L'intestin : tout savoir sur notre deuxième cerveau

C'est une petite musique que l'on entend depuis bien longtemps : "comment allez-vous ?". L'origine de cette expression vient du Moyen-Âge et faisait en fait référence aux selles de l'interlocuteur, indicateur principal d'une bonne santé. Aujourd'hui encore, notre système digestif suscite un vif intérêt. Il est la source de nos émotions (boule au ventre, prendre aux tripes) et de notre attention. Tant mieux, parce que dire que notre ventre est notre deuxième cerveau n'est pas qu'une simple expression.

L'intestin et ses millions de neurones

Le ventre est clairement notre deuxième cerveau. Il possède en effet plus de 200 millions de neurones. C'est même un véritable système nerveux autonome. Le système nerveux de l'intestin lui permet, par exemple, de se contracter pour faire progresser le bol alimentaire. Sa constitution est semblable à celle de la moelle épinière.

Foetus intestin

📝 A noter : chez le fœtus, le système digestif est ce qui se forme en premier. C'est même lui qui assure la formation des autres organes du corps, dont le cerveau.

Allô cerveau, ici le ventre

Le ventre et le cerveau forment un duo. Ils sont en constante communication. 80% des cellules nerveuses des intestins sont chargées de transmettre des informations au cerveau. Il existe aussi le nerf vague. Un nerf qui part du système nerveux du cerveau et se dirige vers le système digestif. La douleur ou la faim sont d'abord générées dans notre ventre avant d'arriver au cerveau.

Notre ventre, source de notre santé psychique

Tout comme le cerveau, les neurones de l'intestin produisent des hormones comme la dopamine ou la sérotonine, elles en produisent même autant que le cerveau. Ces deux hormones sont indispensables à notre santé physique. La sérotonine par exemple, joue un rôle important dans la régulation de l'humeur, du comportement alimentaire et du sommeil. Les personnes souffrant de dépression ont un manque de sérotonine. Certaines études sont donc menées afin de savoir s'il est possible de soigner des troubles psychiques par le ventre.

Quand l'émotion tord le ventre

L'intestin est bel et bien le siège de nos émotions. Avoir la boule au ventre ou l'estomac noué ne sont pas que de simples expressions, il s'agit bien d'une réalité. Stress et anxiété sont des messages envoyés depuis notre cerveau vers notre intestin. Ce dernier, en réaction, se contracte et provoque des spasmes, qui peuvent modifier le transit intestinal.

Et les papillons dans le ventre alors ?

Même quand il s'agit d'amour, le duo cerveau/ventre reste bien lié. Quand on croise l'amour, c'est une sensation forte, alors notre cerveau envoie un message pour que les glandes surrénales sécrètent de l'adrénaline. Ainsi, quand notre cœur bat la chamade, le flux sanguin augmente et le sang est conduit vers les muscles du ventre. L’amour est directement lié au ventre… pas la peine, pour autant de se manger tout cru ! 😉

Sources : Pourquoi notre intestin est-il notre deuxième cerveau ? - Doctissimo
10 choses à savoir sur votre deuxième cerveau - Passeport Santé


Notre corps est une machine incroyable, pour en savoir plus retrouvez tous nos articles forme pour être au top de vos capacités

Mais aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici