Libérez l’ocytocine, osez les câlins !

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Infiniment réconfortant le câlin a de nombreuses vertus, tant pour la santé que pour le moral. Eh oui, un geste aussi anodin et simple peut-être la source d’un profond bien-être. Pas besoin de pratiquer la câlinothérapie en groupe pour aller mieux, au moins 20 secondes de câlins par jour, en couple, en famille ou entre amis, et tout ira déjà mieux !

Libérez l’ocytocine, osez les câlins !

Un câlin, c’est prendre l’autre dans ses bras, vous savez, ce geste qu'on faisait naturellement avant le Coronavirus et les gestes barrière ? En France nous sommes un peu plus frileux que nos voisins anglo-saxons avec le câlin. Et pourtant, si on osait plus souvent étreindre nos proches, nous ferions du bien à tout le monde, à commencer par nous-même. Ouvrez les bras, les câlins ont de nombreux bienfaits et notamment pour le moral !

Les 3 grands pouvoirs du câlin

Le câlin parait anodin, il est pourtant riche en bienfaits. Antidépresseur 100% naturel, aussi bon pour le moral que pour la santé, vous ne pourrez bientôt plus vous en passer !

1. Un antidépresseur naturel

Un câlin libère de l’ocytocine qui est l’hormone du bonheur et de l’attachement, il permet donc de lutter contre la déprime. L'ocytocine produite par le cerveau, provoque un sentiment d'apaisement qui équilibre notre système nerveux et libère du stress en réduisant le rythme cardiaque. Avec un câlin d'au moins 20 secondes, le sentiment de bien-être est immédiat et la confiance en soi renforcée.

bienfaits câlins

Mais tout n’est pas qu'une question d’hormones, le câlin nous renvoie aussi à l’enfant que nous étions, et les gestes de bienveillance que nous recevons, ou donnons, nous offrent aussi un sentiment de sécurité. Le fait d’être touché apaise et rassure.

2. Un remède aux maladies

Le câlin aurait aussi des effets sur notre système immunitaire. Selon une étude américaine, les câlins aident à lutter contre les rhumes, les grippes ou les petits virus, grâce au contact de la peau contre la peau qui renforce les anticorps.

3. Le câlin pour faire durer un couple

Le câlin n'est pas un acte sexuel, mais il permet d'apporter de la tendresse et de la douceur dans le couple et donc de renforcer le lien et l'intimité. En règle générale, dans un couple, plus on touche et mieux on est ! Les câlins est même un des secrets des couples heureux : ils permettraient de le faire durer et de lui apporter plus de sérénité. Ils sont aussi la preuve de notre disponibilité pour l'autre, il renforce la confiance mutuelle et le sentiment de sécurité. C'est aussi la raison pour laquelle les enfants ont un grand besoin de câlins, dès les premières minutes de leur vie, car plus tôt ils seront étreints, plus ils se sentiront en sécurité et non rejetés.


L'avis de la rédaction : câliner un animal, ça marche aussi !


Quel est le plus gros risque avec un câlin ? Qu’on nous le refuse ! On se sentirait rejetés et c’est le pire qui puisse arriver.
 
C’est la raison pour laquelle il est parfois plus simple de câliner un animal. On ne craint pas qu’il nous juge. C’est d’ailleurs le cas avec les autistes. Ils ont des problèmes avec le toucher et le regard. Pour les éduquer aux câlins, on va leur apprendre à câliner des animaux, notamment les chevaux ou les chats qui peuvent se laisser câliner sans chercher le regard.

Certains ne supportent pas d'être touchés, et vous, les câlins vous aimez ça ? Dites-le nous en commentaire ou venez en discuter avec nous dans le Club Wengood.

Rejoindre le Club Wengood

Et en temps de pandémie, une vie sans câlins, sans contacts physiques, c'est possible ?

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici