Noël en famille recomposée, 10 conseils pour que la fête soit belle

Plus d'un million de personnes se demandent comment préserver l’esprit de Noël quand les branches de leur arbres généalogiques partent dans tous les sens… Avec de l’organisation, des petites attentions et l’envie d’impliquer tout le monde, sans faire de différence, créer de nouveaux liens est possible. Voici 10 conseils pour faire de Noël une grande fête de famille… recomposée !

Sommaire :

10 conseils pour conserver l’esprit de Noël quand on est une famille recomposée

Parce que Noël, c’est plus qu’une fête, c’est un état d’esprit…

1. Bien s’organiser pour être avec ceux qui comptent

Les enfants du nouveau compagnon, les miens, les pièces rapportées… sacrée équipe ! Pour que tout le monde puisse voir tout le monde (sans être obligé de louer un gîte ou de supporter certaines personnes) il faut s’organiser à l’avance.  Le 24 côté maman, la journée du 25 côté papa ou inversement. De nombreuses solutions existent et au final, la date importe peu. L’essentiel c’est d’être avec ceux qu’on aime. Et puis grâce à ça je ne passe pas un Noël mais plusieurs… ! 

2. S’occuper des préparatifs tous ensemble

Si tout le monde met la main à la pâte, chacun trouve sa place. La décoration du sapin, de la maison, ou le dressage de la table peuvent se transformer en moments conviviaux. L’air de rien, en installant les boules ou en alignant les couverts, je crée des souvenirs et du lien avec ma nouvelle famille. C’est tous ensemble que l’on réinvente Noël !

3. Instaurer un père Noël secret

Voici une autre façon de créer du lien, mais cette fois-ci plus personnalisée. En début de mois, j’organise un tirage au sort entre tous les convives. L’heureux élu dont je tire le prénom remportera un cadeau spécialement choisi pour lui. Ce rituel original permet de se rapprocher et de découvrir plus en détails les goûts et centres d’intérêts des autres.


Astuce

Si je manque de temps ou de moyen, je peux aussi laisser des mots doux sous le sapin, Noël étant aussi la fête de l’amour. Un tel exercice me forcera à identifier quelques qualités chez cette demi-sœur avec qui je ne partage rien. Et elle verra en retour que j’ai fait un pas vers elle… De quoi en rabibocher plus d’un !


4. Préparer la play-list de Noël

Pour une ambiance réussie, je n’hésite pas à faire appel à Mariah Carey ou encore Dean Martin. Leurs mélodies festives nous rapprochent tous autour du même sentiment : la joie d’être là pour fêter Noël. La musique, en plus d’adoucir les mœurs, est souvent liée à une époque de notre vie. Elle peut donc être un vecteur et nous replonger dans de beaux souvenirs…

5. Sortir son plus beau pull de Noël

Si se mettre sur son 31 lors du réveillon développe la confiance en soi, porter un pull de Noël permet d'instaurer une l’atmosphère détendue. Tous affublés de notre  plus ridicule beau vêtement, on a peu de chance de se prendre au sérieux. Cette initiative peut  donner suite à un délire partagé par toute la nouvelle famille. Et une barrière de cassée, une !

6. Prévoir des activités

Toujours dans l’optique de passer un moment dans la joie et la bonne humeur, je pense à des activités à faire tous ensemble. On va tout de même essayer de faire autre chose que manger et faire la sieste. Pourquoi ne pas prévoir des jeux de société, de mimes ou de rôles qui, en plus, nous permettraient de nous rapprocher ?

7. Confectionner des sachets surprises

L’esprit de Noël c’est aussi le partage. Je peux souhaiter la bienvenue à chacun de mes invités avec un petit cadeau symbolique… et pourquoi pas gourmand. Ballotins de chocolats, de pâtes de fruit ou toute autre friandise seront donc disposés dans l’assiette de chacun.

8. Ne pas faire de différence entre les enfants

La rivalité entre les enfants, et parfois les adultes, est d’autant plus flagrante au sein d’une famille recomposée. Dans les gènes de l’espèce humaine se trouve une grande capacité à comparer son nombril avec celui du voisin. Pour éviter toute jalousie, mieux vaut faire des cadeaux équitables. Si je pouvais ne vexer personne le jour de Noël… !

9. Eviter les sujets qui fâchent

Pour rester dans une atmosphère légère, évitons d’évoquer le passé ou de tenter une comparaison. Tout peut paraître cordial au début mais personne n’est à l’abri d’un dérapage après quelques verres. Tout le monde est réuni soit, mais régler ses comptes ici n’est pas une bonne idée. Apprenez à profiter de l'instant présent.

10. Rester soudés

Pour montrer à votre nouvelle famille que les bases sont solides, les nouveaux couples ne doivent pas hésiter à faire un maximum de choses ensemble. La course aux cadeaux, la préparation du repas... Être et apparaître soudés est la meilleure façon de diffuser de l’amour tout autour de vous !

L’avis du psy – Mieux vaut réinventer un Noël ailleurs que de persister

« Dans nos coutumes, Noël est la fête familiale par excellence », explique la psychologue Catherine Audibert. Mais quand les clans ne rentrent plus dans le cadre parfait, la tradition vire parfois à l'obligation. Au lieu de rapprocher les individus, elle les éloigne, ravivant les tensions du passé. « Entre les familles monoparentales, recomposées, homoparentales et adoptives, le lien biologique n’est pas le plus important pour définir la famille. » rajoute l’experte. 

De plus en plus de Français ne célèbrent plus Noël comme avant, mais l’esprit de famille demeure intact. « C’est d’abord et avant tout un jeu de société avec une règle essentielle : on doit tout faire pour ne pas gâcher la fête, notamment lorsqu’il y a des enfants. » Selon Catherine Audibert, mieux vaut éviter toute réunion forcée. « L’intérêt de l’enfant est de vivre des situations familiales les plus apaisées possibles. Il est donc inutile de persister à faire exister la famille "d’avant" lorsqu’elle est désunie. Ce qui est important pour l’enfant c’est d’avoir la possibilité de se construire auprès d’adultes responsables et aimants, qu’ils soient leurs géniteurs ou pas. »

Installer une relation de confiance, un cadre fixe et de nouveaux repères serait donc une solution efficace !

*Source : madame.lefigaro.fr

► Pour que cet esprit d'amour et de partage perdure tout au long de l'année dans votre famille recomposée, découvrez comment gérer les enfants de votre nouveau compagnon.

Vous aimerez aussi : 

Les commentaires

Nos derniers articles

6 astuces pour vaincre définitivement sa timidité 💪

L'idée de parler en public, ou d'aborder des inconnus me fait perdre tous mes moyens....

Lire

Journal de gratitude : mode d’emploi pour bien le tenir

Plus efficace qu’une tisane devant une série, mon journal de gratitude me rend heureu...

Lire

L’horreur des thérapies de conversion

S’il y a bien quelque chose que je trouve normal, c’est d’aimer qui on veut, peu impo...

Lire

Test d’amitié : connaissez-vous bien vos amis ? 50 questions pour le découvrir

Un jour, j'ai appris qu'une amitié sur deux n'était pas réciproque. Ce chiffre est as...

Lire

Mauvaise foi : à petite dose oui, sinon on oublie !

Ahh la mauvaise foi, je pense que tout le monde en a fait preuve un jour ou l’autre. ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici