Challenge zen pour les fêtes : 7 jours pour souffler

Mis à jour le par La rédaction Wengood

Avec les fêtes qui approchent, on court partout ! Recherche de cadeaux, emballage des cadeaux, préparation du repas, de la décoration de la maison, etc. C'est simple, à ce rythme-là vous risquez de vous endormir à 21h le soir de noël ou de laisser le stress vous dévorer quitte à perdre une partie de votre sang-froid 😤 ! Et si cette année on soufflait histoire de ne pas envoyer balader belle-maman ? Le challenge est simple, 7 jours, 7 actions pour se sentir bien et profiter pleinement des fêtes de fin d'année 🥂.

Challenge zen pour les fêtes : 7 jours pour souffler

Les fêtes : déjà un défi en soi

Eh oui, on a beau être envahie par la magie de Noël, de façon plus ou moins intense, les fêtes de fin d'année restent un moment doux-amer où le stress et le surmenage forment une sorte de couple avec la joie des retrouvailles et l'esprit de fêtes, le tout sous de jolies décorations scintillantes ! Les fêtes, c'est aussi un moment où on se rend bien souvent compte que le Père Noël est en fait... (🥁 roulements de tambour) une femme ! Eh oui puisque selon un sondage Ifop de 2022, 62 % des femmes estiment en faire plus ou beaucoup plus que leur conjoint concernant les préparatifs des fêtes. Des idées cadeaux en passant par leurs achats, et de la préparation du repas à la décoration on oublierait presque que c'est aussi vers nous qu'on se tourne pour poser la fatidique question : "le 24, c'est chez vous ou chez nous ?" Ah oui, on gère le calendrier et les invitations en prime. 🎉

Prenant acte de tout ça, on a décidé de vous lancer quelques petits défis supplémentaires. Rien de sadique, juste un bon moyen de souffler, de prendre du recul et du temps pour soi, afin d'arriver à Noël aussi fraîche que détendue. 7 jours, 7 actions à mettre en place, faites de votre mieux et dites-nous en commentaire comment vous gérer l'approche des festivités de fin d'année. Go !

À noter et retenir de toute urgence !

La Dr. Sandra Dalton-Smith, auteur du livre Sacred Rest: Recover Your Life, Renew Your Energy, Restore Your Sanity, a dit : "Les fêtes sont souvent une période de stress et de surmenage. C'est important de se rappeler que notre valeur ne dépend pas de nos réalisations ou de la perfection de nos fêtes. Prenez le temps de vous reposer et de vous ressourcer."

7 jours pour des fêtes plus zen

Jour 1, je délègue

Jour 1, je délègue

Tout le monde participe ! Je ne suis pas obligée de tout gérer, la dinde, les marrons, les cadeaux, le plan de table, le vin, la déco, le pain... Je liste toutes les tâches et je partage avec mes proches. Je les laisse gérer en leur demander de faire de leur mieux et, si nécessaire, je fais taire mon besoin de tout contrôler.

Jour 2, je prends du temps pour moi

Jour 2, je prends du temps pour moi

Je suis aux abonnés absents. Je m'accorde du temps pour moi. Je ferme la porte de la salle de bains et ne réponds à aucune sollicitation pendant quelques heures. Je peux aussi prendre le temps de me faire du bien et toutes les options sont bonnes à prendre : coiffeur, massage, lecture, faire une sieste, etc. Je profite pleinement de tout ce qui peut me faire du bien.

Jour 3, je médite

Jour 3, je médite

Même si je n'ai jamais médité, je m'y essaie, 10 minutes avec une application gratuite. La fin de l'année c'est souvent un moment durant lequel on ne commence rien, c'est une période un peu neutre en nouvelles expériences. En fait, il est toujours temps de commencer quelque chose de nouveau. Donc si vous méditez déjà, continuez et si vous ne le faites pas encore, tentez !

🌬️ Je me concentre sur ma respiration et rien d'autre. Je commence cet exercice dès maintenant pour pouvoir le mettre en pratique lorsque ma tension va monter les 24 et 25 décembre.

De notre côté, on a un top 5 des meilleures applications pour apprendre à méditer !

Jour 4, je fais le plein de vitamines

Jour 4, je fais le plein de vitamines

Je profite des fruits de saison pour faire le plein de vitamines. Mains basses sur les oranges, clémentines, kiwi, etc. mais je me laisse aussi le droit, sans culpabilité de manger des chocolats. 😋 De toute façon, il y en a partout ! En aucun cas, je ne fais l'impasse sur un repas. Il va falloir supporter, au choix, une belle-sœur donneuse de leçons, une tripotée d'enfants surexcités, un oncle pas tellement sortable ou une maman avec la critique facile et aiguisée, et tout ça, on ne peut absolument pas le supporter avec le ventre vide et le cerveau raplapla !

Jour 5, je me couche tôt

Jour 5, je me couche tôt

Moins de sommeil = moins de résistance au stress et plus de chance d'exploser ou de mettre tout le monde dehors pour une réflexion. Le meilleur moyen d'arriver à Noël en étant détendue, pleine d'énergie et en gérant le mieux possible ces émotions, c'est en prenant soin de son sommeil. Et pour ce qui est du sommeil, on a plein de conseils à vous donner pour bien dormir.

Jour 6, je m'offre un cadeau

Jour 6, je m'offre un cadeau

Parce que je le vaux bien et que tout le monde se fout bien (Père Noël en tête) de savoir si j'ai été sage ou pas, je me fais un cadeau, à moi perso. Pourquoi ? Eh bien parce qu'on est jamais aussi bien servie que par soi-même et qu'on est sûre et certaine que ce cadeau sera parfait. C'est aussi un moyen de booster l'estime qu'on a de soi et de se montrer que l'on s'aime 🥰. Et comme pour tout le monde, on se souvient que plus que le montant ou l'emballage, ce qui compte c'est l'attention. Et c'est bien aussi, de temps en temps, d'avoir de l'attention pour soi.

Jour 7, je lâche prise

Jour 7, je lâche prise

Enfin et surtout, le jour J, et même un peu avant, j'accepte que tout ne soit pas parfait, au hasard, parce que la perfection n'existe pas. Et, si quelque chose ne me convient pas,j'ose dire non ou je laisse couler en dépit du regard des autres ou de leur jugement. Quoi qu'il arrive, je profite de ma soirée !

Voilà de quoi vous aider : Apprendre à lâcher prise en 10 leçons, c'est possible !

Challenge testé et approuvé par Emilie !

null

L'avis de la rédaction : on garde son calme

Allez, on respire un bon coup et même s'il y a toujours ce petit lutin perfectionniste qui nous chuchote à notre oreille qu'on doit faire les choses en grand, que tout doit être parfait, on se calme et on gave le lutin de chocolat ! La perfection, c'est surfait, tout le monde le sait et nous aussi. On se concentre sur l'essentiel. Oui, entre deux paquets cadeaux et trois tours de magie pour faire disparaître les miettes du salon, on n'oublie pas la règle d'or : ce qui compte vraiment, c'est de profiter de ces moments avec nos proches, de rire et de créer de beaux souvenirs. Alors, on se prépare du mieux qu'on peut, mais on laisse aussi une place pour les petits imprévus. Parce que finalement, ce sont souvent ces moments-là qui rendent les fêtes si spéciales, n'est-ce pas ?
Les fêtes, c'est véritablement l'occasion d'apprendre à lâcher prise pour se concentrer sur l'essentiel. Par contre, si vous sentez que vous avez du mal à vous laisser aller et que votre besoin de contrôle vous empoisonne la vie, n'hésitez pas à vous tourner vers un psychologue qui pourrait vous écouter et vous conseiller.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! #BornToBeMe


Contacter un psychologue

Et aussi :

Article proposé par La rédaction Wengood

Dream team en quête du bonheur - #BornToBeMe

Jour 1 je fais une grasse matinée !

Guillaume il y a 4 ans

Nos derniers articles

Votre couple va-t-il durer ? Les 6 questions que vous devez vous poser

Selon les Rita Mitsouko, "les histoires d'amour finissent mal... en général". Bon OK, mais ça ne veut pas dire que nous n'avons pas envie de passer un peu plus de bon temps à deux. Mais pour que ce soit vraiment du bon temps, encore faut-il être sûre que cette relation vaut le coup… Et pour savoir si c'est le grand amour, il y a quelques questions à se poser.

Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur l'importance de couper le cordon avec sa mère

Vous êtes toujours à l’écoute, toujours là quand ça ne va pas, en somme la parfaite mère exemplaire ! Mais attention, ce surplus d’attention peut nuire à votre enfant (adulte !). Trop le/la materner alors qu’il/elle devient un·e jeune adulte peut freiner son développement personnel. Mais pourquoi est-ce si difficile de couper de cordon ? Laurence Guin-Dagry, psychologue, nous dit tout sur le sujet.

La peur d'aimer : d'où vient-elle ? Comment la surmonter ?

En amour, il est rarement question de certitudes. Et quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, pas étonnant que la peur d’aimer soit un mal de plus en plus courant. Cette peur cache des angoisses profondes et peut devenir handicapante. C'est la raison pour laquelle il est important de s'en libérer, mais pour vaincre ses peurs, il faut bien les connaître. Découvrez raisons qui font que vous avez peur d'aimer et comment vous en débarrasser pour donner une chance à vos relations.

Psychologie positive : Qu’est-ce que c’est ? Est-elle sans danger ?

Lorsqu’on décide de commencer un suivi psychologique, c’est généralement pour soigner des blessures. On se tourne vers notre passé pour comprendre ce qui nous entrave et plus globalement, ce qui nous rend malheureuse. On peut appeler la psychologique traditionnelle en opposition à la psychologique positive. Cette dernière est une autre approche visant à cultiver le bonheur. Bien sûr, elle est tout aussi légitime que sa consœur. Alors qu’est-ce que c’est exactement ? En quoi peut-elle nous aider ? Explications.

Pourquoi me voit-on comme une gamine dans ma famille ? Ras-le-bol de l’infantilisation !

J’ai bientôt 32 ans et pourtant, dans ma famille, je suis toujours traitée comme une enfant. On m’infantilise en critiquant mes choix, qu’ils soient importants ou insignifiants… Mais aussi, on me dit quoi faire, sans que cela soit un conseil, il s’agit vraiment d’une marche à suivre. Néanmoins, je me considère assez grande pour pouvoir faire mes propres choix et agir comme je le souhaite ! Pourquoi suis-je traité comme cela ? Comment sortir de l’infantilisation par nos parents, notre famille et, voire, par notre belle-famille ? Élément de réponse.

Limérence, quand aimer devient envahissant et obsessionnel...

Tout le monde tombe amoureux·se. C’est un sentiment merveilleux dans la plupart des cas, mais il peut parfois nous dépasser et se transformer en obsession. En effet, il y a un état psychologique lié à l’amour qui procure beaucoup de souffrance. Cela s’appelle la limérence ! Qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles sont les causes ? Est-il possible d’en guérir ? Quand aimer devient obsessionnel… On vous explique.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Fleur au Vent 16 🌸 Cultiver l’élan du renouveau avec Anne-Fleur Saraux

4 avril · Wengood

10:52


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube