Ethos, pathos, logos : qu'est-ce que l'art de persuader l'autre ?

Mis à jour le par Justine Guilhem

On ne peut pas disposer des gens, mais on a tous et toutes, possibilité de convaincre par le discours. Chacun peut exposer son point de vue, en priant pour qu’il soit accepté. Que ce soit lors d’une présentation orale ou d’une simple discussion, vous pouvez utiliser l’éthos, le pathos et le logos développé par le maître de la persuasion, Aristote. Ce philosophe grec de l’antiquité, a en effet développé une réflexion pour savoir comment convaincre son auditoire. Alors comment ça marche ? On vous explique.

Ethos, pathos, logos : qu'est-ce que l'art de persuader l'autre ?
Sommaire : 

De la réputation avec "ethos" 

L’ethos, c’est ce pourquoi on est connu, en gros, c'est la réputation qui nous colle à la peau et l’image que l'on renvoie. La façon dont les gens nous perçoivent va donc nous rendre plus (ou moins) crédible. Par exemple, une personne qui souffre du syndrome de l'imposteur sera perçue comme une personne peu fiable. 

Oui, notre comportement et notre langage corporel retranscrivent comment on se sent et cela nous donne une réputation ! On est perçu comme moins digne de confiance si on montre que l'on ne croit pas en soi, logique. Alors il vaut mieux apprendre à faire disparaître sa glossophobie si on doit convaincre une foule. Il faut jouer à ce jeu "fake it, until you make it", autrement dit, "fais-le jusqu'à ce que tu y arrives vraiment". On doit montrer que l'on a de l'estime, même si ce n'est pas le cas, car nos propos auront tout de suite plus de poids si on fait preuve d'assurance. 

📌

Pour ce faire, on se pose les bonnes questions : Est-ce que j’agis comme une professionnelle ? Est-ce que j’ai l’air à l’aise quand je parle ? En quoi suis-je une référence ? Etc.

Avec cette technique, on doit présenter nos qualifications (sans trop se vanter hein 😬), développer son capital sympathie pour faire bonne impression. Il est facile de comprendre, plus on travaille son "ethos", plus on fait bonne impression, plus nos propos auront du poids auprès de nos interlocuteurs !

mannequin egerie

Pour comprendre cette technique, les publicités sont un parfait exemple. Quand une marque fait appel à une égérie pour donner de la valeur au produit, elle utilise l’ethos. Qui n’a jamais voulu devenir Charlize Theron en portant du Dior ?

Place à l'émotion avec "pathos"

Derrière ce terme, se cache tout ce qui a trait à la souffrance et surtout, à l’expérience. En tant qu'être humain, nous sommes avant tout des créatures émotionnelles, donc il faut jouer avec ça. Enfin, l'idée n'est pas de venir réveiller les traumatismes de notre interlocuteur et de provoquer des émotions négatives hein ! Non, il faut faire en sorte que notre discours transmette des émotions et qu'il évoque des sentiments bien précis. 👉 Par exemple, des causes qui tiennent à cœur l'audience, de la nostalgie, etc. 

À travers nos paroles, il faut qu'on évoque des souvenirs qui parlent à l'autre, cela montre que l'on se met à sa place et qu'on comprend ses problèmes. Il en va de même avec une foule, évidemment ! En fait, on raconte une histoire qui parle à la cible, c'est tout le rôle du pathos. En bref, on vient stimuler l'empathie, l'imagination et les émotions de son public.

📌

Le récit sous forme d'histoire est un bon moyen de créer du lien. Certains mots sont difficiles à entendre, mais s’ils sont bien imagés et qu’ils provoquent de l’émotion, ils passeront beaucoup mieux. Par exemple, pour convaincre de ne pas adopter un animal issu d’un élevage mais à la SPA, on parlera des chiens abandonnés qui méritent une seconde famille 🐶…

👋 Cet article devrait vous intéresser et vous aider à travailler votre discours : Avoir de la répartie, il parait que ça s'apprend... Comment ?

Scientifiquement prouvé grâce à "logos"

Enfin, quand j’ai recours au logos, on fait appel à l'inverse du pathos, c’est-à-dire, à tout ce qui est logique et rationnel. Le logos, c’est la persuasion par le raisonnement. Dans ce cas-là, on doit éviter de raconter une histoire, le message doit être au contraire clair et concis. Il faut s'appuyer sur un raisonnement logique avec des exemples subtilement choisis.

Et attention ! Ce n'est pas NOTRE logique qui compte, mais celle de l'audience, qui peut s'avérer être totalement différente de la notre. Il faut donc apprendre à travailler des arguments en intégrant notre vision du monde et nos centres d'intérêt. Subtil non ? Eh oui, c'est ce qu'apprennent beaucoup de politiciens, pour convaincre les foules ! On renforce le logos en fournissant des preuves, avec des témoignages, des statistiques et des vérités universelles

Voilà, grâce à Aristote, on a plus de clés en main pour réussir notre prise de parole en public et convaincre les foules ! Ou sinon on peut aussi appliquer ça au quotidien, pour pouvoir convaincre sa moitié de faire ce qu'on veut faire 😜 (sans devenir un ou une manipulatrice hein, il ne faut pas abuser !). 

L’avis de la rédaction - On ne naît pas orateur, on le devient

Avis aux grands timides ou à ceux qui sentent leur courage s’enfuir dès qu’il faut parler : vous aussi, vous pouvez passer maître dans l’art de la persuasion. Aucun grand orateur n’est né avec un tel bagout. Comme toute discipline, cela s’apprend et se travaille, notamment en développant sa confiance en soi. Soyez vous-même convaincu de ce que vous dites. L’ensemble vous donnera l’impression d’être invincible ! Néanmoins, si c'est un exercice trop complexe à faire seul, n'hésitez pas à en parler à un thérapeute qui pourra vous aider à développer votre estime ! 

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !

#BornToBeMe

Contacter un psychologue

Mais aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

Je me fais des films ou je lui plais ? Comment savoir ?

“Mais je rêve ou je lui plais ?”. Je sais, je SAIS, que tout le monde s’est posé cette question un jour. On rencontre quelqu’un, on commence à avoir de l’attirance pour cette personne, mais la question à 1 million, c’est : est-ce que c’est réciproque ? Et il y en a un tas qui découle : je me fais des films là où il/elle me drague ? Comment savoir s’il/elle m’apprécie ? Je sais ce que ça fait, car je suis passée par là plusieurs fois tout au long de ma vie. Alors je vais vous expliquer comment savoir si on lui plaît… Ou pas !

Hypervigilance : pourquoi suis-je tout le temps en état d’alerte ?

Un bruit soudain et bam ! Je sursaute. C’est une réaction typique lorsqu’on est dans l’hypervigilance, comme moi. Je surveille tout et j’ai l’impression d’être en état d’alerte quasi en permanence. Cela vous fait ça aussi ? En fait, l’hypervigilance est assez répandue, pourtant on en parle peu. On la retrouve particulièrement chez les personnes perfectionnistes ayant un manque de confiance en elles. Si vous vous retrouvez dans ces mots, découvrez ce qu’est cet état psychologique qui traduit une grande vulnérabilité.

12 leçons de vie que j'ai apprises au fil des années

L'autre jour, je fouillais dans le grenier, chez mes parents, je suis tombée sur les albums photos que ma mère remplissait avec une certaine frénésie. En les feuilletant, je suis inévitablement tombée sur l'ado mélancolique, colérique et acnéique que j'étais et j'ai soudain eu envie de me faire un gros câlin du genre "Retour vers le futur". Je détestais l'école, alors en me prenant dans les bras, je me serais sûrement dit "ne t'inquiète pas, la vie se chargera de t'apprendre tout un tas de leçons dont tu auras tout autant besoin. Et j'aurais glissé dans l'oreille de la moi du passé ces 12 leçons que la vie m'a apprises.

Pourquoi choisir de se marier aujourd'hui?

En voilà une bonne question ? Personnellement, je n'ai jamais rêvé de me marier. Mes rêves de petites filles n’étaient pas faits de tulle blanc, de dentelle et de voile et j'aimais assez l'idée d'un amour si passionné qu'il se passerait d'une union sacrée. Pourtant aujourd'hui, force est de constater que je suis mariée depuis 5 ans et en plus, c'est moi qui ai fait la demande !

Plus qu'un simple derrière, les fesses prennent le devant 🍑

Depuis que j'ai rangé mes baggys et mes strings dans les armoires de mes années 2000, j'avoue m'être plutôt concentrée sur mes seins. Au point même de louper le retour de la fesse sur le devant de la scène. La fesse ? Pas seulement. LA fesse. Celle qui est bombée, qui a des formes, la généreuse, galbée et surtout la décomplexée. Parce qu'on ne s'y trompe pas, toutes les fesses ont leur mot à dire.

Les femmes en politique, des hommes comme les autres ?

Je connais mes classiques et s'il y a bien un truc dont je me souviens, c'est de chanter, à tue-tête, dans la voiture, Être une femme de Michel Sardou. Je devais avoir une dizaine d'années et je ne trouvais rien de plus subversif que de hurler : "Maîtriser à fond le système, accéder au pouvoir suprême : s'installer à la Présidence et de là, faire bander la France." Certes, on a connu moins sexiste, mais quoi qu'il en soit, depuis ce temps-là, féminisme et politique me passionnent, mais est-ce que ça va vraiment de paire ? Quelle est véritablement la place des femmes en politique aujourd'hui et qu'est-ce que ça nous apprend ?

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🧠✨ Vivre avec ses Émotions avec Audrey Platania, COGITO’Z

14 mai · Wengood

41:12


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube