J'ai couché avec le mari de ma sœur, aïe... 🤫

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Vacances d'été en famille. Je suis séparée depuis cet hiver et tout le monde essaie de me remonter le moral. Les enfants jouent à la plage, ma sœur est partie boire un coup avec des copines pendant que je profite de la piscine et que mon beau-frère fait la sieste...

J'ai couché avec le mari de ma sœur, aïe... 🤫

J'ai couché avec mon beau-frère et tout est allé si vite

Il s'est réveillé et m'a rejointe à la piscine. On a discuté, ri et 20 minutes plus tard on était en train de coucher ensemble sur le transat 🫠. C'était simple, intense et nous nous sommes laissés sur un sourire et un clin d’œil. Sauf que je suis remontée dans ma chambre, pétrie de culpabilité. Jusqu'à ce que l'excitation prenne le dessus lorsqu'il a commencé à me faire du pied sous la table pendant le dîner.

Une double trahison...

Avouer ou non une infidélité est un choix propre à chacun, mais si la vérité vient à éclater, une chose est sûre : difficile de protéger les relations familiales, toutes les relations familiales. Parents, grands-parents, reste de la fratrie, voire cousin et cousine jugeront et prendront parti. Dans ce genre de situation, il arrive que le couple finisse par rester ensemble, mais il est fort probable que ma sœur ne me parle plus.

👉 Cet article devrait vous intéresser : Comment surmonter une trahison ?

... Mais une trahison familiale avant tout

Dès qu'il y a infidélité avec un membre de la famille, les choses se compliquent forcément 😬. Un conjoint a été trahi, ainsi qu'un membre de la famille. La douleur est donc multipliée. Difficile alors de savoir qui pardonner et s'il faut pardonner ? Et si l'information sort de ce triangle (amoureux), c'est alors la famille entière qui devient victime de cette infidélité. Tous sont impactés. Impossible que les tensions et les rancœurs ne soient pas palpables pendant les retrouvailles en famille, si ce n'est carrément les reproches et insultes. Et si rupture il y a, il y a fort à parier que pour la sœur infidèle la note sera très salée.

Avec un peu de temps et de l'eau qui passe sous les ponts, si la trahison parvient à être surmontée, il est possible, peut-être de clore l'affaire, qu'elle devienne un secret de famille à taire à jamais, sans que votre mère ne vous rappelle à chaque repas d'éteindre le feu de votre petite culotte 🫣.

Y a-t-il une voie de sortie honorable pour tous ?

Si toute la famille est au courant, c’est difficile à envisager. La sœur trompée sera toujours la cocue. Si elle pardonne à son mari, elle sera une vue comme la fille trop gentille qui pardonne trop facilement (à moins qu'elle se présente aux présidentielles #HillaryClinton). Le mari passera du statut gendre idéal à celui du coureur de jupons un peu pervers et très peu fiable (pas sûr que beau-papa continu de l'amener à la pêche). Quant à la sœur fautive, indigne de confiance, elle perdra l'estime de sa famille pour ne gagner que des surnoms en "****ope" ou "****asse". Difficile de ne pas se faire juger par les propres membres de sa famille !

🤫 Si la nouvelle de l'infidélité ne fuite pas et reste circonscrite au cercle des trompeurs/trompées, le seul conseil pertinent pour parvenir à trouver une issue, reste la communication, même si ça s'avère à la fois gênant et très énervant. C'est la seule façon de savoir quoi faire et peut-être d'orienter un choix entre la rupture ou le pardon, de l'un ou des deux.

L'avis de la rédaction : fuir avant de s'attacher

Si faire l'amour une fois avec son beau-frère, c'est déjà bien compliqué, recommencer, avoir tout le temps envie de lui et même tomber amoureuse, là, ça devient irraisonnable et incontrôlable. Si l'on peut contrôler ou détourner une pulsion sexuelle, impossible de le faire avec des sentiments, et là il faudra faire un choix. Vivre une aventure amoureuse avec le mari de sa sœur, c’est très différent de coucher avec le mari de sa sœur. L'implication n'est pas la même et quelqu'un finira forcément par avoir le cœur brisé. À méditer... avec l'aide d'un psychologue peut-être !

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Ces articles pourraient aussi vous aider :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment ça va ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

Grands-parents qui font des différences, comment gérer ?

Parmi les 5 petits-enfants dont je fais partie, je sais que mon cousin, le petit dernier, est le préféré de ma grand-mère. Il n'y a que des louanges pour lui et des critiques pour les autres, notamment moi, l'aînée. J'avoue que c'est assez pesant, même à 33 ans, d'avoir cette différence de traitement. Alors comment gérer les grands-parents qui font des différences ? Il faut agir en tant que parents, mais aussi en tant que "petit-enfant" adulte ! Explication.

Ma famille rejette mon/ma partenaire, je fais quoi ?

Lorsque j’étais plus jeune, il m’est arrivé de ramener mon mec chez mes parents et que ça se passe très mal. Clairement, ils ne l’ont pas aimé et j’ai senti qu’ils le rejetaient. À l’époque, j’étais jeune et je ne savais pas trop quoi faire et ça m’a profondément rendu triste. Alors que faire lorsque notre famille n’accepte pas notre partenaire ? Comment réagir ? J’ai grandi désormais et j’ai compris les raisons de cette réaction, alors voici mon partage d’expérience.

Ma famille me critique tout le temps : comment gérer ?

Du choix de mes vêtements, à la couleur de mes cheveux en passant par le travail que je fais, j’ai souvent eu des critiques de la part de ma famille. Oncle, tante, grands-parents, parents, tout le monde y va de son commentaire. Ce n’est pas forcément méchant (quoique…), mais à force d’entendre leur avis, on souffre. Pendant longtemps, j’ai souffert des remarques négatives de mon entourage, mais désormais, je m’en détache complètement. Comment se libérer d’une famille qui nous critique tout le temps ?

Je n'ai rien à voir avec ma famille, sommes-nous vraiment incompatibles ?

Plus je vieillis, plus j’ai l’impression d’être différente de ma famille. J’ai même souvent la sensation que nous sommes incompatibles, pourtant je n’avais pas ce sentiment avant. La famille est une part tellement importante de notre vie que c’est déroutant lorsqu’elle nous est antinomique. Qu’est-ce qui fait qu’on a l’impression de ne plus rien avoir en commun avec sa famille ? Est-ce le reflet d’une incompatibilité réelle ? Quelles solutions ? Explications.

Fury room : pourquoi tout casser fait autant de bien ?

Qui n'a jamais eu envie de laisser aller sa colère et de tout casser ?! Bon, peut-être que je suis la seule, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'évacuer comme ça. Le Japon a bien compris cela, puisque c'est dans ce pays que la "Fury Room" est née. Le concept ? Payer une entrée pour casser tout ce qu'il se trouve dans la pièce. Ayant parfois du mal à maîtriser ma colère, je me suis dis que ça pourrait être intéressant de tester et de se demander : pourquoi ça fait autant de bien ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube