Cuckolding : trompe-moi par pitié !

Mis à jour le par Lauriane Amorim

Cuckolding. J'ai une faille. Quand il s'agit de sexualité, je n'ai plus les mots à la bouche 😏 Je pratique OK. Comme j'ai envie, ça aussi OK. Je n'ai que peu d'avis sur la façon dont mes congénères font du sexe, mais surtout je n'ai aucune idée de la façon dont on nomme les multiples fantasmes qui habitent nos esprits. Voilà pourquoi quand le terme cuckolding à débarquer sur ma table, j'étais perplexe ! Pourtant, le cuckolding, c'est un fantasme et une pratique étonnamment ancienne : éprouver de l'excitation à voir sa partenaire faire l'amour avec un autre homme 👀. Ah, je vous sens intriguée. On en apprend plus ensemble ?

Cuckolding : trompe-moi par pitié !

Cuckolding : cocu et excité de l'être !

Vous avez très envie de tromper votre partenaire ? Et si avant de plonger dans la clandestinité d'une relation secrète vous lui parliez de cuckolding ? De ?... Pour le dire vite, le cuckolding, c'est le fait, pour un homme d'être excité à l'idée que sa partenaire couche avec d'autres hommes et la regarde faire l'amour avec les amants réguliers ou de passages.

🤓 Le terme "cuckolding" est dérivé du mot anglais "cuckold" qui signifie "cocu", un terme utilisé pour décrire un homme dont la femme a des relations sexuelles avec un autre homme.

Trompé, mais avec un rôle actif

Loin des adultères clandestins, avec le cuckolding, le partenaire est bien loin d'être la victime d'une infidélité. En effet, le partenaire, souvent masculin est très très amoureux de sa conjointe et est aussi sexuellement excité par le fait qu'elle prenne du plaisir devant lui, avec d'autres hommes. On est ici dans une paraphilie qui mêle domination et humiliation. Il n'est, par exemple, pas rare, que s'il encourage sa femme à coucher avec d'autres hommes, lui s'impose la fidélité, voire s'abstienne de rapports sexuels et/ou de pratiques masturbatoires.

👉 Pour rappel, une paraphilie c'est un peu ce que l'on peut décrire comme des fantasmes étranges ou insolites, mais c'est en fait, ce qui caractérise toutes les pratiques sexuelles qui sortent de la norme. Reste encore évidemment à définir la norme qui, notamment en matière de sexe diffère énormément d'un individu à l'autre.🤷

Toutes les nuances du cuckolding

Selon les envies, le désir, le cuckolding peut se pratiquer à différents niveaux :

  • En jeu de rôle : Pour certains, le cuckolding reste un fantasme. Une sorte de fantaisie sexuelle qu'ils n'ont pas l'intention de réaliser. L'excitation peut alors venir dans le fait d'en parler en sextos 📱 ou pendant les rapports sexuels, ou encore en allant en pratiquant le jeu de rôle. Lors de relations sexuelles avec leur partenaire, ils mettent en place un scénario qui implique du cuckolding.
  • Regarder sa partenaire avec une autre personne : Souvent, comme avec le candaulisme, le simple plaisir voyeur peut suffire. 👀 Dans certains cas, le partenaire cocu peut vouloir regarder sa partenaire avoir des rapports sexuels avec une autre personne. Cela peut se produire en personne, de façon plus ou moins discrète ou par vidéo.
  • L'humiliation verbale : Rappelons que l'humiliation est un élément capital du cuckolding. Dans certains cas, cette humiliation est verbale. 🗣️ Elle a pour but de rabaisser le partenaire cocu. Pendant que la femme couche avec son amant, elle va faire des commentaires dégradants ou humiliants sur le physique, les performances ou encore l'insuffisance de son conjoint.
  • Humiliation physique : Quand on pratique le cuckolding de façon plus intense et poussé, il peut impliquer une humiliation physique. Certains conjoints pratiquent ainsi le cleaning (nettoyage en français). 👅 Le cleaning consiste à pratiquer un cunnilingus à leur femme une fois que l'amant a éjaculé en elle. Quel dévouement !

À tout ça viennent parfois s'ajouter des déguisements (qui contiennent toujours un aspect humiliant), des baillons-boules, des attaches ou encore parfois des sévices corporelles.

Ça remonte loin ! Les origines médiévales du cuckolding

Le cuckolding nous ramène à l'Angleterre médiévale où le terme "cuckold" était utilisé pour décrire un homme trompé par sa femme. Mais aujourd'hui, le cuckolding prend une toute autre dimension, transformant une humiliation en source de plaisir.

Cuckolding ou Candaulisme ?

Quelqu'un qui aime voir son partenaire prendre du plaisir avec d'autres partenaires, ça ne nous rappellerait pas quelque chose ? Oui, en un certain sens, le cuckolding se rapproche de la pratique du candaulisme. Pour rappel, le candaulisme consiste à prendre son pied en regardant son partenaire faire l'amour avec un ou plusieurs autres personnes. 

En un sens, le cuckolding peut faire partie du candaulisme, mais, à proprement parler, les pratiques diffèrent, notamment parce que dans le cuckolding, la notion de soumission et d'humiliation est nécessaire. L'homme tire sa satisfaction, son plaisir sexuel dans le fait d'être cocu, de le savoir, de la voir et d'en être humilié.

Une pratique érotique à découvrir ?

Alors, le cuckolding, ça vous tente ? Après tout, pourquoi pas, c'est une pratique comme une autre qui peut vous permettre de donner une nouvelle dimension à votre sexualité. À la fois, excitante et audacieuse, cette pratique peut ajouter une dose de piment à votre vie sexuelle tout en cassant les codes.

De la question de l'empowerment

Casser les codes, c'est quelque chose dont la sexualité peut parfois avoir besoin, notamment quand il s'agit de relations sexuelles hétéros. En effet, aller contre les clichés et les stéréotypes peut être émancipateur à la fois pour les hommes comme pour les femmes. C'est d'ailleurs une idée que l'on retrouve particulièrement dans le pegging, 🍆 la pratique qui consiste pour une femme à pénétrer son partenaire masculin.

Attention cependant, si le cuckolding peut donner l'impression d'avoir des vertus féministes, en donnant aux femmes la liberté d'exprimer leur désir et leur sexualité sans restriction et même d'en prendre le contrôle tout en prenant le pouvoir sur l'homme, dans les faits, c'est un peu moins le cas. En effet, le cuckolding perpétue certaines idées sexistes. Par exemple, il peut renforcer l'idée que les femmes sont des objets sexuels à la disposition des hommes, en l'occurrence à la disposition du cocu et de l'homme avec qui elle a des rapports sexuels. De plus, si l'humiliation est un élément clé du cuckolding, cela peut aussi perpétuer l'idée que la masculinité est fragile et dépendante de la capacité d'un homme à posséder et à contrôler sa partenaire sexuelle.😒

cuckolding et féminisme

Il est donc important de noter que, bien que certains aspects du cuckolding peuvent renforcer des stéréotypes de genre assez nuisibles. L'important reste cependant le plaisir de tous, mais on prend encore plus de plaisir quand on a conscience de tous les enjeux qu'il y a derrière une pratique. On peut donc tout à fait être féministe et pratiquer une sexualité qui l'est beaucoup moins, du moment qu'on le sait... et qu'on prend son pied.😉

Plaisir, respect et consentement

Comme toute pratique érotique, le cuckolding nécessite des règles claires et un consentement mutuel. Les limites doivent être établies et respectées, afin que chacun se sente en sécurité et respecté. Le cuckolding, bien que subversif avec son côté transgressif, doit toujours être basé sur le respect et le consentement de tous les participants. C'est une pratique qui peut enrichir la vie sexuelle d'un couple, mais elle doit toujours être pratiquée de manière sécuritaire et respectueuse. Le but n'est jamais de créer une situation inconfortable ou douloureuse, mais de découvrir de nouvelles facettes de son plaisir.

L'avis de la rédaction : respect et consentement 

Le cuckolding, pratique sexuelle ancienne et complexe, mêle excitation, domination et humiliation. Bien qu'elle puisse enrichir la vie sexuelle d'un couple, elle soulève aussi des questions importantes sur le respect, le consentement et les stéréotypes de genre. Si vous êtes curieux d'explorer le cuckolding, il est recommandé de consulter un sexologue. Ce professionnel de la santé peut vous aider à naviguer en toute sécurité dans ces eaux parfois troubles, tout en respectant vos limites et celles de votre partenaire.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant ! #BornToBeMe

Contacter un sexologue

Toujours plus de sexe :

Article proposé par Lauriane Amorim

Mon rêve de bonheur : redécouvrir le monde avec des yeux d'enfants

Nos derniers articles

Amours de vacances, mais qu'ont-elles de si spéciale ?

Ah, les vacances… Cette parenthèse hors du temps, cet espace de liberté totale… Si le reste de l’année nous croulons sous diverses obligations, les vacances sont le moment de se consacrer à l’essentiel : les relations sociales et donc par déclinaison aux relations amoureuses. Nul besoin d’aller le chercher à l’autre bout de la planète, la clé étant de rompre avec le quotidien pour que l’esprit soit libéré de sa charge mentale, qu’il soit lui aussi en vacances et ouvert aux nouvelles expériences.

Pourquoi je mange mes émotions ? La faim émotionnelle

Une contrariété et hop, je mange ! Aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours fait cela, manger quand je ressentais une émotion négative trop vive. Il faut dire aussi que je souffre de troubles alimentaires, j’ai l’impression que je règle mes problèmes avec la nourriture. Dernièrement, j’ai eu un suivi psychologique nutrition qui m’a fait comprendre pourquoi j’ai ce comportement alimentaire. Cela s’appelle la faim émotionnelle ou faim psychologique. Explications.

Les 8 bienfaits insoupçonnés du soleil sur l’organisme

Oui, l'été est enfin là ! On va pouvoir profiter pleinement des beaux jours. Après de longs mois de grisaille, les premiers rayons du soleil sont une véritable bénédiction. Les terrasses sont prises d’assaut et chacun·e profite de ce doux réconfort, après des mois pas toujours faciles. On se sent bien, joyeux·se et heureux·se. Tout cela, grâce au soleil ! Eh oui, car le soleil a des bienfaits insoupçonnés sur notre organisme. Surprises garanties !

“Je crois ce que je veux” : ouh quel vilain biais de confirmation

Personne n’aime avoir tort, moi la première. Cependant, je reconnais faire des erreurs, ce que d’autres personnes ne sont pas en capacité de faire. Du moins, elles ne veulent pas écouter ce qui ne va pas dans leur sens, et ça, ça s’appelle le biais de confirmation. Je vais vous expliquer en quoi c’est problématique et pourquoi on doit faire preuve d’ouverture d’esprit. Il est important de prendre conscience du biais de confirmation pour être une meilleure personne. Oui, oui, à ce point !

Dyscalculie : les chiffres + moi = une mauvaise équation

Il faut savoir une chose sur moi, j’adore jouer aux jeux de société, en particulier Sky-jo. Cependant, la première fois, en voyant tous les chiffres sur les cartes, j’ai un peu paniqué. Ça a été encore pire quand mon amie m’a demandé de compter les points que j’avais faits. J’ai senti un gros sentiment de honte m’envahir, car j’avais peur de ne pas arriver à faire de simples calculs. Bien plus tard, j’ai compris que je souffrais de dyscalculie.

Pourquoi des ambitions hautes nous rendent malheureux⸱se ?

Il y a quelques années, j’ai fait un constat : je n’étais pas heureuse. Je me comparais sans cesse aux gens et à l’époque, j’en suis venue à déduire que : ma vie est nulle. Sauf qu’avec la thérapie et le recul, j’ai compris que c'étaient mes ambitions qui étaient un peu trop hautes. On nous pousse toujours à avoir des objectifs démesurés, mais ça peut nous conduire au mal-être. Je vous explique pourquoi.

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

🌿 Méditation Dauto Compassion 7min [ Par Mélissa Parain, Naturopathe Et Professeure De Yoga ]

30 juin · Wengood

7:32


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube