le bore-out est à surveiller.

Que faire quand on s'ennuie ? 10 idées d'activités pour s'occuper

Et voilà, je m'ennuie. Moi qui me plains de ne jamais avoir le temps, maintenant que j'en ai, je ne sais pas comment l'utiliser ! M'occuper de mon intérieur, prendre des nouvelles de mes proches, et pourquoi pas développer certains talents ? Il y a tellement de façons de s'occuper, voici 10 choses à faire quand on s'ennuie !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici