Comment se libérer de nos addictions ? 5 étapes pour y parvenir

Mis à jour le par Justine Guilhem

Une addiction ou dépendance est définie par un besoin compulsif, que nous pouvons résumer en « C’est plus fort que soi ». Elle semble calmer nos émotions. La liste des addictions est longue : alcool, tabac, anxiolytiques, drogue, dépendance affective… Et si vous décidiez qu'il est temps pour vous de vous libérer de ces addictions ?

Comment se libérer de nos addictions ? 5 étapes pour y parvenir

Vous vous rendez compte que quelque chose ou quelqu'un vous limite dans vos actions, vous empêche de vous épanouir et vous enchaîne ? Reconnaître que l'on est addict, c'est bien, c'est la première étape mais comment faire pour vous libérer de vos addictions ? Comment combattre une addiction ?

5 étapes pour se défaire d'une addiction

Découvrez des conseils simples à mettre en pratique au quotidien pour se sortir d’une addiction !

1. Faites le point sur vos consommations

Notez dans un carnet ce que vous consommez. Cela vous permet d’évaluer la situation de manière plus objective, c’est en évaluant son addiction qu’on commence à la traiter. Vous pouvez également retranscrire vos sentiments et ressentis avant puis après les faits.

2. Repérez les situations à risque et appuyez-vous sur vos amis

Prenez le temps d’identifier quand et où vous êtes dépendant : à la maison, au travail, en pause, pendant quelle activité ? Après cette phase, remplacez cette habitude. Si vous fumez, évitez les pauses avec les collègues fumeurs, ou si vous buvez, fixez-vous un nombre de verres à ne pas dépasser avant une soirée pour tenir votre but. Préférez des amis qui ne vous poussent pas à la consommation et qui sont à l’écoute de vos souhaits de changement. Il est essentiel d'apprendre à dire non aux personnes qui vous forcent la main. Si vos amis ne comprennent pas et pire, ne vous soutiennent pas dans ce combat, c'est que vous êtes probablement face à une amitié toxique.

3. À bas les idées reçues, échangez sur votre vécu

La vie est plus belle sans addiction ! Par exemple, la nicotine augmente le ressenti physique du stress, arrêter de fumer permet alors de retrouver le calme intérieur. Lire les expériences de ceux qui ont réussi à arrêter est très bénéfique, c’est en écoutant les similitudes que l’on peut se libérer. On se sent moins seul, on trouve des conseils et du courage ! S'il s'agit d'arrêter le tabac, sachez que l'hypnose donne de bons résultats : Arrêter de fumer grâce à l’hypnose, c’est possible ! Par Jean Doridot, psychologue et hypnothérapeute

4. Fixez-vous un objectif atteignable

Réussir, c’est surtout croire en vos capacités. Si vous préférez diminuer votre consommation plutôt que tout arrêter, fixez-vous une date ou un nombre. À la maison, achetez une seule bouteille et fixez-vous le but qu’elle dure quatre jours. Ne craignez surtout pas la rechute. Celui qui rechute a progressé et n’est plus dans le déni. Il est important de fixer vos objectifs intelligement, ceux-ci doivent être réalisables. La méthode SMART permet de définir des objectifs intelligents et atteignables, nous vous conseillons de vous en inspirer.

5. Luttez contre le besoin et osez refuser

Le besoin de consommer dure sur le plan neurologique sept minutes, c’est ce qu’on nomme le « craving », dépassé ce laps de temps l’envie s’évapore peu à peu. Si on vous tente alors que vous essayez de décrocher, répondez négativement sans devoir vous justifier et en donnant le moins d’explications possible.

L'avis de la rédaction : faites-vous aider

Alors, êtes-vous prêt à mettre en application ces conseils ? Apprendre à se sortir d’une addiction peut prendre du temps, mais avec du courage et de la volonté vous pourrez être fière de votre réussite. Se libérer d'une addiction n'est pas facile et la volonté seule ne suffit pas bien souvent... Un psychologue fera le point avec vous sur votre situation, votre consommation et vous aidera à mettre en place de nouvelles habitudes qui vous permettront de décrocher petit à petit, en douceur, de votre addiction.

🤗 Se comprendre, s'accepter, être heureuse... C'est ici et maintenant !
#BornToBeMe

Contacter un psychologue


Vous aimerez aussi : 

Article proposé par Justine Guilhem

Mon rêve de bonheur : faire de ma vie un grand terrain de jeux

Nos derniers articles

La lettre d'amour, la plus belle des déclarations que l'on puisse faire

Si j'avais une devise dans la vie, ce serait sûrement : "puisque je t'aime, alors je te l'écris." A mon mari, à mon fils, j'écris des lettres d'amour à ceux que j'aime, mais je dois bien reconnaître que parfois, même si les sentiments sont sincères et profonds, les mots ne viennent pas et on reste muets. Pas de quoi en faire un drame, il faut seulement s'inspirer... et lâcher-prise. L'amour c'est naturel, écrire une lettre d'amour l'est aussi, croyez-moi !

Je doute de mon couple, est-ce que c'est normal ? Comment réagir ?

Il est fréquent que ça arrive. La vie de couple et même l'amour n'étant jamais un long fleuve tranquille, il arrive, bien sûr, que l'on doute. Pas sur la même longueur d'ondes, impression que l'herbe est plus verte ailleurs, projets divergents, manque de désir… Sous le poids des doutes, l'amour perd de sa splendeur. Est-ce irrémédiable ? Je ne crois pas, l'important, c'est de comprendre ce qu'il y a derrière ces doutes et comment réagir. Explication.

"On mange quoi ce soir ?" L'application Jow a la réponse !

Tout à coup, il est 16h et ça me prend, comme une urgence : "qu'est-ce qu'on mange ce soir ? Et aussi demain à midi, tant qu'on y est". Et je me retrouve à visualiser mon butternut, mon sachet de parmesan râpé et mes 3 œufs, en quête d'une inspiration soudaine... Sauf que je ne suis pas dans Top Chef. Si mon jury reste intraitable, les idées fusent moins vite dans mon cerveau de cheffe à domicile...

Pourquoi faire le ménage peut (vraiment) nous faire du bien ?

Pendant ma vingtaine, je n'aimais pas faire le ménage. Je trouvais que c'était pénible et une perte de temps ! Bien sûr, je le faisais quand même, car il n'était pas question de vivre dans la saleté. Maintenant que je suis trentenaire, j'adore ça ! Il faut dire que j'ai appris à voir les aspects positifs du ménage en vieillissant. Alors pourquoi le ménage peut vraiment nous faire du bien et être en quelque sorte, une thérapie ? Je vous explique !

Ces pratiques sexuelles bizarres... et celles qui peuvent vous tuer !

Voilà quelque temps maintenant que j'écris pour Wengood et si j'ai appris beaucoup de choses, ce que je sais surtout, c'est qu'en matière de sexe, le champ des possibles est vaste et je ne l'avais jusqu'alors que peu exploré. Aujourd'hui pourtant, ne nous réjouissons pas et passons du côté obscur de la couette : place aux pratiques sexuelles étranges, à savoir celles qui permettent de faire l'amour... sans faire l'amour et zoom sur celles à bannir sous peine... d'y perdre la vie ! 😱

Coucher avec un collègue ou son boss, jeu dangereux ?

Ça m’est déjà arrivé d’avoir un crush au travail. Franchement, si je n’avais pas appris par la suite qu’il était en couple, j’aurais mis le paquet pour le séduire. Sauf que voilà, on connaît bien la règle du “No zob in job”, qui veut littéralement dire que c’est une mauvaise idée de coucher avec un collègue, voire pire, son boss ! Est-ce que c’est vraiment un jeu si dangereux que ça ? Qu’est-ce qu’on risque si on est pris la main dans le sac ? Je vous explique tout (eh oui, je m’étais renseignée avant de foncer) !

Les podcasts Wengood

Des podcasts avec du bonheur dedans parce qu'il est temps de penser à soi ! Retrouvez nos podcasts en intégralité ici.

Pourquoi je prends tout mal ? Comment Gérer sa Susceptibilité ? - Conseils du Dr Jean Doridot 🧠💬

15 avril · Wengood

8:57


Retrouvez-nous sur Youtube

Yoga, coaching, cuisine, rencontres etc... Bonnes vibrations en libre-service ! Allez hop, on s'abonne !

Retrouvez-nous sur Youtube