Premier rencard en temps de Coronavirus, je te ressers un peu de gel hydroalcoolique ?

Si le confinement a pu mettre les couples à rude épreuve, il a aussi compliqué la tâche des célibataires qui venaient de faire une rencontre ou espéraient en faire une. Et maintenant, comment pratiquer le dating en temps de coronavirus ? Entre vigilance et confiance, les célibataires lèvent le masque.

Sommaire : 

Rencontres amoureuses et Codiv-19

Les sites de rencontres ont chauffé pendant le confinement. De nombreuses relations virtuelles sont même nées, mais maintenant que la vie doit reprendre son cours comment va se passer notre premier rencard ?

Entre attirance et gestes barrières

Alors que les rues sont à nouveau pleines, que beaucoup ont repris le chemin du bureau et qu'on nous invite à consommer de plus belle où est l'amour dans ce monde d'après ? L'amour et la rencontre amoureuse, au temps du Covid-19, c'est un date, des retrouvailles dans la vraie vie après des mois derrière l'écran, une attirance physique et... des mesures sanitaires qui imposent la distance. Alors si en temps normal on connait toutes la petite boule au ventre qui nous accompagne avant un premier rencard, quand s'ajoutent, des questions du type : j'arrive avec mon masque ? On se dit bonjour comment ? On reste à plus d'un mètre l'un de l'autre ? là, le stress entre carrément en jeu. On est vite partagée entre excitation et appréhension.

Quand la confiance règne

Pendant le confinement, une relation est peut-être née derrière l'écran. Voilà qui a laissé du temps, permis de se découvrir et de nouer une complicité. Lorsque le moment du premier rencard arrive l'appréhension monte, mais elle cède vite sa place à une confiance mutuelle. On se salue de loin, on n'ose pas être le premier à sortir son masque, on prend un café à emporter que l'on déguste en se baladant. La journée passe et l'on se décide à partager un resto et... on finit par s'embrasser, voire à coucher dès le premier soir (en ayant bien pris soin de se laver les mains avant). Difficile de lutter contre l'attirance et le désir quand on a l'impression de se connaître depuis longtemps et que l'on sait que l'autre n'a pas eu de comportements à risque. Ce n'est surement pas raisonnable, mais comment renouer avec l'amour quand on est célibataire en temps de pandémie ?

Quand la crainte gagne

Pour d'autres, le coronavirus c'est comme une IST (infection sexuellement transmissible). Les premiers rendez-vous se passent à distance, même si l'attirance est là. Embrasser, c'est prendre le risque de se contaminer et de contaminer. Sauf que parfois, après plusieurs rencards, l'appréhension laisse place aux baisers et aux câlins. Les risques existent, mais difficile de ne pas céder face aux sirènes de l'amour.

Pour certains, l'angoisse est trop forte, alors hors de question de se forcer. Mieux vaut être seule et en bonne santé ! A moins que l'on rejoue un éternel premier rendez-vous, fait de balades masquées dans les rues, de partage de banc publique avec un mètre de distance et de sourires avec les yeux. Si tout le monde semble reprendre une vie presque normal, pour certains, impossible de prendre de risques quitte à se faire la cour pendant plusieurs semaines. Après tout, l'amour au temps du coronavirus c'est peut-être le retour d'une forme de romantisme ? Moins de relations zapping et plus de profondeur.

Rencontrer l'amour en temps de pandémie. Je fais quoi ?

Si l'on applique les règles à la lettre, bien sûr, il ne faudrait pas rencontrer de nouvelles personnes, leur tenir la main, les embrasser, mais face à une vie qui reprend doucement et à la force de l'amour naissant ne pourrait-on prendre le risque ? Un risque maîtrisé qui fait appel à la confiance et à la vigilance face aux personnes vulnérables de notre entourage.

L'avis de la rédaction - soyons plus honnête que jamais

Ça vous viendrait à l'esprit de coucher avec un inconnu sans protection et sans en discuter ? Non, pas vraiment. En période de pandémie on devrait avoir les mêmes règles.Soyons honnête et ayons une discussion franche avec l'autre avant de se rencontrer. As-tu eu des symptômes du Covid-19 ? As-tu fait un test ? As-tu voyagé ? Fait une soirée avec beaucoup de monde ? La confiance est essentielle, mais il ne faut surtout pas oublier de se protéger. L'amour pendant le coronavirus n'est pas simple et il demande à chacun de se montrer plus franc et surtout plus responsable.

Contacter un thérapeute

Et pour les prochaines fois : premiers rendez-vous amoureux, on se voit où ?

Et découvrez aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Nos derniers articles

6 astuces pour vaincre définitivement sa timidité 💪

L'idée de parler en public, ou d'aborder des inconnus me fait perdre tous mes moyens....

Lire

Le stalking, un harcèlement obsessionnel dangereux

Sur les réseaux sociaux comme sur Facebook ou sur Instagram, qui n'a jamais espionné ...

Lire

Journal de gratitude : mode d’emploi pour bien le tenir

Plus efficace qu’une tisane devant une série, mon journal de gratitude me rend heureu...

Lire

Test d’amitié : connaissez-vous bien vos amis ? 50 questions pour le découvrir

Un jour, j'ai appris qu'une amitié sur deux n'était pas réciproque. Ce chiffre est as...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici