Nouvel an : pourquoi nous l'aimons tant ?

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Nous fêtons tous la nouvelle année avec une pointe d’angoisse et d’espérance, la suppliant d’être meilleure que la précédente et de nous apporter au bonheur. Mais pourquoi tant d’espoir, quand on sait que rien ne change en une nuit ? Ce passage est hautement symbolique. Explications.

Nouvel an : pourquoi nous l'aimons tant ?

Les 12 coups de minuit sonnent, les questions que je me posais à 22h30, les joies, les peines qui m'habitaient sont encore là. He oui, on change d'année, pas de galaxie ! 😁Le premier jour de l'année semble pourtant avoir quelque chose de sacré. Les fêtes se terminent et nous promettons de tenir nos bonnes résolutions. Laisser une année derrière soi et lever le voile sur une nouvelle a toujours quelque chose d'excitant. Mais pourquoi ?

Nouvelle année, nouveau départ ? 

Un repère temporel

Le 31 décembre marque la fin d’une année et le début d’une autre, c’est en quelque sorte un rite de passage, une habitude dont nous avons besoin. L’être humain ne peut s’épanouir sans repères temporels, le jour, la nuit, les semaines, les anniversaires, les mois ou les années sont autant de marqueurs qui nous permettent de prendre conscience de notre existence et d’agir. C’est pourquoi le 31 décembre est un moment fort pour chacun d’entre nous. 

Le moment idéal pour prendre un nouveau départ

Le 1er janvier marque une cassure dans le temps, il y a un avant et un après, nous pouvons ainsi décider de changer de vie, changer d’habitudes ou de devenir une personne complètement nouvelle. Ces envies nouvelles viennent souvent suite au bilan que l’on fait de l’année écoulée, quelles ont été nos frustrations, nos regrets ? Tout semble de nouveau possible à l’aube d’une nouvelle année qui s’ouvre, c’est donc le moment idéal pour repartir sur de bonnes bases.

Un regain d’envie et d’énergie

La nouvelle année nous rappelle que le temps poursuit inlassablement son œuvre et que les années défilent vite. Cette piqûre de rappel nous stimule et nous pousse à profiter pleinement de l’existence, c’est pourquoi nous nous sentons remplis d’énergie. De plus, nous avons tous besoin de fermer des portes, d’enterrer certains souvenirs, de se dire que les difficultés appartiennent au passé et que l’année à venir sera meilleure. C’est pourquoi c’est une période idéale pour aller de l’avant et tourner une page.

Belle année à toutes ! 🥳

L'avis de la rédaction : quelles sont vos attentes ?

Changer d'année génère toujours une certaine excitation et des espoirs. Pour une fois, on regarde uniquement devant soi, c'est une forme de renaissance, on peut laisser le passé derrière soi à ce moment précis. On tourne la page, le mauvais, c'était l'an dernier. Avouons-le, nous avons toutes des attentes pour la nouvelle année, pour soi, pour son entourage, pour le monde... Prenez le temps d'y réfléchir et demandez-vous ce qu'elles disent de vous ? Quelles sont les ressources en votre possession pour y parvenir ? Si possible, notez tout cela dans un carnet. Et si vous sentez que quelque chose ne va pas, que vous vous sentez déprimée, sans attentes pour cette nouvelle année, il serait bénéfique de contacter un psychologue.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe


Contacter un psychologue

Vous aimerez aussi : 

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Nos derniers articles

Pourquoi la malbouffe nous fait tant de bien ?

Rien qu'en l'écrivant, je sens déjà que j'ai envie de manger et pas de manger n'importe quoi. Non, ce qui me donne envie et que je pourrais manger sans faim à toute heure de la journée (ou de la nuit), c'est d'un hamburger. Bizarrement, ce ne sont jamais les légumes qui me mettent autant l'eau à la bouche rien qu'en écrivant leurs noms. Il faut dire que la malbouffe sait y faire. Elle est aussi attrayante qu'addictive. Reste à savoir pourquoi...

Comment gérer l’anxiété face à la guerre en Ukraine ?

Guerre. Depuis des mois j’entends et je me répète ce mot. C’est un cauchemar. Le simple fait de l’écrire me paraît irréaliste. Les lettres s’affichent, mais le mot ne s’imprime pas dans mon esprit. Pourtant, je la vois, elle est là, tout proche : la guerre. Il y a les morts et l’exode, les enfants terrifiés qui pleurent, les mères inquiètes et celles et ceux qui se battent. Il y a les menaces et les espoirs perdus. Tout ça à notre porte avec l’impression horrible de ne rien pouvoir faire, mais que le moindre mauvais geste pourrait tous nous faire sombrer. Comment peut-on encore vivre sereinement, alors qu’en Ukraine, à côté, la guerre nous regarde dans les yeux et que les menaces nucléaires se multiplient ?

Harcèlement scolaire : comment réagir ? Comment aider son enfant ?

S’il est un phénomène qui se développe, mais qu’on aimerait éviter, c’est bien le harcèlement scolaire. Même s’il a toujours existé, ces dernières années, le harcèlement scolaire a pris de plus en plus d’ampleur, au point qu’il inquiète sérieusement les parents et les enseignants. Si vous avez détecté un problème chez votre enfant, un changement de comportement, sachez qu'il existe des solutions pour aider votre enfant face au harcèlement scolaire.

Phobie des chiffres, quand l’arithmophobie traduit un traumatisme

Je garde un souvenir cuisant de ma prof de maths de 5e, elle m’a tellement traumatisée que j’ai développé une aversion pour cette matière et je me suis toujours considérée comme “nulle” avec les chiffres. Même si je n’en ai pas peur, je continue toujours à les éviter, en étant persuadée que, de toute manière, je ne suis pas une “matheuse”. Si j’ai réussi à ne pas développer une peur pour les chiffres, ce n’est pas le cas de tout le monde. D’ailleurs beaucoup de gens en sont atteints et ne s’en rendent pas compte. Pour cause, on n'en parle pas, pourtant, il faudrait !

Auto-compassion : comment devenir notre propre meilleure amie ?

“Sois ta meilleure amie”. C’est une phrase que j’ai apprise il y a quelques années, car j’avais tendance à me déprécier tout le temps, que ce soit au sujet de mon corps ou mes compétences. Après un suivi thérapeutique, j’ai compris qu’il était essentiel que je sois empathique avec moi-même et que je pratique l’auto-compassion. Cependant, ce n’est pas un exercice facile à mettre en place. Comment la pratiquer alors ? En quoi est-ce important qu’on s’applique de la compassion ? Je vous explique tout.

Je me justifie tout le temps, pourquoi ? Comment on arrête ça ?

Un retard de train ? J’ai déjà passé 10 minutes à ME justifier. Une tâche que je n’ai pas pu terminer au travail ? Je pouvais passer encore PLUS de temps à me justifier. Pendant longtemps, j’ai eu l’impression de passer mon temps à expliquer mes faits et gestes, pour être certaine de ne pas être mal vue ou de ne pas froisser les gens qui me fréquentaient. Pourquoi en vient-on à se justifier tout le temps ? Et surtout comment on arrête ça ? Maintenant que j’ai réussi à ralentir mes justifications permanentes, je peux vous expliquer !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.


Les Masterclass Wengood 


Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici