La Covid me rend hypocondriaque, au secours !

Mis à jour le par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Déjà avant, j'étais souvent inquiète au sujet de ma santé. A la moindre migraine je pensais avoir une tumeur au cerveau, au moindre mal de gorge, je pensais cancer et les hôpitaux me mettaient très mal à l'aise. Pas de quoi faire un diagnostic d'hypocondrie, mais ça en prenait la voie… mais depuis que la covid-19 s'est répandu sur le monde, j'ai vraiment du mal à me maîtriser…

La Covid me rend hypocondriaque, au secours !
Sommaire : 

L'hypocondrie au temps du coronavirus

Autant vous le dire tout de suite, je vais exploser le plafond de ma mutuelle.

Mais d'abord, c'est quoi être hypocondriaque ?

Être hypocondriaque, c'est s'inquiéter constamment de son état de santé et être convaincue de souffrir d'une maladie. Si être à l'écoute de son corps est une réelle obsession pour vous, vous avez quelques symptômes d'hypocondriaque.

Hypocondriaque, un peu...

Avant que je n'entende parler du coronavirus, j'étais une adepte des check-up. Chaque fois que je recevais un résultat d'analyse correct, c'était comme les résultats du bac. J'étais contente et super fière de moi et de mon corps. En fait, je ne suis pas souvent malade, alors forcément, dès qu'il m'arrive quelque chose, je ne peux m'empêcher d'être inquiète, puis de peu à peu angoisser.

Au début de la crise du coronavirus en France, des plaques rouges ont commencé à apparaître sur l'ensemble de mon corps. J'ai sérieusement pensé que je déclarais un cancer de la peau avant de me demander si ce n'était un symptôme inconnu du covid. Après avoir eu des hauts le cœur devant toutes les photos de maladies de peau trouvées sur internet, j'ai affronté la salle d'attente du médecin qui m'a diagnostiqué une maladie de peau due au stress ! Au final, tout ça fait de moi une gentille stressée un peu déraisonnable, plus qu'une hypocondriaque… mais ça ne s'arrange pas.

>>> Cet article pourrait vous plaire : Je ne suis pas zen mais je veux être belle

… beaucoup, passionnément

Dès que le virus est apparu en Chine j'ai commencé à angoisser. Certains amis disaient que ce n'était rien, qu'il y avait moins de morts que pour une grippe… ça me rassurait un temps et puis le confinement est arrivé et là j'ai pris une claque et une vague d'angoisse m'a submergée. Deux mois plus tard, j'en suis encore à prendre ma température dès que j'ai une légère toux ou la gorge un peu irritée. Chaque fois que je sors faire les courses, je rentre à la maison avec un mal de tête et je suis persuadée que cette fois, ça y est, c'est pour moi, je l'ai attrapé ! Bref, je somatise.

coronavirus hypocondriaque

J'ai la tête lourde, je suis épuisée, je panique !

Maintenant que le 11 mai est passé et que le déconfinement est arrivé, c'est encore pire. Mes inquiétudes persistent et enflent. On parle de deuxième vague, de vivre avec le virus et moi, je sens que je deviens fébrile et je me demande si un coup de stress ne pourrait pas finir par me tuer.

Covid et santé mentale c'est possible ?

J'avais toujours eu la sensation d'être anxieuse, mais maintenant, ma santé devient ma priorité et mon obsession. Ce qui me rassure ? Je ne suis pas seule dans ce cas. Non, la crise sanitaire est préoccupante, et elle l'est pour tout le monde. Il paraîtrait même que je ne suis pas la seule à imaginer des symptômes et m'inquiéter excessivement chaque fois que je passe le pas de ma porte. Oui, mais alors, comment on évite d'emprunter la pente raide qui mène directement à l'hypocondrie ? Pour commencer, hors de question de s'abreuver de mauvaises nouvelles qui ne pourront que renforcer un sentiment d’inquiétude et d'insécurité déjà pesant. Et puis, plutôt que de se concentrer sans cesse sur son corps, on dirige ses pensées vers autres choses.

Le sport, le yoga ou la méditation sont excellents pour se réconcilier avec son corps, se sentir plus à l'aise et garder un sentiment de contrôle. Ainsi on se concentre sur l'ensemble de son corps, plutôt que de rester fixée sur une gorge qui pique, un ventre qui se ballonne, une poitrine qui se sert…

L’avis de la rédaction - Je me fais suivre ?

Qui pourra se targuer de sortir indemne de cette crise sanitaire ? Mais, attention aux dérives. Le covid-19 aura sans doute laissé des traces plus ou moins néfastes. Si ma santé devient une obsession, tout comme mon hygiène de vie, plutôt que de prendre ma température toutes les heures ou d'envisager de me rendre chez mon médecin plusieurs fois par mois, il faudrait envisager de se tourner vers un psychologue.  Instaurer ses propres limites demande de l'aide et un psychologue en ligne peut être la solution idéale en cette période.

Contacter un thérapeute

Vous avez aimé cet article ? Alors vous aimerez aussi : 

Article proposé par Lauriane Amorim, rédactrice pour Wengood

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Cachez ce téton que je ne saurais voir ! Qu'ont-ils donc de si gênant ?

Avez-vous remarqué combien les seins, et particulièrement les tétons des femmes, sont censurés ? Notamment sur les réseaux sociaux, Instagram étant le spécialiste de la censure des tétons. Je suis beaucoup d’artistes faisant du nu artistique, la plupart doivent flouter les tétons des femmes, alors que ceux des hommes non… Pourquoi faut-il qu’on cache nos tétons ? Qu’ont-ils donc de si gênant ?

Comment savoir si je suis transgenre ? #identite

Il y a quelques années, je discutais avec un ami qui m’a confié s’être posé plusieurs fois des questions sur son identité. Son genre assigné à la naissance était “homme”, mais lui se sentait plus “femme”. Être transgenre, c’est ressentir un décalage entre le genre assigné à la naissance et son ressenti. Je pensais que c’était quelque chose que l’on savait au fond de soi, depuis toujours, mais en réalité, mon ami m’a fait comprendre que c’était beaucoup plus complexe que cela. Alors comment savoir si on est transgenre ? Explications.

Comment gérer un passif-agressif ? 5 astuces imparables

Ils procrastinent, boudent pour un rien et rejettent la faute sur vous ? Les passifs-agressifs ont de quoi nous rendre fou. Personnellement, au lieu de rentrer dans leur jeu malsain, je garde mon calme et réagis intelligemment… Et ça fonctionne ! Découvrez 5 astuces pour gérer les comportements passifs-agressifs.

7 aliments à mettre dans votre assiette pour une peau parfaite

J'ai la peau mixte et j'adore manger. Vous vous dites quel est le rapport... Eh bien, c'est une bonne nouvelle. Pourquoi ? Parce qu'une peau parfaite, ça passe aussi par l'assiette. Pas la peine d'installer le frigo dans la salle de bains, mettez juste le cap sur les crevettes, les framboises ou les tomates.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici