N'attendez pas de miracle, en 2021 on change d'année, pas de galaxie !

La nouvelle année sonne toujours comme un nouveau départ. Ça rappelle un peu ces jours de rentrée scolaire, lorsqu'on sortait ses nouveaux stylos, de sa nouvelle trousse et que cette année, c'est sûr, on soulignerait bien tous les titres à la règle, on suivrait bien les marges et on ferait des fiches de révision. Personnellement, ça tenait rarement plus d'un mois, mais peu importe, ce qui compte, c'est que le premier jour de l'année, ça sonne toujours comme un renouveau, une page blanche. Malheureusement, le premier chapitre de 2021 risque bien de ressembler au dernier de 2020...

Cinq, quatre, trois, deux, un, zéro... changement

C'est irrationnel, mais après n'avoir cessé de répéter que 2020 était une année pourrie, ratée il y a quelque chose en moi qui me pousse à espérer qu'en sautant dans l'année 2021, les choses vont s'améliorer. Mais non ! Ce qui pouvait être un espoir plausible durant ce printemps confiné devient une irraisonnable illusion en ce confinement automnal. C'est triste à dire, mais on aura beau tenir bon jusqu'à minuit, se lancer des bonnes résolutions comme un défi, se souhaiter une bonne année, et même une bonne santé, 2021 ne va pas nous transporter dans un nouveau monde sans masque et aux multiples embrassades. Le monde d'avant ne reviendra pas, mais le monde d'après n'est pas tout à fait là non plus. Prière de rester dans les limbes de la crise sanitaire !

Le réveillon est un pont

Traditionnellement, le réveillon du 31 décembre est un pont entre l'an passé et celui à venir. On attend donc la nouvelle année dans la joie et parfois aussi dans l'abondance, accompagnée d'amis, de membres de la famille, de proches. On parle donc bien d'un pont, d'un lien entre deux années et non pas d'un raccourci ctrl+z qui nous donnerait le champ libre pour recommencer une année ratée. On a sûrement raté d'autres années auparavant, sans pour autant qu'un réveillon du 31 décembre ne vienne balayer tous ces échecs comme si de rien n'était. 

On a aussi sans doute, eu souvent l'intention de rentrer dans une nouvelle année comme si on était une nouvelle personne, et puis ça n'a pas toujours fonctionné, parce que le naturel revenait au galop ou que les événements ne tournaient pas en notre faveur. Bref, nous ne changeons que d'année, pas encore de monde et la crise sanitaire ne va pas s'évanouir à minuit. La fête sera sans doute un peu moins folle que d'habitude (quoique), mais eh ! nous devrions quand même fêter comme il se doit le départ d'une année qui ne nous a laissé aucun répit. Evidemment rien ne dit que 2021 sera le renouveau que nous attendons, mais nous savons ce que nous laissons derrière nous, et nous sommes contents de le laisser, alors continuons d'avancer. Et selon une ancienne croyance, on dit qu'au nouvel an, il faut faire beaucoup de bruit pour faire fuir les mauvais esprits. L'an dernier nous n'en avons sans doute pas assez fait, alors même si cette année les rassemblements publics en extérieur seront interdits, dansons, crions, chantons à tue-tête, mettons un peu de joie et d'allégresse sur nos peines et nos angoisses et retardons un peu demain.

>>> Cet article pourrait vous intéresser : Une vie sans câlins, sans contacts physiques, c'est possible ?


L'avis de la rédaction - Aucune injonction à la bonne humeur

La soirée du Nouvel an a tout d'une obligation sociale, et souvent, c'est une soirée qui manque de spontanéité où rien n'est naturel, parfois c'est même un peu triste de se retrouver là avec sa belle robe à paillettes, à manger du bloc de foie gras avec des personnes qui parlent trop fort de choses qu'ils ne connaissent pas. Et puis il y a le risque de mettre trop d'attentes dans ce genre de soirée et d'en sortir forcément déçue… ce qui risque bien d'être le cas cette année. Alors de toute façon, vous savez quoi, on change juste d'année, pas de galaxie, alors si vous voulez attendre 2021 en pyjama, en tête-à-tête ou en dormant, libre à vous, 2021 arrivera pour tout le monde !

Contacter un coach bien-être

Et d'ailleurs, si passer Noël toute seule était une bonne idée ?

Et aussi :

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Les commentaires

Nos derniers articles

TCC : Zoom sur la thérapie cognitive et comportementale

Vous êtes atteint d’une phobie qui vous gâche la vie ? Un trouble obsessionnel compul...

Lire

J'ai peur de dormir hors de chez moi : mes nuits d'enfer

Je pars bientôt en vacances, j'ai vraiment hâte, mais petite ombre au tableau, je n'a...

Lire

Pourquoi je fais toujours les mauvais choix ?

La vie est faite de choix. Nous devons tous à un moment ou à un autre prendre des déc...

Lire

Peur de la hiérarchie, d'où vient-elle ?

Depuis longtemps, j’ai peur de la hiérarchie. Lorsque je vois le big boss entrer dans...

Lire

L'insupportable manie de couper la parole, arrêtons ça !

S’il y a bien quelque chose que je n’aime pas, c’est me faire couper la parole. J’ai ...

Lire

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Chaîne Youtube : lesrdvdemilie by Wengood

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !


🎬 Et pour plus de vidéo, c'est par ici