Être épicurienne, des plaisirs simples pour plus de bonheur ?

Mis à jour le par Camille Lenglet

J’ai toujours dit que j’étais une épicurienne, que j’aimais profiter des bonheurs simples de la vie. Beaucoup de personnes se définissent ainsi, mais est-ce que l’on connaît vraiment la philosophie d'Épicure ? Je me suis aperçue que j’avais parfois envie de satisfaire des envies non essentielles, alors suis-je vraiment une épicurienne ? Explications sur cette école de pensée qui peut nous aider à atteindre le bonheur.

Être épicurienne, des plaisirs simples pour plus de bonheur ?
Sommaire : 

Quelle est la philosophie d'Épicure ?

Épicure est un philosophe grec fondateur de l’une des plus importantes écoles philosophiques de l’Antiquité : l’épicurisme. En effet, en 306 av. J.-C., il fonde une philosophie qui propose de s’appuyer sur le plaisir qu'il définit comme souverain. Par conséquent, il y a un rejet de la souffrance dans le but d'atteindre un état de bonheur, une sérénité de l’esprit, caractérisée par l’absence de troubles appelée l’ataraxie.

La tranquillité de l’âme

L’ataraxie correspond à la tranquillité de l’âme. Pour Épicure, un moyen d’y parvenir était de ne plus craindre ni les dieux ni la mort. Pour lui, cette dernière n’est qu’un épisode physique qui ne devrait pas nous troubler. L’angoisse n’a pas de raison d’être, puisqu’une fois mort, nous n’y pensons pas😬 ! La seule chose réelle qui s’offre à nous pour Épicure, c’est le plaisir !

Qu'est-ce que le bonheur pour Épicure ?

Ce qu’a développé Épicure, c’est donc la notion de plaisir qui apporte une jouissance stable et sans douleur 😌. Plus on a de plaisir, plus on a de stabilité et de paix en nous ! Pour avoir du plaisir, nous avons des désirs, la philosophie épicurienne en distingue trois :

  • Les désirs naturels et nécessaires : tout comme dans la Pyramide de Maslow, pour l’épicurisme, nous avons des besoins physiologiques, sociaux, etc. Il faut donc qu’on les satisfasse pour être heureuse !
  • Les désirs naturels et non nécessaires : c’est lorsqu’on cherche à combler les désirs naturels et nécessaires avec des choses plus raffinées. Notre niveau d’exigence augmente par conséquent.
  • Les désirs qui ne sont ni naturels ni nécessaires : ils provoquent des tensions dans l’âme, puisqu’il y a un but qui est creux ou vain (luxe, richesse, célébrité, etc.).

Le secret du bonheur

Pour Épicure, on peut trouver le bonheur en satisfaisant des désirs naturels et nécessaires. Pour cela, il faut se détacher de ce qui n’est pas essentiel pour nous :

“L'habitude d'une vie simple et modeste est donc une bonne façon de soigner sa santé et rend l’homme par surcroît courageux pour supporter les tâches qu’il doit nécessairement remplir dans la vie.”

On doit se contenter d’un plaisir stable et reposant. Plutôt que d’avoir le désir de répondre à des choses qui ne sont pas nécessaires pour nous. La doctrine épicurienne est différente de "gargantuesque", puisqu’il ne faut pas jouir à l’excès de tout ce qui s’offre à nous.

Quelle est la place de la raison dans la philosophie d'Épicure ?

Le plaisir est le principe des épicuriens, vu que c’est naturel. Par contre, il ne faut pas sous-estimer la place de la raison. Pour savoir quel plaisir est essentiel, il faut raisonner méthodiquement sur ce dont nous avons besoin. L’évidence du plaisir ne guide pas assez efficacement, puisqu’on est biaisé par l’envie 😣.

Dans la philosophie d’Épicure, la raison et la connaissance occupent une place importante que l’on oublie bien souvent. Pour trouver la tranquillité de l’âme, il faut comprendre les plaisirs naturels et nécessaires. Souvent appuyée sur la nature, la raison est un moyen d’approfondir ses connaissances pour être bien guidée. L’épicurisme, c’est donc un mélange subtil entre plaisir et raison.

Une philosophie austère ?

On voit donc que la philosophie d’Épicure est différente de celle qui est dans l’imaginaire collectif, abondante et seulement guidée par le plaisir. En réalité, je ne peux pas dire que je suis épicurienne, puisqu’il m’arrive de désirer des choses non essentielles de manière irréfléchie. Ce qui est à l’opposé de la doctrine qui nous explique que l’on doit garder des plaisirs, certes, mais minimalistes.

Est-ce pour autant une philosophie austère 🤔 ? Pas forcément, je pense même qu’elle peut être la clé du bonheur pour certaines personnes. Il est parfois bon de revenir à la base : se contenter des plaisirs nécessaires et simples. De quoi nous inspirer pour être heureuse !

Les citations épicuriennes

Il y a des citations qui traduisent bien la manière de raisonner des épicuriens. À chacune de trouver son chemin pour le bonheur, mais il y a quelques citations épicuriennes à garder en tête pour trouver un équilibre et une paix intérieure :

“Celui qui ne sait pas se contenter de peu ne sera jamais content de rien.”

“Le dernier degré du bonheur est l’absence de tout mal.”

“Quand on se suffit à soi-même, on arrive à posséder ce bien inestimable qu’est la liberté.”

“Le plaisir n’est pas un mal en soi, mais certains plaisirs apportent plus de peine que de plaisir.”

“Ne fais rien dans ta vie, qui te fasse redouter que ton voisin en prenne connaissance.”

L'avis de la rédaction : une belle philosophie de vie !

La philosophie épicurienne est une façon parmi tant d'autres d'accéder au bonheur, c'est dans tous les cas une très belle philosophie de vie. Et si vous sentez que quelque chose cloche, freine votre épanouissement, n'hésitez pas à contacter l'un de nos coachs. Ensemble, vous identifierez vos ressources pour donner le meilleur de vous.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un coach bien-être

Mais aussi :

Sources : philosophie.com / franceinter.fr / wikipedia.org

Article proposé par Camille Lenglet

⭐ Mon rêve de bonheur : Me sentir libre dans ce que je fais.

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici