Quand est-ce qu'on devient adulte ? Quel est l’âge de la maturité ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

Pendant longtemps je me suis posé cette question “quand est-ce qu’on devient adulte ?”. C’est vrai ça, j’avais l’impression qu’à ma majorité, j’allais me réveiller et me sentir adulte et en fait pas du tout. Pendant de nombreuses années, je n’avais pas la sensation d’être une adulte comme mes parents ou d’autres personnes pouvaient l’être. Et même encore maintenant, à bientôt 32 ans, je me demande toujours si je suis réellement devenue adulte. Alors au final, y a-t-il un âge ? Comment sait-on que l’on devient adulte ? Explication.

Quand est-ce qu'on devient adulte ? Quel est l’âge de la maturité ?
Sommaire : 

Quel est l'âge d'adulte ?

Comme je l’ai dit en introduction, pour la plupart, on a tendance à penser qu’on devient adulte à l’âge de 18 ans. C’est vrai, si la loi considère qu’on est suffisamment mature pour voter, conduire et boire de l’alcool, c’est qu’on doit être adulte ! Mais cela serait oublier que la loi n’est pas la même partout dans le monde. Par exemple, aux États-Unis, la majorité est à 21 ans. Est-ce que cela signifie que les jeunes américains sont moins matures que les jeunes français ? Absolument pas, évidemment 😬.

Personnellement, je ne me sentais pas du tout adulte à 18 ans et pas plus à 21 ans. J’avais l’impression d’être à côté de la plaque et je paniquais facilement lorsque je devais faire de l’administratif par exemple (en même temps, la phobie administrative existe réellement !). Je sais que beaucoup de jeunes de la génération Y sont comme moi, on a mis longtemps à se sentir adulte. En réalité, il y a une raison simple : à 18 ans ou à 21 ans, notre cerveau n’est pas encore totalement développé 🤯 !

Cet article peut nous intéresser >>> Est-ce que c'est grave de ne pas avoir de rêve dans la vie ?

Quand le cerveau devient adulte ?

🧠 Eh oui, le cerveau prend du temps à devenir complètement mature, c’est à lui qu’on doit se référer pour savoir quand est-ce qu’on devient adulte. Les chercheurs en neurologie de l’Université de Cambridge ont établi que le cerveau n’atteint pas l’âge adulte à 18 ans, mais plutôt autour de… 30 ans 😳 !

Une longue transition

En effet, pendant la vingtaine, notre cortex subit encore trop de modifications, ce qui change notre personnalité et notre comportement. C’est même durant cette période charnière que certains troubles psychiques peuvent apparaître, comme la bipolarité. Peter Jones, le neurologue responsable de l’étude de Cambridge explique qu’il est donc absurde de s’en tenir à une seule définition, tant la transition est bien plus nuancée et s’étale dans le temps. D’ailleurs, la période de l’adolescence s’étalerait entre l’âge de 10 ans et l’âge de 24 ans, selon cette étude.

Une adolescence plus longue

Du coup, je comprends mieux pourquoi pendant longtemps je ne me suis pas sentie réellement adulte ! L’âge de la majorité arrange le système, comme l’éducation nationale, la justice ou la santé, mais on ne peut pas dire qu’on soit adulte à 18 ans. On entend beaucoup parler “d’adulescent” par les plus vieilles générations 😅, mais l’étude de Cambridge prouve que ce terme n’a pas lieu d’être. On nous reproche de ne pas être rapidement adultes, mais c’est parce qu’avant, les jeunes gens n’avaient pas le choix. Il fallait devenir adulte à 18 ans. Désormais, on a la liberté de se laisser évoluer comme on le souhaite 👀.

Néanmoins, au-delà de l’aspect neurologique, il y a autre chose qu’il faut prendre en compte : notre ressenti et notre expérience.

Comment sait-on que l'on est adulte ?

Même si notre cerveau devient plus mature à 30 ans, j’ai encore parfois des difficultés à me sentir réellement adulte. Notamment parce que j’ai l’impression que mes souhaits profonds ne sont absolument pas en adéquation avec ce que la société dicte. Quand je vois les gens de 30 ans devenir parents et acheter un appartement ou une maison, je me sens bien loin de tout ça 😱. J’aspire davantage à devenir digital nomad que maman pour le moment (je ne dis pas non à la maison en revanche haha). Après, chacune est libre de choisir le chemin qu’elle souhaite, mais cela contribue à avoir ce sentiment de ne pas être adulte.

Quand le vécu nous fait mûrir

C’est notre chemin de vie qui impacte le fait de se sentir adulte. Je parie que des personnes de 22 ans qui sont déjà parents se sentent bien plus adultes que moi ! Eh oui, il y a des événements marquants qui nous font avancer plus ou moins vite sur le chemin de “l’adulterie” (comme j’aime à l’appeler 😬). 

Alors au final, quand est-ce qu’on sait qu’on est adulte ? Eh bah ça dépend de chacun et chacune ! Par exemple, devenir totalement indépendante financièrement en ayant mon premier emploi, après mon diplôme, m’a fortement aidé à me sentir plus mature. Ou encore déménager seule, sans l’aide de mes parents et faire mes impôts toute seule.

Bref, il n’y a pas de règles et c’est normal, il y a trop de facteurs qui impactent le fait de devenir adulte. À chacune son rythme 😉 !

Parce qu'on a toutes besoin d'aide et de conseils

Certaines épreuves de la vie nous font grandir plus vite que d'autres, certaines se sentiront adultes à 20 ans et d'autres à 30 et ce n'est pas un problème,à chacune son rythme comme le dit si bien Camille. Attention toutefois, le psychologue-clinicien Eudes Séméria explique que la difficulté à s'extraire de l'enfance et de sa relation avec ses parents peut nous empêcher de nous épanouir dans notre vie d'adultes. Si vous ressentez une certaine souffrance, que vous ne parvenez pas à vous épanouir, n'hésitez pas à prendre rendez-vous avec un psychologue.  

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi :

Sources : ouest-france.fr / pourquoidocteur.fr

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Je ne me sens plus désirée, comment faire monter la température ?

C'est l'été et la température va monter... du moins à l'extérieur, parce que chez moi, ce n'est plus trop ça. Quinze ans de relation ont fini par émousser le désir. Un bisou par habitude, une caresse par là et l'amour quand on y pense. S'il existe des relations platoniques et épanouies, je ne veux pas être de celles-ci. Je vais faire monter la température dans mon couple et je vais le faire maintenant ! 🔥

Comment reconnaître une personne psychorigide et comment réagir ?

“Il faut que tu fasses ça”, “Non, hors de question que tu y touches”, “c’est comme ça et pas autrement”. Ahhh, je n’en peux plus de ce genre d’injonctions ! Adieu la liberté, bonjour l’angoisse… Alors, non, ce n’est pas une maladie d’être strict, mais ça casse l'ambiance. J’ai pris l’habitude d’identifier les personnes psychorigides pour mieux m’adapter. Car oui, il y a une bonne façon de réagir face à ce genre de personnes qui nous disent quand respirer.

Comment faire 10.000 pas par jour en étant en télétravail ?

Chères toutes, je suis comme beaucoup d'entre vous, en ce moment je vis et travaille à la maison, sauf que cette année, j'ai décidé de rester en forme et donc de faire les 10.000 pas quotidiens recommandés pour les non-sportives, comme moi (6.000 pour les sportives) Je n'ai pas vraiment le moral et j'ai une activité sédentaire depuis chez moi... Mission impossible ? Pensez-vous !

Terreur nocturne : pourquoi les enfants et les adultes en souffrent ?

Se réveiller en hurlant et en sueur, ce n’est jamais agréable, que ce soit pour un enfant ou un adulte. Et c’est encore plus impressionnant pour l’entourage, tant pour les parents que le conjoint ! C’est ce qui s’appelle faire des terreurs nocturnes. Même si chez l’enfant, elle est plus répandue, cette parasomnie n’est pas anodine chez l'adulte. Il est important de comprendre les origines d’une terreur nocturne et ses symptômes pour la diminuer, voire la faire totalement disparaître.

Mutisme chez l’adulte : quand l’anxiété pousse au silence…

Il est étrange de rencontrer des adultes ne pas parler, alors qu’elles en sont physiquement capables. S'il n'y a pas de pathologie physique, cela s'appelle le mutisme. Personnellement, j’ai toujours été habituée à cette pathologie psychique, puisqu’un membre de ma famille a un mutisme sélectif. Si ce n’est pas quelque chose qui me surprend, je sais qu’en dehors du cercle familial, c’est perçu comme quelque chose de très étrange. Comment ce trouble de la parole se manifeste ? Quelle est son origine ? Comment soigner le mutisme ? Autant de questions que j'ai pu me poser plus jeune.

Amour ou habitude, comment savoir où on en est ?

J’aurais toujours voulu que mes histoires d’amour soient passionnelles. Cependant, je me suis bien vite aperçue que la vie n'est pas une comédie romantique. Je me souviens d’une de mes relations en particulier, il y a quelques années, où je me suis demandé : mais est-ce que je l’aime ? Ou ai-je simplement l’habitude de l’avoir dans mon quotidien ? Est-ce que j’ai peur de me retrouver seule ? Bref, vous l’avez compris, je me sentais un peu perdue. Je vous en parle.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

La science du bonheur : les secrets du bonheur [ Dr JEAN DORIDOT, Psychologue et hypnothérapeute ] 🥳

8 février · Wengood

9:13


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube